Test & Avis – Thé Rose Litchi (Glacé) – Comptoir Français du Thé

Finissons les thés parfumés … celui-ci notamment : Rose Litchi.

Il s’agit d’un bête Sencha chinois agrémenté d’huiles essentielles et de pétales de fleurs.

Enmaillotées dans un filtre, les feuilles vont rester 4 heures au frigo dans un pichet d’eau.

A la sortie, le jus est bien foncé et opaque.

Le goût est très décevant : on perçoit la rose et le litchi mais très entremêlés, brouillons.

La base de thé Sencha est surtout relativement âpre et omniprésente de ce fait, surpassant litchi et rose de la tête et des épaules.

Généralement les thés moyens à bof arrivent à se hisser au rang de sympathiques une fois glacés. J’en déduis que celui-ci est de catégorie basse.

Je n’ai pas terminé le pichet même à 30 degrés dans la pièce, c’est dire et même pas envie de l’essayer chaud.

Mode de préparation : glacé

Température de l’eau : frigo

Temps d’infusion : 4 heures

Prix de ce thé : 6,50 € les 100 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Arostéguy par exemple

Chocolat Blanc Thé Matcha – Galler

Lors d’un passage dans un Carrefour, je tombe nez à nez avec cette tablette attrayante bien que la marque ne me parle pas du tout.

Il s’agit en fait d’un chocolatier belge qui possède aussi ses propres boutiques et son propre E-réseau de distribution via la boutique strasbourgeoise.

Le matcha est très à la mode et pour tout et n’importe quoi, néanmoins il est vrai qu’il s’accorde très bien avec le chocolat blanc alors pourquoi ne pas tenter.

La couleur verte teinte les jolis rectangles de chocolat blanc. L’aspect est flatteur pour une tablette de 80 grammes à moins de 3 €.

Au goût, c’est assez sucré mais c’est le cas pour les chocolats blancs qui ne sont pas à proprement parler des chocolats puisqu’ils ne contiennent pas de cacao, juste du beurre de cacao (un minimum de 20% est obligatoire en UE et en Suisse).

Surprise ensuite, le croquant, je sens de petits grains croustillants comme des céréales. La lecture des ingrédients me donne raison.

Le matcha est bien perceptible même si il ne pèse que 2% des ingrédients. Il accompagne bien le chocolat blanc en contrebalançant son côté extra sucré. Ce n’est pas ici un simple accessoire à la mode ou alibi.

Ce chocolat blanc au Matcha est donc plutôt une bonne surprise pour un prix léger.

Chocolat Blanc au Thé Matcha

à acheter dans certains Carrefour

Prix 2,40 € chez carrefour ou 3 € en ligne chez Galler 

Test & Avis – Java Blue -Mariage Frères

Java Blue est un thé que j’ai choisi sur indications du vendeur de Mariage Frères alors que je recherchais un Oolong d’Indonésie.

Hormis qu’il vient d’une plantation indonésienne, Mariage restera sibyllin sur sa localisation exacte.

La feuille est travaillée en billes, plutôt grandes et offre un camaïeu de vert clair et foncé.

j’infuse à 90° et 40 secondes en Gong Fu Cha.

Le déploiement des feuilles est spectaculaire.

On aperçoit brindilles et feuilles de très grande taille et feuilles de grande taille.

La liqueur est d’un jaune orangé semi transparent.

A l’œil on observe une liqueur déjà épaisse, lourde sur les parois du verre et de la tasse.

La texture est gourmande, beurrée et contraste avec des notes plutôt fraîches et tranchées de sous-bous et de fleurs blanches.

De toutes petites notes sucrées sont aussi présente, miellées plus exactement.

Légèrement râpeux en fin de gorgée, ce thé est bien charpenté et possède un caractère marqué. Il n’est pas amer mais possède une forte personnalité un peu âpre qui se marie bien à la douceur des notes qu’il porte.

La longueur en bouche est excellente et il supporte à merveille 5 à 6 infusions sans faiblir.

Franchement pas mal malgré un prix un peu charpenté lui aussi ^^

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha, en théière en verre

Température de l’eau : 90°

Temps d’infusion :  40 s puis 45 50 et 1 min (5 infusions)

Prix de ce thé : 26 € les 100 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Mariage Frères

Test & Avis – Evian Infused Kusmi Tea – Thé blanc Pêche & Violette

Second et dernier thé glacé de la gamme Evian / Kusmi qui nous promet ici des saveurs de pêche et de violette. Association osée sur le papier et que je n’aurais pas imaginée.

Le coloris de la liqueur est lui aussi identique à celui du film de la bouteille comme pour le 1er thé testé, le thé blanc à la menthe et framboise.

La composition est proche, les proportions sont exactement les mêmes, seuls les arômes diffèrent.

Les voici : Eau minérale naturelle Evian (96,3 %), sucre de canne (3 %), jus de citron concentré, infusion de thé blanc concentrée (0,2 %), arômes naturels de cassis et de rose, arôme naturel de pêche et autres arômes naturels. Acide: acide malique.

Première surprise, pas de violette identifiable dans la liste des ingrédients. Elle se cache potentiellement dans les autres arômes naturels.

Au goût on ne la perçoit pas non plus, le cassis étant la note d’attaque avant de laisser la pêche prendre toute la place.

Le sucre est si léger qu’on penserait la boisson non sucrée.

Désaltérante mais plate, ici encore la star est l’eau minérale et le thé absent en goût. Je lui ai préféré la version menthe-framboise si je devais en sélectionner une.

Ces boissons se laissent boire et désaltèrent, peu sucrées elle sont équilibrées. Mais le thé est ici fantomatique et plutôt un alibi à un co-branding plus marketing qu’avéré.

Mode de préparation : verser le contenu de la bouteille en plastique dans un verre

Type de boisson : froide

Prix de cette boisson  : 2,50 € la bouteille PET de 37 CL

Où  l’acheter: chez Monoprix ou Kusmi Tea

Test & Avis – Darjeeling 1st Flush 2017 Badamtam – Dammann Frères

Son nom sonne comme une onomatopée, onomatopée d’annonce royale presque !

Je suis complètement subjuguée par ce Darjeeling, d’une très grande finesse aromatique. Par certains aspects, ce thé dont ont été produits seulement 20 kg, se rapproche d’un thé népalais.

Ce thé a très vraisemblablement poussé dans la vallée du Lebong à environ 17 kilomètres à l’ouest de la ville de Darjeeling. Le domaine de thé de Badamtam va jusqu’à Majhi et Sikkim et est situé à une altitude comprise entre 305 mètres et 1830 mètres au-dessus du niveau de la mer.

On observe une belle feuille volumineuse, gonflée, dans des tons de vert et argent.

J’infuse 3 minutes à 80° comme requis.

L’odeur fleurie se répand dans la pièce.

Le déploiement s’opère bien dès la 1ère infusion.

On remarque la petitesse des feuilles et leur finesse.

La liqueur révèle un coloris peu habituel, entre le jaune sépia et l’orangé.

La limpidité du breuvage reste intacte, on s’y baignerait !

Dès la première gorgée, je me fais la remarque que ce Darjeeling est encore meilleur que le précédent goûté la semaine passée. Ce qui était déjà une gageure.

Doux, tout doux même, il surprend par ses vagues d’attaques différenciées : fleur puis amande et noix pour finir sur des notes légèrement fruitées, peu sucrées et vives de raisin. Des touches citronnées – mais douces accompagnent toute la dégustation en note de fond.

La longueur en bouche est longue et fine. Ce thé est très propre, on se sent « purifié » après avoir terminé 4 infusions toutes excellentes.

Un grand Darjeeling, certes cher, mais quelle joie liquide !

Merci à Sandrine & Pierre de Dammann Frères d’avoir mis ce sublime thé sur mon chemin.

Mode de préparation : mode occidental , théière artisanale en terre

Température de l’eau : 80°c

Temps d’infusion :  3 minutes

Prix de ce thé :  49 € les 100 g en vrac

Où l’acheter : ici chez Dammann Frères

L’incroyable Thé Earl Grey aux Myrtilles – Michel et Augustin

Nouveauté au rayon réfrigéré, voilà un thé glacé sur base de thé noir et au Earl Grey. Évidemment j’achète car jusqu’ici les thés infusés glacés de Michel et Augustin fonctionnent plutôt bien sur mes papilles.

Je goûte bien froid et ce thé infusé est assez réussi lui aussi : première impression excellente.

La note de tête est celle du thé noir suivi aussitôt par la bergamote. La Myrtille se révèle sur la longueur. Le citron vert n’est pas si évident à dissocier de la bergamote.

La myrtille ici a un peu tendance à alourdir le mélange, à le rendre moins désaltérant. Mais elle rend la couleur de la boisson plus attractive, j’en conviens.

Cette boisson est réussie, on sent vraiment le thé noir et la bergamote. Pour moi la myrtille n’apporte pas de bonus à la boisson hormis le coloris global.

Il désaltère moins que les thés Michel et Augustin sur base de thé vert mais je le classerais en n°2 en terme de réussite après le thé vert aux citrons et larmes de menthe .

Toujours peu sucré, on est clairement sur un choix de boisson industrielle visant le haut de gamme du segment thés glacés.

Dans les thés glacés industriels mes favoris demeurent donc Michel et Augustin, les Thés Monop’Daily et les May Tea.

Prix de cette boisson au thé : 3,30 € pour un litre

Où  l’acheter: chez Simply Market, Carrefour ou Monoprix par exemple