Saint James O.P. – Le Palais des Thés

Bof
J’ai bu une théière de ce St James OP en attendant avec une collègue que son TGV arrive en gare de Lyon. C’était  dans une sorte de café snob et design à intérieur de la gare: le café premier.
Bel endroit, mais niveau de service faible. Pas mauvais, faible.  C’est au bout de 15 minutes seulement que la serveuse s’est décidée à nous demander ce que nous souhaitions boire.

J’étais heureuse de voir enfin arriver ma théière (mais sans couvercle!) de ce thé. Bonne surprise, pas de Lipton.
Il n’y avait apparemment pas de possibilité de choisir quel thé on voulait.En même temps j’avais juste demandé « un thé s’il vous plaît » alors que mon voisin a demandé « qu’est-ce que vous avez comme bière ? » …. bien sûr beaucoup.

J’étais un peu perturbée par l’absence de couvercle sur ma théière et j’ai peut-être sous-infusé le thé, mais il a un manque de complexité et de corps à mon goût.
C’est un thé correct, mais sans plus.
Plus un thé que je boirai lors d’un déjeuner, en mangeant sans avoir à y prêter beaucoup d’attention.
Pour être fair-play avec lui, j’aurais besoin de le préparer à la maison.

Publicités

2 commentaires sur « Saint James O.P. – Le Palais des Thés »

  1. Ce post date un peu mais comme je le déguste à l’instant et que tu es devenue ma référence en matière de dégustation de thé, j’avais envie d’y apporter ma maigre contribution.
    Je le déguste avec un set de dégustation: tasse avec couvercle à verser dans un bol.
    L’arome qui en ressort directement est une délicieuse odeur de chocolat et de noisettes grillées. Un peu de boisé également. Il me semble être gourmand et corsé. Ce qui se révèle immédiatement à la première gorgée. Il est rond en bouche, bien charpenté. Le genre de Ceylan de base, en tout cas, pareil que tous ceux que j’ai pu boire mais qui est très agréable le matin avec un petit chocolat. Il a supporté une seconde infusion, bien qu’il en devient plus doux mais un petit côté miellé fait son apparition ( pas su goûter le miellé à la première infusion car le corsé l’emporte). Bref, peut-être pas un grand thé (mais je n’ai pas encore assez d’experience pour juger) mais néanmoins agréable à déguster dans de bonnes conditions! Une théière sans couvercle, non mais!!!

    J'aime

    1. Merci pour ce retour sur ton expérience avec ce thé Cidö ! tu l’as fait dans de bien meilleures conditions que moi puisque le café de la gare de Lyon n’était pas optimum en matière de préparation 🙂 Il faudra que je le retente à la maison pour m’en faire une meilleure idée.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s