Visite chez Les Jardins de Gaïa – Les lieux – le Salon de Thé

Surprenants, les locaux sont l’objet d’une grande attention, on sent que tout a été pensé pour que l’on s’y sente bien et le mot Zen n’est vraiment pas usurpé pour les qualifier.

Le bâtiment est moderne et entouré de pas moins de cinq jardins japonais dans l’esprit « Karesansui » -sans eau en japonais.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-2

On est saisi dès l’entrée par cet esprit zen.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-1

Végétation, sable, mélange des matières fer/bois, tout est étudié.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-39

Et l’élément eau n’est pas en reste pourtant en certains points.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-42

On en trouve aussi à l’entrée.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-46

Ces jardins sont de grands jardins d’ornement, on n’a pas vocation à les fouler du pied mais on peut en profiter par chaque fenêtre de la Maison de thé

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-43

ou même en s’installant sur la belle terrasse tout en bois.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-41

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-45

Tout ceci est bien agréable.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-44

Mais la Maison de thé est surtout un lieu d’échanges, de culture et de rencontres.

Durant ma visite, ce sont des photographies grand format d’Alexandre Sattler consacrées à la Birmanie qui étaient à l’honneur dans le salon de thé.

Mais on trouve aussi des objets d’art surprenants comme ce kimono réalisé en sachets de thés usagés.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-9

Et de très fins visages

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-3

Qui pour ma part m’ont vraiment séduite.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-36

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-35

Un coin bar tout bois clair où la préparation des précieux thés s’opère.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-37

Que de théières, je suis largement battue et jalouse ! Je les aurais bien toutes adoptées… pauvre fétichiste de la théière et de la tasse que je suis.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-40

On trouve même une sorte de fiole géante en verre (avec des pierres au centre..je suis intriguée).

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-38

Les tables sont simples et jolies, en bois, fonctionnelles.

On trouve même une petite alcôve carrée, petit recoin propice à une pause thé tout en confidences.

Le public est divers mais aime prendre son temps et savourer son thé. On y croise des copines en goguettes qui parlent en patois alsacien (je ne comprenais qu’un mot sur 3 mais elles avaient l’air de bien s’amuser), des hommes d’affaires, des dames seules tranquilles en pause avec leur pc portable…très fédérateur.

Céline, la responsable marketing nous a expliqué que les villageois avaient mis du temps à venir y prendre un thé mais que c’était maintenant bien entré dans les mœurs à Wittisheim.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-24

Une fois par an, pour les récoltes de Printemps des Darjeeling, un grand brunch est organisé. Les Jardins de Gaïa ne font pas la course au Darjeeling – même s’ils les font quand même venir par avion (c’est la seule entorse au transport maritime pour la Maison), on les fait venir quand ils sont prêts et donc on les fête et on les célèbre avec ce grand brunch festif.

Mais on peut aussi assister les samedis à des cérémonies du thé chinois ou japonais (sur réservation).

La cérémonie japonaise est dispensée par une maître de thé japonaise qui vient spécialement de l’Allemagne voisine.

Il faut compter 24 € pour une cérémonie de 1h15 environ.

Pour avoir bénéficié d’une longue dégustation (qui sera détaillée dans un autre article) dans le salon de thé, je peux vous assurer que c’est franchement dépaysant et apaisant.

A faire si vous êtes sur la région. même pour prendre un petit thé tout simplement.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-matcha-0

C’est là que nous avons été accueillis par Anne et avons pu déguster une toute première tasse – de Bollywood Flush – un thé vert aromatisé à la cardamome et aux fleurs avant d’aller visiter l’usine – objet de mon prochain article.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim-4

Maison de Thé Les Jardins de Gaïa

ZA – 6 rue de l’écluse

67820 WITTISHEIM

Horaires d’ouverture

lundi de 13h à 18h

mardi à samedi de 10h à 12h et de 13h à 18h

Tél. +33 (0)3 90 56 20 22

Visite chez Les Jardins de Gaïa à Wittisheim – Préambule

En vacances en Alsace, je m’étais dit qu’il serait dommage de ne pas venir voir le salon de thé, la boutique et en profiter pour visiter l’usine.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim

Il y a quelques semaines de cela, j’étais en contact avec Anne, des Jardins de Gaïa, et lui avais demandé s’il était envisageable de visiter l’usine. Et oui, j’ai pu visiter ainsi qu’Alain (Savourer le Thé) l’usine mais pas uniquement, j’ai aussi été somptueusement reçue par toute l’équipe.

L’entreprise

L’aventure remonte à 1994, date de création de l’entreprise. La créatrice, Arlette Rohmer s’est lancée à la recherche de thés biologiques (mais aussi éthiques) et c’est d’abord en Inde qu’elle va trouver ce qu’elle recherchait.

Voici les chiffres et dates clefs liés à l’histoire de la maison.

chiffres-clefs

On voit que l’entreprise a fait les choses petit à petit, prenant le temps de bien grandir et de bien construire, sereinement et avec discernement. Elle emploie aujourd’hui plus de 70 personnes sur ses sites alsaciens (le siège de Wittisheim et 2 entrepôts proches dans les villages voisins)

Aujourd’hui la marque continue de nouer des partenariats avec de petits producteurs et d’aller encore plus loin en essayant d’accompagner les producteurs vers une agriculture biodynamique. Cette agriculture prône de nourrir la terre afin qu’elle recouvre sa fertilité.

Les gammes de la marque

Les Jardins de Gaïa … ce joli nom nous évoque souvent les magasins bio où l’on retrouve leurs gammes sélectionnées de façon un peu aléatoires parfois par les acheteurs.

Mais Les Jardins de Gaïa, c’est bien plus que cela et l’on trouve dans cette maison de thé des thés de très bonne qualité, des grands crus (tous bio bien entendu) et une éthique, un amour de l’Humain palpable dans tous les échanges avec les salariés.

La gamme se décompose ainsi :

Les thés Prémium et les thés rares et précieux sont destinés aux amateurs avisés de thés d’origine sélectionnés en Inde, Chine, Japon mais aussi en Corée et au Sri Lanka. Ce sont les thés qui ont le plus retenu mon attention vous vous en douterez.

Les thés Grands Classiques peuvent être natures ou parfumés et rassemblent les incontournables comme les Earl Grey ou les best sellers de la maison qui vend – en volume – 60% de thés parfumés et 40% de thés natures.

Les thés Militants, qui incluent des rooibos, portent une association. Pour chaque vente d’une boîte (en carton, dite « tube ») 1 € est reversé à l’association.

Maintenant que je vous ai présenté la maison et ses atouts (malheureusement trop souvent méconnus), je vais pouvoir enchaîner sur de futurs articles portant sur : les lieux (maison de thé/ boutique / Usine), la dégustation des thés.

Test – Thé vert Gingembre Citron – Kusmi Tea

Petit test rapide. De passage à Ribeauvillé, j’ai fait une halte dans une boulangerie – Salon de Thé de la ville.

Toute la carte étant Kusmi Tea, je me suis décidée pour celui-ci, aimant à la fois le citron et le gingembre.

the-vert-gingembre-citron-kusmi-tea

Il s’agit d’un thé vert, j’imagine chinois, sencha ? aromatisé aux huiles essentielles de gingembre et de citron.

the-vert-gingembre-citron-kusmi-tea-2

Nous sommes sur une version luxe en terme de sachet et il est agréable de pouvoir regarder la feuille avant infusion.

the-vert-gingembre-citron-kusmi-tea-0

L’eau apportée étant bien trop chaude pour un thé vert, je l’ai laissée refroidir 10 minutes et j’ai laissé infuser sans couvercle.

the-vert-gingembre-citron-kusmi-tea-3

La liqueur est très jaune.

the-vert-gingembre-citron-kusmi-tea-1

Très concrètement ce thé est très aromatisé citron. Pas un citron acide dut tout, un citron très doux. En revanche le gingembre est fort discret.

Je ne peux pas dire que j’ai détecté quoi que ce soit de la base.

Je ne l’ai pas fait moi-même à la maison donc je vais réserver mon avis mais je ne suis pas transcendée.

Test -Emerald Earl Grey – Lupicia

Voilà un thé dont j’avais envie depuis longtemps et dont j’avais reporté jusqu’ici l’acquisition.

Dès l’ouverture du sachet, comment ne pas être emporté par son opulente effluve de bergamote ? Probablement si l’on n’aime pas les agrumes, les réticences vont apparaître dès cet instant.Car c’est une bergamote florale qui envahit les narines instantanément.

emerald-earl-grey-lupicia

Il semble qu’en Océanie/Asie/Amérique du Nord, Lupicia ait d’abord commercialisé ce thé Oolong Bergamote sous une forme de blend Oolong/ Thé blanc/Bergamote.

Sur ce blend acheté à la boutique parisienne, pas de thé blanc mais uniquement une base de thé Oolong peu oxydé agrémenté d’écorces d’orange pour l’esthétique.

emerald-earl-grey-lupicia-2

Courte infusion de 2 minutes comme demandé par la maison japonaise mais dans une eau à 95° et non bouillante (Lupicia est une des rares maisons à demander de jeter de l’eau bouillante sur son thé Oolong).

Une liqueur d’un jaune franc apparaît.

emerald-earl-grey-lupicia-0

Les feuilles devront être patientes pour se déplier, la 1ère infusion n’est pas déterminante dans ce processus.

emerald-earl-grey-lupicia-3

Au goût, ce thé bergamote est d’une grande finesse. La base Oolong lui confère une plus grande légèreté qu’une base de thé noir chinois ou même de Darjeeling.

La bergamote y est à la fois florale et fruitée, acidulée avec sa petite touche vive et espiègle qui vous booste les papilles en les titillant.

J’ai préféré ma 2nde infusion car l’aromatisation y descend d’un ton. Elle est juste un chouïa trop enveloppante sur la 1ère à mon goût.

La base Oolong est idéale pour apprécier un Earl Grey lorsqu’il fait chaud, l’association avec la bergamote apporte douceur, moelleux et une plus grande légèreté.

Encore un thé aromatisé que j’ai beaucoup aimé chez Lupicia bien qu’un peu onéreux toutefois.

emerald-earl-grey-lupicia-1

Mode de préparation : à l’occidentale en mug avec infuseur

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion :  2 minutes

Prix de ce thé :  10 € les 30 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Lupicia

Un Jour, une Tasse – La Tasse Céladon Feuilles de Thé – Nannuoshan

Il y a fort longtemps…quelqu’un m’a demandé de faire une présentation de mes accessoires de thé, dont la vaisselle – dite Teaware en anglais terme qui a la qualité de bien déterminer le périmètre d’utilisation.

Jusqu’ici je n’en avais pas trop envie mais la disparition d’un de ces teaware m’a fait changer d’avis.

Aujourd’hui, ce sera une tasse très fine et délicate en céladon que je me suis offerte chez Nannuoshan il y a un an et demi.

tasse-the-feuilles-nannuoshan-1

Il y a assez peu de teaware représentant la feuille de thé et surtout assez peu qui le font si finement.

C’est ce qui m’a plu chez cette tasse, en plus de sa couleur bleu pâle et de sa forme conique.

tasse-the-feuilles-nannuoshan-3

Produite au longquan, la patrie du céladon, dans un atelier d’artiste visité par Nannuoshan lors de ses sélections de thés annuelles

tasse-the-feuilles-nannuoshan-2

Les tasses ont été moulées puis raffinées à la main. La production a été plutôt limitée et aujourd’hui ce potier n’en fait plus.

tasse-the-feuilles-nannuoshan-0

C’est très agréable de boire dans cette tasse aux très fines parois.

Pour en savoir plus sa ville de naissance, vous pouvez lire cet article sur le blog de Nannuoshan.

et voici quelques photos de l’article tel que je l’avais choisi sur le site.

pp099_cm_img_5117_mod_v1_large

pp099_cm_img_5106_mod_v2_large

Distributeur : Nannuoshan

Matière : Céladon

Capacité : 77 ml

Diamètre : 9 cm

Hauteur : 9 cm

Achat : avril 2015

Prix : 20 €

Test – Mirabelle – Lupicia

Avant d’aller en Alsace, je me mets en condition en dégustant un thé aromatisé aux saveurs de Mirabelle, la célèbre prune originaire de … la région voisine…la Lorraine🙂

Cette saveur m’avait bien interpellée sur la carte Lupicia et hélas, il n’y en avait plus en magasin ! Heureusement un échantillon restait dans les tiroirs de la maison japonaise et le voici dans ma tasse.

mirabelle-lupicia

Nous sommes sur une base de Oolong taïwanais. Parfumé aux huiles essentielles de mirabelle, le blend est agrémenté de pétales de mauve de bois et de souci.

mirabelle-lupicia-2

Il est très beau visuellement.

Drôle d’idée quand même d’aller chez une maison japonaise pour choisir du Oolong taïwanais parfumé…mais les aromatisations de Lupicia sont si douces et réussies que je n’ai pas résisté bien longtemps à la logique géographique.

Petite infusion à 95° pendant 3 minutes.

mirabelle-lupicia-1

La feuille est très détendue et très longue, verte et brillante.

mirabelle-lupicia-5

La liqueur est d’un orangé clair.

mirabelle-lupicia-3

Le goût est à la hauteur de mes espérances : une mirabelle en force mais en mono-saveur raffinée, associée à une base de Oolong peu oxydé qui lui laisse la vedette mais en l’accompagnant savamment  tout le long de la dégustation.

mirabelle-lupicia-6

Une texture légèrement crémeuse pour parachever le tout et c’est un blend très réussi que j’ai beaucoup de plaisir à déguster.

Encore un très bon thé parfumé signé Lupicia.

mirabelle-lupicia-4

Mode de préparation : à l’occidentale en mug avec infuseur

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion :  3 minutes

Prix de ce thé :  5,50 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Lupicia