Flux RSS

Lapsang Souchong Bio (non fumé) – Mingtea

Publié le

Ce thé sera à la fois mon 1er Mingtea et mon 1er Lapsang Souchong non fumé. Je remercie Fabrice qui me l’a envoyé.

C’est amusant car la semaine dernière Gabriele de Nannuoshan m’expliquait qu’il fallait boire du Lapsang Souchong non fumé car il était bien supérieur et que c’est bien ce type là que consomment les chinois. Et me voici ce matin avec ce thé.

Nous avons donc une feuille longue et fine de coloris chocolat.

LS non fumé 5

Fabrice m’a indiqué de l’infuser à 95° (Mingtea demande 100° ah !!! et à 100° l’eau bout :) ). Je décide d’écouter Fabrice pour la température  et de prodiguer un bain de 3 minutes à cette feuille.

3 minutes plus tard, la feuille a légèrement gagné en volume et s’est dépliée.

LS non fumé 6

La liqueur obtenue est d’un ambré assez clair.

LS 7

LS non fumé

LS non fumé 4

Au goût c’est un thé extrêmement doux au corps relativement léger. Il n’a aucune lourdeur et ne possède pas du tout le côté moelleux et enveloppant des Lapsang Souchong fumés.

Les notes dominantes sont chocolatées et cacaotées. Je fais un distingo entre les deux saveurs car le cacao a un côté plus sec et « brut » alors que le chocolat est plus doux et plus sucré. Pour moi ce thé alterne les 2 notes. Une petite touche maltée les accompagne tout le long de la dégustation.

Sans être extrêmement complexe, ce thé est vraiment très bon et permet de découvrir le « vrai » type de Lapsang Souchong bu en Chine. Il ravira fatalement tous les amateurs de chocolat. Merci Fabrice de m’avoir permis de le découvrir.

LS non fumé 2

LS non fumé 3

Mode de préparation : en mode occidental , en théière tetsubin

Température de l’eau : 95°

Temps d’infusion :  3 minutes

Prix de ce thé :  3,75 € les 50 g 

Où l’acheter : http://www.mingtea.be/fr/the-noir-lapsang-souchong-bio-non-fume.html

Thé Vert & Blanc Mandarine Pamplemousse – Idées Thés

Publié le

Pour terminer cet après-midi, j’infuse une théière de ce thé qui m’a été envoyé par Élisabeth que je remercie vivement.

J’avais une envie de frais et les agrumes me paraissaient bien indiqués pour y répondre.

La base est composée de thé vert et blanc. Des morceaux d’agrumes agrémentent le blend ainsi que des pétales de fleurs jaunes.

pamplemousse mandarine

J’infuse à 75° comme demandé par Elisabeth, soit 10° moins chaud que ce que recommande idées thé.

2 minutes plus tard, je ressors la feuille. On voit bien qu’elle a été hachée.

pamplemousse mandarine 3

La liqueur est d’un joli jaune plutôt pâle et un peu opaque.

pamplemousse mandarine 2

Au goût j’obtiens un thé un peu âpre, légèrement mais un peu âpre tout de même.

Un goût d’agrumes qui sonne bien naturel peut être plus mandarine que pamplemousse à mon grand regret. Évidemment ce n’est pas un thé d’une grande complexité et il repose essentiellement sur sa sympathique aromatisation.

J’ai davantage l’impression de boire une infusion qu’un thé.  J’imagine qu’il doit rendre très bien en version glacée et doit être rafraîchissant. En version chaude malgré des qualités ce n’est pas un thé que je boirais régulièrement.

pamplemousse mandarine 4

Mode de préparation : en mode occidental , en théière en verre

Température de l’eau : 75°

Temps d’infusion :  2 minutes

Prix de ce thé :  2,95 € les 50 g 

Où l’acheter : http://www.idees-thes.fr/the-vert/129-the-vert-et-blanc-mandarine-pamplemousse.html

Perle Noire – Le Palais des Thés

Publié le

Ce matin, ce sera un test double de Perle Noire de Palais des Thés : en infusion multiples et à l’occidentale.

Me méfiant de mes dernières préparations, je voulais avoir au moins une chance d’apprécier ce thé à sa juste valeur. Je remercie Alain qui me l’a donné (j’imagine parce qu’il provient de Taïwan et qu’il ne connait que trop mon fanatisme pour ces thés) et vous invite à lire sa propre revue de ce thé ici.Et d’autant plus que je n’ai senti exactement les mêmes notes que lui.

Il s’agit donc d’un thé très oxydé comme on peut le constater aux feuilles. Elles sont d’une part bien noires mais aussi très compactes et sèches au toucher. Comme de jolis petits cailloux. Ou des raisins secs oubliés pendant 1 an dans un placard :)

Perle Noire 4

J’infuse en parallèle dans ma théière tetsubin et dans la Yixing. Yixing que je choisis délibérément de ne pas surcharger. Donc pas dans les règles de l’art.

Perle Noire 6

Perle Noire 5

20 secondes plus tard j’obtiens une jolie liqueur jaune dorée.

Perle Noire 2

Le gout est tout à fait agréable (j’ai bien fait de ne pas mettre trop de feuilles), extrêmement boisé, côté bois sec certes mais c’est  surtout les notes de céréales et de noisette qui retiennent toute mon attention.

Au fil des infusions, une légère note fruitée/ sucrée fait son apparition. La persistance du goût devient alors extrêmement aromatique et portée sur le fruit. Il a une excellente longueur en bouche.

Il s’agit d’un thé relativement doux avec un petit grain légèrement râpeux en fin de gorgée.

A l’inverse d’Alain je ne sens pas de vanille ni de miel.

En méthode occidentale, l’infusion a duré 5 minutes. Je n’ai pas de miel ni de vanille non plus. Je retrouve les mêmes notes qu’en Gong Fu Cha mais atténuées.

Voilà la feuille qui s’est péniblement dépliée après l’infusion. Il faudra 6 infusions en Gong Fu Cha pour qu’elles se déplient bien mieux.

Perle Noire 3

Merci Alain, ce thé était absolument délicieux et d’une forte complexité . Donc Taïwan marque encore un sacré point.

Perle Noire

Mode de préparation : en Gong Fu Cha en théière Yixing et en mode occidental , en théière tetsubin

Température de l’eau : 90°

Temps d’infusion :  20 secondes, 30 s, 45 s, 1 min 1 min 10, 1 min 20 en Gong Fu Cha et 5 minutes en tetsubin

Prix de ce thé :  29 € les 100 g mais épuisé

Où l’acheter : n’est plus disponible chez Palais des Thés

Bi Luo Chun Gold 2013 – Terre des Thés

Publié le

Première revue d’un thé Terre des Thés que je n’avais jamais eu l’occasion de goûter jusqu’ici. Merci beaucoup à Fabrice pour cet échantillon. Nous avons une feuille dorée et brune, roulée en forme de petit escargot. Ce thé me rappelle l’aspect de celui de Whispering Pines Tea, Golden Snail Bi Luo Chun Gold 2013 0 Les feuilles sont très duveteuses. Au toucher, c’est une impression de tissus très doux. Je décide d’opter pour une pleine théière et d’infuser ces jolis escargots dorés à 95° et pendant 4 minutes. Après ce laps de temps passé dans l’eau, les feuilles sont dépliées en longueur mais pas encore en largeur après une seule infusion. Bi Luo Chun Gold 2013 5 La liqueur obtenue est ambrée mais assez pâle toutefois. On voit qu’elle n’accroche pas trop les parois de la tasse et qu’elle n’est pas lourde ni trop chargée en tanins. Bi Luo Chun Gold 2013 C’est un thé au corps moyen, il n’a pas la lourdeur que peuvent avoir certains thés golden qui arrachent tout sur leur passage et c’est absolument parfait ! Des notes maltées mais douces sont présentes sur toute la durée accompagnées par des notes de cacao doux. Le cacao devient très prégnant lorsque la tasse refroidit. Bi Luo Chun Gold 2013 4 La texture est d’une douceur et d’un moelleux très remarquable. Je crois bien avoir répété doux 2355 fois ici…vous avez compris…c’est un thé « velours » J’ai beaucoup aimé et je remercie Fabrice une fois de plus pour m’avir permis d’y goûter acr il semble épuisé chez Terres des Thés. Bi Luo Chun Gold 2013 2 Mode de préparation : mode occidental , en théière tetsubin

Température de l’eau : 95° Temps d’infusion :  4 minutes

Prix de ce thé :  je ne sais pas

Où l’acheter : n’est plus disponible mais la version 2015 oui : http://www.terre-des-thes.fr/boutique/bi-luo-chun-gold/

Nannuoshan – Cérémonie du thé Chinois

Publié le

Nannuoshan (mon article sur la marque est ici) était l’invité samedi soir de l’association Cooleurasia et avait préparé une cérémonie du thé Chinois ponctuée d’explications  projetées sur le thé, ses différents types, sa production, son façonnage, les méthodes d’infusions.

Ne disposant que d’une heure trente il n’a pas été possible de développer autant que cela devrait l’être tous ces points et nous n’avons pas pu tester les 6 sortes de thés ni faire autant d’infusions que celles réalisées au calme le matin

Le public n’était pas constitué d’amateurs de thés et il s’agissait d’une initiation. Yoann et Étienne du forum des amateurs de thé ont fait une petite halte avant le début de la cérémonie mais n’ont malheureusement pas pu rester et y assister (c’est bien dommage car on se seraient sentis un peu moins en minorité :) )

Voici les photos que j’ai pu prendre avant la cérémonie, au calme.

Une cinquantaine de petites tasses en verre, céladon ou porcelaine fine attendaient les convives.

nan cooluerasia 7

nan cooluerasia 6

De nombreux accessoires de thé étaient présentés sur la table même si je n’ai pas pu tout photographier.

nan cooluerasia 3

Nous avions aussi de petites collations fruitées.

nan cooluerasia 2

Qui cohabitaient avec des galettes de Pu-Erh

nan cooluerasia

Quelques Tea pets étaient aussi présents. J’adore ces petites amulettes supposées porter chance. Enfin même si elles ne sont que décoratives cela me va bien aussi ! L’idée je le rappelle étant de verser du thé sur ces amulettes durant la cérémonie pour qu’elles s’en imprègnent.

nan cooluerasia 5

nan cooluerasia 4

L’animation a ensuite commencé après un thé vert de bienvenue, un Huangshan Maofeng (merci à Alain car bien évidemment j’avais oublié le nom , avec ma dextérité à mémoriser les noms chinois !)

Nannuoshan soirée

Nannuoshan soirée 2

A été expliqué succinctement le process de production du thé vert et nous avons bu un nouveau thé, un Long Jin (celui-là je m’en rappelais :) mais c’était le plus facile )

Nannuoshan soirée 4

Nannuoshan soirée 5 Nannuoshan soirée 6

Nannuoshan soirée 12 Nannuoshan soirée 11

Nous sommes ensuite repartis sur des explications sur la production de Oolong et avons dégusté le Jin Xuan  (merci là encore Alain pour le nom !).

Et nous avons terminé rapidement sur un thé noir, Tanyang Gongfu. (et pour changer encore merci à Alain pour avoir retrouvé le nom). Bon je traduisais donc pas trop concentrée sur le reste mais vous aurez compris que je suis archi nulle pour retenir les noms Chinois dès qu’il y a plus de 2 syllabes…

Nannuoshan soirée 9

Pour conclure, il est dommage qu’il n’y ait pas eu avantage d’aficionados du thé dans la salle. Gabriele et les thés Nannuoshan le méritaient pourtant.

Il faudra que l’on songe à aider Gabriele à organiser un autre événement Nannuoshan mais réellement 100% centré sur le thé, je pense que la qualité de leurs thés le mérite amplement.

Shop Nannuoshan frais de ports gratuits à partir de 20 € d’achat

Blog Nannuoshan

Partage autour du thé Samedi Matin avec Nannuoshan

Publié le

Samedi matin, Gabriele de Nannuoshan,dont je vous avais parlé ici– m’avait invitée à partager un brunch et du thé avec les 2 charmantes jeunes femmes chez qui il était hébergé. Après m’être bien involontairement longuement perdue dans St Denis -que j’ai pu ainsi visiter- et arriver au final avec une heure de retard nous avons partagé un brunch varié et très sympa préparé par Gabriele. Après le brunch nous sommes passés aux choses sérieuses : le thé. En vue de sa cérémonie du thé organisée le soir par Cooleurasia, Gabriele avait apporté plein de petite tasses de dégustation et tout son matériel. J’ai choisi celle-ci pour apprécier les différents thés proposés. nan samedi midi 6 Nous avons en effet testé 3 thés différents en infusions multiples et nous sommes montés jusqu’à 6 ou 7 infusions pour chaque thé. nan samedi midi 5 Nous avons expérimenté un thé vert, un Oolong Tieguanyin et un thé noir peu oxydé. nan samedi midi 7 J’ai vraiment apprécié ce moment de partage et de générosité où l’on a vraiment pris le temps d’apprécier chaque saveur de ces thés. nan samedi midi 2 Gabriele nous a aussi fait partager un peu de son dernier voyage en nous montrant les photos des fermes et du process de production des thés que nous étions en train de boire. nan samedi midi 8 Je vous invite d’ailleurs à lire régulièrement le blog de Nannuoshan Vous pourrez notamment y découvrir le sourcing de l’équipe Nannuoshan lors de leurs voyages en Chine. nan samedi midi 10 Ce qui était particulièrement sympathique c’est que nous avions tous les 4 un état d’avancement différent en connaissance du thé. Nos deux hôtesses étant plutôt sur un positionnement débutant, Gabriele expert bien entendu et moi-même moyen (voire très moyen) et chacun selon ses capacités a pu apprécier à le fois les thés et ce moment. nan samedi midi 3 Ma tasse avec du thé Tieguanyin nan samedi midi 4 Une tasse en céladon, prévue pour produire un effet craquelé sur la durée. nan samedi midi 9 Moment très agréable et très apprécié. Merci les filles et merci Gabriele ! Au plaisir de recommencer :)

Oolong Taïwanais – Provenance Directe

Publié le

Ce thé est un cadeau qui m’a été ramené de Chine par Gabriele de Nannuoshan que je remercie grandement.

Je vais en profiter pour baptiser mon joli set bateau à thé et théière en verre.

oolong taiwanais 0

Il s’agit d’un thé très oxydé comme on peut déjà le voir en regardant la feuille.

oolong taiwanais 4

Je choisis d’utiliser une eau à 97° (voilà qui est précis) et cela permettra de ne pas me faire disputer par vous tous en utilisant une eau bouillante :)

oolong taiwanais 5

Je n’ai pas voulu mettre quand même trop de feuilles.

oolong taiwanais 6

Je choisis un temps d’infusion de 15 secondes.

Voici les feuilles à la sotie de cette 1ère infusion, encore un peu chiffonnées.

oolong taiwanais

oolong taiwanais 2

Je goûte la première infusion : c’est extrêmement torréfié. De très fortes notes boisées sont présentes. Il me rappelle un peu les 2 Oolongs âgés que j’ai pu goûter.

La liqueur retranscrit bien le côté sombre de ce Oolong.

oolong taiwanais  3

Pour le moment je ne suis pas très habile avec mes préparations en infusions courtes. Je dois laisser infuser trop longtemps malgré tout.

Essayons la seconde infusion, 10 secondes mais avec une eau à 90°c.

Plus douce, le côté bois grillé reste et demeure la principale saveur. La 3ème et la 4ème infusion me donnerons la même sensation avec peu de perte en goût. Des notes de noisette et de châtaigne apparaissent pour mon palais à partir de ces infusions.

Il faudrait vraiment que je le prépare en mode occidental pour avoir un avis réel  sur ce thé , un avis avec un point de repère tangible pour moi.

oolong taiwanais 3

Mode de préparation : en gong fu cha en théière en terre en verre

Température de l’eau : 97°c puis 90°c

Temps d’infusions successives : 15 secondes, 10 secondes, 15 secondes, 20 secondes et des poussières

Prix de ce thé : aucune idée, c’est un cadeau

Où l’acheter : sourcé directement dans une boutique en Chine et rapporté

Pleine Lune – Mariage Frères

Publié le

En petite forme, je me tourne vers mon thé adoré pour un tea time un peu tardif qui sera aussi mon 1er thé de la journée. L’évoquer hier m’a rappelé combien la revue que je lui avais consacrée jusqu’ici comportait de très vilaines photos alors que je lui dois bien mieux que cela, il le mérite.

Pleine Lune est de loin mon thé favori dans toute la gamme des thés parfumés existants.

Il est si joli ce blend avec ses fleurs bleues et jaunes mélangées au thé et à des éclats d’amandes et de cannelle. Et il sent si bon dès l’ouverture de la boîte. Difficile de faire plus gourmand.

Pleine Lune

5 minutes dans une eau à 95°c ont raison de la beauté du blend pour rendre un conglomérat de feuilles courtes et de fleurs.

Pleine Lune 2

La liqueur est  d’un ambre sombre mais demeure translucide. Le fond de la tasse est visible.

Pleine Lune 3

Le goût est moins vif que la feuille sèche mais demeure très gourmand et même opulent voire décadent : l’amande est l’ingrédient qui tient le rôle principal suivi du miel. La vanille et la cannelle, très présentes mais pas étouffantes, donnent du « piment » à ce thé.

Pour moi Pleine Lune est de la joie liquide et c’est exactement ce dont j’avais besoin en cette fin d’après-midi. Ce thé est le plus réconfortant pour moi.

Pleine Lune 4

Mode de préparation : mode occidental en théière tetsubin

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion : 5 minutes

Prix de ce thé : 8 € les 100 g en vrac

Où l’acheter : http://www.mariagefreres.com/boutique/FR/ft+pleine-lune+T944.html

Yunnan Impérial Grade – Single Origin Teas

Publié le

Ce Yunnan provient d’un échange avec Nicole qui me l’avait envoyé depuis Kansas City avec tout un paquet d’autres Yunnan pour m’aider à explorer un peu plus ce type de thés noirs. Aussi encore mille mercis Nicole.

On a une feuille courte d’un noir grisé comme un peu poussiéreux qui mêle quelques bourgeons dorés. L’odeur est faible mais maltée.

Yunnan Imperial Grade

Étonnamment Nicole me demande d’infuser à seulement 80°, ce que je suis.

La feuille mouillée n’a rien de très remarquable.

Yunnan Imperial Grade 2

La liqueur obtenue est d’un joli brun sombre.

Yunnan Imperial Grade 3

Ce thé a une texture douce, sans aucune agressivité liée à une quelconque astringence. Ses saveurs s’orientent sur une note de cuir assez importante que j’apprécie beaucoup tant dans les parfums que dans le thé.

Le vendeur argue que ce thé a le goût « des chevaux fraîchement brossés » mais cela hélas l’urbaine typique que je suis est incapable de le détecter.

Le malt révèle ses capacités de douceur dans ce Yunnan. J’aurais toutefois préféré que ce thé aie davantage de corps,de profondeur il a toutefois une longueur en bouche tout à fait correcte.

Je conseillerais ce thé aux personnes peu à l’aise avec les thés noirs car il pourrait bien les réconcilier avec. Il s’agit d’un thé  aidant à explorer des saveurs un peu plus rares à un prix relativement bas et que je recommande. Ce n’est pas un grand thé mais un thé utile et très agréable.

Yunnan Imperial Grade 4

Mode de préparation : mode occidental en mug avec infuseur

Température de l’eau : 80°c

Temps d’infusion : 4 minutes

Prix de ce thé : 5 USD soit 4,37 € pour 2 Oz soit 56 g en vrac

Où l’acheter : http://www.singleoriginteas.com/Yunnan_Black_Tea_p/32-yunnan-black.htm

Blue of London – Le Palais des Thés

Publié le

Thé pris ce matin au petit déjeuner dans un café parisien lors d’un rendez-vous (j’arrive à prendre des photos de mon thé en rendez-vous, incroyable…)

Il s’agit donc d’un Earl Grey, thé que j’affectionne tout particulièrement.

blue of london

Celui-ci est sur une base de Yunnan et mélangé à des fleurs de bleuets.

Bien que je n’ai pas pu lui prêter une attention extrême, il m’a semblé assez fin, l’aromatisation à la bergamote était réussie. En revanche je l’ai trouvé un peu léger et la base pas assez présente.

Dans le même genre j’ai préféré le Earl Grey French Blue de Mariage Frères mais il faudrait que je compare les 2 en même temps à la maison pour me faire une idée impartiale.

Les liqueurs du Palais des Thés ont souvent une très jolie couleur et celui-ci ne fait pas exception.

blue of london 2

Mode de préparation : mode occidental en théière en porcelaine

Température de l’eau : environ 90°c

Temps d’infusion : 4 minutes

Prix de ce thé : 8,50 € pour 100 g en vrac

Où l’acheter : http://www.palaisdesthes.com/fr/blue-of-london-earl-grey-du-yunnan-476.html

Imperial Formosa Oolong – Whittard of Chelsea

Publié le

Voilà, je fais mon 1er essai avec la petite Yixing. Après un bain bouillant, un repos d’une nuit et une nuit complète avec une infusion de ce même thé, la voici prête à une première vraie infusion.

Ce sera donc une théière Oolong. Et sa première vraie infusion sera faite une fois de plus avec Imperial Formosa Oolong.

Formosa Oolong WOC

100° et 20 secondes plus tard, je vide ma théière. Voici les feuilles.

Formosa Oolong WOC 3

Voici la liqueur très foncée, je suis très inquiète.

Formosa Oolong WOC 6

Goût de la 1ère infusion : olala…c’est fort. Hyper concentré. Je m’y attendais mais bon. Pour l’instant je n’aime pas trop. J’avais déjà testé ce thé en infusion occidentale et l’avait apprécié, sans plus, voir la note ici

Je retrouve ses caractéristiques de céréales en exacerbé mais il y a une astringence que je n’avais pas dans l’autre mode. Probablement la concentration de feuilles.

2nde infusion mieux, plus légère et plus douce.

3ème encore mieux (je retrouve là le goût initial de mon mode occidental)

4ème …ça décline un peu à partir de celle-ci, moins intéressant.

Bref, j’ai inauguré la Yixing :) la prochaine fois je prendrai un meilleur thé.

Formosa Oolong WOC 5

Mode de préparation : en gong fu cha en théière en terre de Yixing

Température de l’eau : 100°c

Temps d’infusions successives : 20 secondes, 40 secondes, 1 minute, 1 minute et des poussières

Prix de ce thé : 10,77 € pour 50 g

Où l’acheter :http://www.whittard.co.uk/tea/type/oolong-tea/formosa-tea/imperial-formosa-oolong-loose-tea.htm

Pourquoi n’ai-je jamais opté pour l’abonnement à une Box de thé ?

Publié le

Bien implantées depuis quelques années dans le paysage du thé français, on connaît tous ces thés box dont les principales marques sont : Envouthé et la Thé Box. Il y a aussi des challengers mais le but n’est pas ici de lister toutes les box du marché.

box swap

Et tout le monde en connaît aussi le principe : 1 box thématique par mois contenant une sélection de thés, des friandises et goodies liés au thé.

Idéal pour ceux qui commencent à boire du thé, le principe est franchement sympa, la promesse étant de découvrir chaque mois des thés différents pour une somme oscillant entre 15 et 16 € par mois.

Alors pourquoi n’ai-je jamais été tentée de m’abonner, même lorsque je débutais à boire du thé ?

Parce que je ne suis pas une vraie fille… A priori, je suspecte fortement que les abonnés soient une majorité écrasante d’abonnées et on se demande bien pourquoi en regardant les packagings, les illustrations… La cible commerciale est clairement féminine mais ce qui me gêne un peu c’est qu’elle semble exclusivement féminine. Or le thé et une box de thé a fortiori ne devrait-elle pas s’adresser à un public mixte ?

Vous me direz, qu’est-ce que ça peut bien te faire puisque toi tu es une femme ? Et bien je suis une femme donc je suis pénible :) – Femen, si tu passes par ici, c’est de l’humour, regarde, j’ai mis un smiley – Et peut être que je trouve ça un peu effrayant qu’on cherche à attirer par genre sur un produit qui ne le nécessite absolument pas. Maintenant ça marche donc le positionnement produit est excellent et les marques ont certainement raison pour leur business plan. Donc bravo, car une entreprise est bien entendu faite pour être rentable.

Parce que j’ai perdu mon âme d’enfant … ai-je envie d’être surprise ? Oui, comme tout le monde j’aime les bonnes surprises et déballer des paquets mais on peut aussi être déçu. Or à contrario du cadeau de Noël reçu, on paie la thé Box et l’intention est collective, non personnelle. La société ne connaît pas vos goûts, votre personnalité, ce que vous aimeriez recevoir. Voyez, je suis bassement matérielle, je vous dis que j’ai perdu mon âme d’enfant.

Parce que je suis radine … avec un tarif oscillant entre 15 et 16 € l’abonnement mensuel soit 192 €/an je trouve cela cher. Non pas que tout le travail (et il est important) pour réaliser une box ne mérite pas cette somme mais cela me paraît cher par rapport au contenu de la boîte. Il y a beaucoup d’emballage et tout ne peut fatalement plaire puisqu’on est là pour papillonner. Est-ce que j’ai envie de payer presque 200 € pour papillonner sans diriger le papillon ? La réponse est non pour moi.

Parce que je ne sais pas « lâcher prise » … Je préfère échantillonner dans une direction donnée et ciblée par moi. Je n’ai pas envie de recevoir de Rooibos, de tisanes. La présence récurrente de ces infusions dans les box m’ont toujours rebutée.

Parce que trop de sachets … et sans doute pas assez de thé en vrac (Envouthé est néanmoins plus thé vrac que la Thé Box) mais malheureusement même au début de ma découverte thé je préférais boire du thé en vrac et uniquement en vrac. Le thé en poussière ou feuilles super cassées n’est pas l’idéal.

Parce que la part faite aux thés parfumés est trop grande … bien sûr, les thés parfumés sont les meilleurs amis des débutants en thé et ils ont toute leur place dans l’univers du thé à contrario de ce que certains Ayatollah peuvent penser. Néanmoins, il serait agréable de trouver une part plus importante de thés nature (même s’il y a des efforts) afin de diversifier les horizons.

Parce que la friandise… oui, la phrase est finie. Oui oui, c’est normal.

En conclusion
L’idée est attractive, pratique pour débuter et répond bien aux attentes de certain(e)s ce qui est très bien. On peut appréhender des marques différentes, même si beaucoup de mêmes marques reviennent beaucoup mais c’est incontournable. Une grande marque française est toutefois absente de toutes de ces box, Mariage Frères ne semblant pas disposée à utiliser ce type de canal de distribution. Ce qui n’est pas très étonnant de par sa politique commerciale.

Personnellement, je souhaiterais pouvoir composer un minimum une box à laquelle je serais abonnée. Ou bien choisir dans une famille de thés à explorer, un peu dans l’esprit des packs Steepster ou dans l’esprit des Tea sample assortment de Teavivre.

Et pour des surprises sans packaging il y a les échanges entre amateurs de thé et ça c’est irremplaçable. La photo est d’ailleurs celle de ma boîte d’échanges reçus (enfin une de mes boîtes !).

Zoubrovka (Thé Noir) – Kusmi Tea

Publié le

Bon il est presque 19h00 et je bois ce thé. Ce sera mon apéritif. Thé noir à l’herbe de bison. Je ne bois pas de vodka ou uniquement sous la torture (une fois en Pologne lors d’un repas pour le travail) donc je ne vais pas me lancer dans un comparatif de saveurs entre ce thé et la Vodka homonyme.

N’y allons pas par quatre chemins : je m’attendais à bien pire (souvenir de la Vodka polonaise, Kusmi Tea…) Et je n’avais pas du tout envie de le boire, du moins pas hier, pas avant hier et pas ce soir …dans un cas comme celui-là, je mets mon cerveau en mode automatique et je prépare le thé. J’ai promis à Jean-François de le boire aujourd’hui alors je tiens mon engagement.

La feuille : que dire ? cassée, concassée, elle sent l’herbe et une odeur en plus assez étrange que je ne sais pas du tout retranscrire. C’est assez parfumé. Un peu comme du foin coupé. Mais pas tout à fait ça.

Zoubrovka

Je suis flemmarde et je n’ai pas envie de vérifier les paramètres alors je décide de faire 90° et 3 minutes 30.

Voilà la feuille après son bain, toujours aussi inintéressante !

Zoubrovka 2

On passe aux choses sérieuses, le goût. Et bien il est buvable ce thé …il est assez proche de la feuille sèche et on retrouve une saveur de « foin » à la liqueur (liqueur bien sombre, en passant) mais aussi de bois sec très sec même.

Ma fille y a goûté et l’a trouvé amer. Il a en effet une petite pointe d’amertume mais pas plus dérangeante que ça et propre je pense à l’herbe de bison.

Ce blend a un goût original et unique pour lequel je ne me relèverai jamais en pleine nuit pour m’en faire une tasse mais si jamais on m’en sert  je pourrai tout à fait la boire sans déplaisir.

Zoubrovka 4

Mode de préparation : mode occidental , en tasse avec infuseur

Température de l’eau : 90°

Temps d’infusion :  3 minutes 30

Prix de ce thé :  11 € pour 125 g en vrac

Où l’acheter : http://www.kusmitea.com/vente-the/the-en-ligne/zoubrovka.html?p=2

Sun Moon Lake High Mountain Oolong Tea – Ten Ren Tea

Publié le

Retour aux origines…ce thé est le 1er Oolong nature que j’ai goûté. Alors évidemment quand commence avec un tel thé, comment ne pas tomber désespérément amoureux des thés taïwanais ? Et plus particulièrement des Sun Moon Lake ?

Les Sun Moon Lake sont des thés de la province taïwanaise de Nantou. Le lac fait environ une centaine de kilomètres carrés , la partie nord du lac étant désignée comme « le soleil » et la partie sud comme « la lune ». Le terroir
Sun Moon Lake bénéficie d’une température modérée  et il est adapté à tous les types de plantation.

Ce thé m’avait été adressé par Lætitia, une française vivant à Singapour.

Aspect de la feuille : vert grisé et roulé, typique des Oolongs. L’odeur est assez végétale

Sun Moon Lake High Mountain Oolong Tea 1

Lætitia m’avait écrit un joli petit mot pour me donner les instructions

Sun Moon Lake High Mountain Oolong Tea 5

Je ne le prépare pas encore en Yixing car elle n’est pas encore prête donc j’infuse à 95° pendant 4 minutes.

La feuille s’est relativement bien dépliée (surtout celle de droite :) ) mais se révèlera à la seconde infusion.

Sun Moon Lake High Mountain Oolong Tea 2

La liqueur est bien d’un jaune doré et fort claire comme indiqué sur le billet. Plus foncée lorsque le volume est plus important bien évidemment comme dans l’aroma cup de gauche.

Sun Moon Lake High Mountain Oolong Tea 3

Au goût, ce sont des notes essentiellement végétales, distinctes,  fonctionnant telles un camaïeu de saveurs auxquelles nous avons affaire.

Ces touches successives sont très subtiles et raffinées. De petites notes fruitées font aussi leur apparition en fin de gorgée. Une touche d’astringence demeure durant toute la dégustation.

Ce thé a un peu perdu de ses pouvoirs magiques car je le possède depuis longtemps. C’était sentimental. Je me suis dit que le meilleur hommage était tout de même de le boire plutôt que de le conserver quasi religieusement comme une relique. C’est chose faite – « this is, sadly, a sipdown » comme disent les buveurs de thés sur Steepster.

J’avais cherché à trouver ce thé spécifiquement et ne n’y étais jamais parvenue. Il existe une compagnie Ten Ren et une autre compagnie Ten Ren’s Tea. J’avais donc renoncé. Bye Bye mon cher thé baptême de l’air en Oolong.

Sun Moon Lake High Mountain Oolong Tea 4

Mode de préparation : mode occidental , en tasse avec infuseur

Température de l’eau : 95°

Temps d’infusion :  4 minutes

Prix de ce thé :  Aucune idée

Où l’acheter : Aucune idée, faites moi signe si vous trouvez

Première Théière Yixing

Publié le

Bon, je me lance : c’est l’heure du bain bouillant pour ma première théière Yixing.

yixing 7

Je remercie énormément la personne qui me l’a offerte et qui se reconnaîtra.

Les théières en terre de Yixing sont des théières dites à mémoire, elles gardent souvenir des infusions précédentes (en fixant les saveurs et les tanins). Leur paroi est poreuse. C’est la raison pour laquelle il faut réserver une théière à un seul type de thé : Noir ou Oolong ou Pu-erh mais en aucun cas utiliser cette même théière pour infuser successivement ces différent thés.

Leur avantage est  aussi de vite grimper en température et de très bien conserver la chaleur.
Pour une première utilisation j’ai décidé de suivre les conseils donnés par Alexandra sur son blog : http://www.monblogdethe.fr/degustation-golden-monkey-theiere-yixing-4525 c’est à dire l’ébouillanter et la laisser une nuit complète.

On prend donc la théière et on la place dans un grand récipient (ici un horrible saladier rose qui avait l’avantage d’être là et aussi d’être grand – ce sont bien là ses seuls atouts !)

yixing 9

Je fais bouillir de l’eau dans ma bouilloire et je verse sur la théière.

yixing 1

Jusqu’à son immersion totale.

yixing 3

Et on laisse ainsi toute une nuit.

yixing 2

Bonne nuit et à demain micro théière pour la suite des événements.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 33 autres abonnés