Taiwanese Wild Mountain Black – Butiki Teas – Le chagrin

Bon, je me décide à m’en faire une pleine théière. Ce thé, comme la marque, va disparaître et je dois dire que j’essaie d’en conserver autant que possible tellement je l’adore. Sa disparition programmée, je la vis comme un drame.

Taiwanese Wild Mountain Black 1

Depuis 2 mois je n’en bois plus alors que ce thé égayait souvent mon dimanche ou mon samedi matin. J’ai à présent l’expérience de ce thé et il est quasiment inratable. Ses feuilles entières sont si longues, sombres et brillantes que j’ai la même impatience à chaque fois de commencer leur infusion.

Le simple fait d’ouvrir la boîte où je stocke Taiwanese Wild Mountain Black est un ravissement. Son odeur à sec est juste inégalée : fruits secs, miel …c’est une effluve extraordinaire.

Et son goût est absolument merveilleux. La première fois que ma fille l’a goûté dans ma tasse elle pensait qu’il s’agissait d’un thé parfumé et non d’un thé nature. Et pourtant il est bien nature, c’est dire si la nature regorge de saveurs exacerbées, nul besoin d’ajouts.

Les fruits jaunes sont les invités d’honneur de ce thé : abricot, pêche, prune. Le raisin n’est pas en reste et le miel y coule à flots. A chaque dégustation c’est à la fois le même et un autre thé, les mille saveurs naturelles se cachent ou se révèlent selon les infusions.

Taiwanese Wild Mountain Black 3

Ce thé d’origine demeure le plus gourmand, le plus décadent, le plus opulent que j’ai pu boire. Même si je pense avoir trouvé son remplaçant grâce à Taiwan Tea Crafts et son thé Oriental Beauty Premium Grade Oolong lot 342, il existe tout de même dans ce thé noir des notes uniques que ne possède pas le Oolong.

Chagrin d’amour en perspective.

 

Température de l’eau : 100°c

Temps d’infusion :  5 minutes

Prix de ce thé : ce thé n’est plus en vente

Où l’acheter : ce thé n’est hélas plus en vente

Advertisements

17 commentaires sur « Taiwanese Wild Mountain Black – Butiki Teas – Le chagrin »

    1. je ne crois pas avoir bu de Tai Ping Hou Khi après j’ai un gros handicap avec les thés…je ne me rappelle pas bien de leurs noms sur la durée…je ne suis pas langue asiatique pour 2 sous manifestement.

      J'aime

  1. Pour celles et ceux qui veulent tester ce type de thé. Il y a trois types de thés noirs à Taïwan, un sur base de cultivar Assam, le second sur base de cultivar local et un troisième hybride des deux premiers. Quelques explications ici: http://www.redblossomtea.com/tea/black/formosa-red-18.html
    L’hybride est souvent surnommé commercialement Red Jade ou Ruby. Je ne sais pas par contre, lequel des trois est ce Wild Mountain.
    Vais continuer mes investigations 😉

    J'aime

      1. Oui, tu m’as devancé de quelques secondes, tu es diabolique !!!!
        J’ai continué mes recherches sur Steepster et vu qu’il y a eu un Taiwanese Assam Premium chez Butiki. Donc, par voie de fait, ça ne laisse que les deux autres le local et l’hybride. Et l’hybride semble être le meilleur candidat en effet.

        J'aime

      1. Oui, je comprends, j’ai eu le même sentiment quand j’ai découvert lors de sa fermeture l’importatrice de produits coréens. En plus elle était à 2 km de chez moi.
        J’ai beaucoup aimé ce thé, son côté sucré et caramélisé est diabolique. Immense merci pour avoir pioché dans tes dernières réserves. Et ce set de Tea Ave est superbe, le plateau en chêne

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s