Retour chez la Maison des trois Thés

Cidö étant de passage à Paris, j’ai voulu lui faire découvrir La Maison des Trois Thés dont je vous avais déjà parlé longuement ici.

Nous sommes donc accueillies par l’équipe et installées à une table où l’on nous précise que le pot à eaux usées est une antiquité de plus de de je ne sais combien de centaines d’années.

La voici. Ça calme d’entrée. Et on fait super attention de ce fait 😀

Cidö choisit un Oolong oxydé et moi un thé Oolong Beauté Académique à la carte « classique » c’est à dire à 20 € la dégustation.

La jeune femme me demande si je connais le thé Beauté Académique donc je réponds « oui bien sûr, pas celui-ci mais ce type de thés oui, j’en ai déjà bu chez d’autres distributeurs »

Quelques minutes plus tard, cette jeune femme me dit que cela l’étonne beaucoup car le thé Beauté Académique a été créé par Maître Tseng à partir de variétés de théiers presque disparus…

Étant là pour boire un thé tranquille avec ma copine, j’ai évité toute polémique après avoir dit « mais il y en partout des beauté académique, ce sont des thés taïwanais aussi appelés Oriental Beauty mais bon celui-ci est sans doute un thé particulier et spécifique ». Voilà comme ça tout le monde est content (on sent que j’ai l’habitude de travailler dans un domaine commercial, non ? cette façon de botter en touche pour contenter tout le monde en ne disant rien d’intéressant  😀 )

Bon apparemment je me suis aveuglée des années en pensant que Beauté Académique = nom francisé de l’Oriental Beauty comme Long Jing = Dragon Well = Puits du Dragon… mais il semble que ce soit 2 thés distincts. Par contre le beauté académique j’en rencontre bien partout, pas que chez M3T (Chez B&B par exemple mais pas uniquement ! )

Cela se passe d’ailleurs très bien avec cette beauté académique unique,belles feuilles, quel volume !

La liqueur est brillante et sa belle couleur ambrée ravit l’œil.

Le goût est tout aussi excellent et reprend les saveurs attendues d’une Beauté Académique: miel, fruits et ici même des notes biscuitées.

C’est un thé gourmand et il va me permettre de réaliser au moins 6 infusions.

Nous sommes ensuite passées au comptoir pour que Cidö achète du thé.

Avec toutes ces références il y a de quoi faire.

Au final Cidö repartira avec 1 thé vert à prix tout doux (12 € les 100 g) et un Dian Hong.

Toujours un bon moment donc malgré quelques bizarreries.

La Maison des 3 Thés

1, rue Saint Médard   75005 Paris

Métro Place Monge ligne 7

01 43 36 93 84

Ouvert du Mardi au Dimanche Boutique de 11h à 19h30 et Dégustation de 13h à 18h30

Publicités

Journées Internationales du Thé en France : 15, 16 et 17 décembre 2017

Grâce à l’impulsion, l’énergie et la passion de Nathalie et Lauren, cette année la journée internationale du thé va s’étendre sur 3 jours de fête et fédérer de nombreuses maisons de thés et des distributeurs.

De nombreux ateliers, conférences ou dégustations gratuites sont en effet organisés partout en France afin d’échanger, de découvrir de nouvelles saveurs, de s’informer sur le thé.

En voici la liste :

Île de France

L’Autre Thé (2 des 3 boutiques de Paris)

Cape & Cape (Paris)

Christine Dattner (Paris, à l’espace conférences)

Georges Cannon (3 dégustations à L’Essence du Thé)

Compagnie Coloniale avec ses revendeurs

Pâtisserie Dagobert (Dammartin-en Goële 77)

Goutte de Thé (Paris à l’espace conférences)

Instants Botaniques (Paris, à l’espace conférences)

Lupicia (Paris)

Nunshen (Paris, à l’espace conférences)

Parti du Thé (Paris)

Soën 1738 (Paris)

Tamayura (Paris, à l’espace conférences)

Tea&Ty (Paris )

Thé Bon Thé bio, (Paris)

Normandie et Bretagne

Arômes d’une Tasse (Trouville)

Aux Gourmets de la Roche (La Roche Bernard)

Compagnie Coloniale avec ses revendeurs

Boutique Arts Ménagers de la galerie marchande Guérandis (Guérande)

George Cannon via Les Thés de Rollon (Rouen)

Tea&Ty (Rennes)

Grand Est

L’Essence du thé (Colmar)

Jardins de Gaïa (Wittisheim)

Thé des Muses (Strasbourg)

Occitanie

Terre des Thés (Montpellier)

Nouvelle Aquitaine

la Gustothèque (Idron)

Pour trouver toutes les adresses, c’est ici.

Vous pouvez  retrouver ces ateliers sur la page Facebook de Thé Clic, n’hésitez pas.

Pour plus de renseignements sur les Journées Internationales du Thé en France , rendez-vous aussi sur le site dédié : http://www.jitfrance.com/ 

Test & Avis – Zomba Green – Cape and Cape

Ce thé provient du Malawi, de la ferme Satemwa comme le Livingstone’s Twist and Dry que j’avais beaucoup aimé.

La feuille est extrêmement sombre.

Au bain à 80° et 3 minutes.

Liqueur bien jaune.

Je suis assez déçue par ce thé. Je l’ai refait, poussé, restreint, laissé refroidir mais rien n’y fait.

Végétal, il reste très timide, à la limite du fade.

Je lui ai trouvé peu de longueur en bouche également.

Agréable, sans astringence mais avec trop peu de personnalité selon mes critères. Il sera parfait pour ceux qui débutent avec les thés verts d’origine.

Mode de préparation : occidental en théière en verre

Température de l’eau : 80° c

Temps d’infusion :  3 minutes

Prix de ce thé :  15 € les 100 g en vrac

Où  l’acheter:  ici chez Cape and Cape

Test & Avis – Jingmai Oolong 2016 – Bannacha

Je remercie Fabrice de m’avoir adressé ce Oolong compressé qui ressemble comme ça beaucoup à un Pu-erh. Même au goût, au test à l’aveugle j’aurais dit Pu-erh et non pas Oolong mais il est écrit Oolong sur ma petite pochette.

On ouvre le paquet cadeau pour découvrir une boule bien compacte de feuilles brunes et beiges.

A l’eau, 95° et en gong fu cha. Mais je vais devoir attendre que la boulette libère les feuilles.

Hop, ça se produit peu à peu.

La feuille se déplie au bout d’une minute environ.

Et j’obtiens une liqueur bien ambrée mais vraiment trop forte après cette 1ère infusion longue.

Alors on reprend mais en infusion de 10 secondes et c’est bien mieux. Des notes boisées et de champignons forts sont en première ligne, des notes de mousse les secondent.

Un thé très surprenant.

Mode de préparation : occidentale MAIS en infusions multiples, en théière en verre

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion :  1 minute puis quelques secondes pour les infusions suivantes, 4 infusions

Prix de ce thé :  ?

Où  l’acheter: chez Bannacha

 

Un Brunch et Un Thé chez Cazes

Je dois dire que j’ai eu la main heureuse en choisissant le Brunch de Cazes pour passer un dimanche sympa entre amis.

Je vous laisse en juger par la variété du brunch à l’ardoise ce dimanche-là.

seules les boissons sont au choix et pour moi ce sera jus d’ abricot et thé. On me propose un choix entre thé vert ou thé noir. J’opte pour un thé vert et là seconde question, pour ma plus grande joie : japonais ou chinois ?

Réponse en photo ^^ japonais bien sûr et c’est un thé kukicha que l’on m’apporte. Cazes travaille avec la maison de Thé Néo-T ce qui est un gage de très bon goût !

et à bonne température qui plus est.

Grâce au mug avec filtre, je peux gérer l’infusion à ma guise ce qui est parfait.

Et dans l’assiette ?

Velouté de carotte au lit de coco, onctueux et peu gras. Parfait.

Oeuf mollet sur betterave et sa feuille d’épinard frais.

Salade de soja et d’endives mêlées de noix.

Tout ceci est excellent tant en dressage qu’en goût et en petites quantités, juste ce qu’il faut pour laisser la place à la suite.

Alors attention, pour ceux qui me connaissent un exploit incroyable va suivre …. sous la forme de ce céviche de lieu jaune. Car je l’ai intégralement mangé, moi qui n’aime pas le poisson ! Si tendre, si fondant et au goût sympa (c’est un énoooorme compliment pour moi pour un poisson croyez moi). Au départ j’ai cru que c’était des Saint Jacques d’où mon 1er coup de fourchette (car oui je mange les crustacés et pas le poisson, je sais, c’est étrange mais c’est ainsi). Je me suis rendue compte immédiatement de ma méprise mais c’était tellement bien exécuté et cuit que j’ai tout avalé 🙂

Vient ensuite le suprême de volaille et sa mousseline de courge.

Une viande fondante, cuite impeccablement (four à vapeur ?)

On nous amène ensuite une belle assiette de jambon de Paris, très fin et fondant accompagné de fines tranches de comté affiné 15 mois.

Puis des tranches d’une brioche très aérée, servies avec une confiture d’agrumes maison très forte en fruit et pas trop sucrée.

Et pour terminer, une petite assiette autour de la pomme caramélisée avec yaourt et crumble de noisette, léger et elle aussi point trop sucrée.

Cazes offre un service attentionné et l’on s’enquiert de votre avis sur les plats servis.

Le lieu est assez petit et exigu et il me semble impératif de réserver, en tout cas pour le brunch dominical.

Tout est composé selon les arrivages de saison et la carte varie selon ceux-ci.

Mais vous pouvez aussi y déjeuner ou y dîner et la carte des vins est gigantesque et semble très bien composée.

Une très belle adresse.

Cazes

44 Rue Joseph de Maistre

75018 Paris

Métro : Guy Mocquet (ligne 13)

Ouvert du mardi au samedi 17.00 – minuit

Déjeuner Samedi 12.00 – 14.30

BRUNCH Dimanche 11.30 – 15.30

Test & Avis – Hojicha – Jugetsudo

Cidö n’a pas aimé ce thé et me l’a donc offert en espérant qu’il me plaise :  mission accomplie Cidö, je l’aime ! Merci !

Cet hojicha est particulièrement fin et délicat d’ailleurs.

Après avoir observé sa feuille proche d’une terre automnale mêlée de brindilles, j’infuse 30 secondes à 95°

Terre mouillée.

Et belle couleur orangé pâle.

Ce thé vert grillé à haute température est d’une finesse rare, les notes pyrogénées n’étouffent pas les notes de céréales.

La liqueur tapisse la bouche mais conserve une certaine fluidité.

Dieu merci je ne trouve pas le goût de maquereau fumé évoqué par Cidö, moi qui déteste le poisson !

Tant en texture qu’en goût ce thé m’a vraiment satisfaite.

Mode de préparation : en théière kyusu

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  30 secondes (3 infusions)

Prix de ce thé :  12 € pour 50 g en vrac

Où l’acheter : Ici chez Jugetsudo