Maisons de Thés-Mon expérience avec …Kusmi Tea

Il n’aura échappé à personne que les boutiques Kusmi Tea se sont mises à pousser comme des champignons depuis 3 ou 4 ans et que l’offensive s’est accélérée ces 2 dernières années, principalement en centre ville mais aussi dans les centres commerciaux. Cette maison est ancienne et revendique 140 ans d’existence, je vous invite à lire leur histoire directement sur le site de Kusmi pour éviter tout radotage : http://www.kusmitea.com/140-ans-histoire.html

IMG_2764

Lorsque j’ai commencé à boire du thé il y a quelques années, j’ai bu des thés Kusmi Tea, d’où certaines de ces boîtes. Avec un succès mitigé. D’emblée j’en ai vite écartés certains et très vite quasiment tous de ma théothèque.

Ce que j’aime chez Kusmi Tea, en vrac

Ça va être un chapitre un peu difficile mais je vais essayer de trouver quelques points et il y en a quand même.

La modernité affichée  –> Kusmi Tea a souhaité allier continuité de son histoire (peut être plus ou moins romancée) et une certaine modernité. La modernité de cette marque s’exprime à la fois dans ses nouveaux blends à base de concept detox etc… dans la conception de ses nouvelles boutiques, de ses boîtes. Cela dépoussière un peu les marques de thés. Il en faut pour tous donc je dirais que je trouve ça bien (et surtout cela me fait un positif à écrire !)

Les boîtes –> voilà, nous y sommes. C’est le point névralgique… J’adore les boîtes Kusmi Tea. J’avoue avoir même acheté des boîtes pour la boîte…et donné le thé 🙂

Elles sont belles (pour mon goût, d’autant que j’aime tout ce qui sonne de près où de loin slave) mais en plus elles bénéficient d’une ouverture extra large qui permet de se servir en thé aisément et sans en coller partout. On peut les recharger car tous les thés sont vendus aussi en vrac en sachet de 125g.

Il y a donc chez moi des boîtes Kusmi Tea remplies de thés…d’autres maisons.

Le site internet –> il est assez clair, facile d’usage pour le consommateur.

ouf…j’ai tout de même réussi à trouver de quoi écrire 3 points positifs.

Ce que je n’aime pas chez Kusmi, en vrac

Chapitre plus aisé.

Les thés –> avant d’écrire ceci je dois bien admettre en avoir bu un certain nombre. L’aromatisation est souvent plus prometteuse en boîte que dans la tasse. Les bases utilisées sont extrêmement moyennes. Certains sont à la limite de l’écœurant pour moi. La base ne sert pas l’aromatisation ou l’aromatisation ne sert pas la base. Je crois au vu de mes expériences que les 2 propositions sont vraies.

Un nombre de références assez restreint (gestion des stocks améliorée) et des thés natures qui se comptent sur les doigts d’une main. Clairement le parti pris de l’aromatisation presque porté à son comble. C’est leur choix, je vais donc le respecter.

Le prix du thé  –> éhontément abusif. Pour moi, ces thés ne valent clairement pas le prix où ils sont vendus. Le consommateur finance le développement des boutiques physiques, de l’international et les coûts marketing.

Les boutiques –> épurées à l’extrême, cliniques, je ne m’y sens pas bien, n’aime pas y rester (de toute façon j’ai vite compris qu’il n’y avait pas grand chose pour moi). Les vendeurs et vendeuses connaissent souvent mal leurs thés et semblent avoir été castés sur leur apparence fashion girly ou boy-y. Reconnaissons leur cette modernité qui revisite le concept des boutiques de thés à la Miss Marple, c’est un parti pris et il est dans ce sens réussi. Ce n’est simplement pas pour moi.

Le Marketing –> un peu agressif. Les boutiques poussent trop vite. Le relais trouvé sur les blogs de fashionistas etc…montre clairement quel créneau a choisi Kusmi Tea. Il faut bien vivre et pour vivre il faut vendre et vendre au plus grand nombre. Target atteinte. Marketing efficace. De ce point de vue, bravo, imparable.

Pour résumer, Kusmi Tea est une marque que je remercie. Avec elle, j’ai exploré un peu le monde du thé et suis très vite passée à d’autres choses.

Kusmi n’est pas non plus une horreur totale comme on peut le lire parfois, on n’est pas sur du Lipton Yellow tout de même. Il ne faut pas exagérer. C’est juste relativement « bof » surtout compte tenu du prix élevé demandé.

Kusmi Tea a simplement fait un choix marketing qui s’effectue pour moi au détriment du contenu de ses boîtes. C’est un choix, une stratégie d’entreprise : davantage Marchand de thés que Maison de thés.

Je respecte leur stratégie mais je ne bois pas leurs thés et je ne suis pas la cible.

Et vous ? Quelles sont vos opinions concernant Kusmi Tea ?

Advertisements

12 commentaires sur « Maisons de Thés-Mon expérience avec …Kusmi Tea »

  1. Etape 1: acheter une vieille marque de thé
    Etape 2: tout miser sur la packaging, tant pis pour la qualité
    Etape 3: arroser les blogueuses
    Etape 4: créer une gamme bio pour vendre encore plus cher
    Etape 5: arroser les blogueuses
    Etape 6: jackpot
    Etape 7: arroser des gens connus
    Etape 8: re-jackpot

    Y sont doués.

    J'aime

    1. c’est vrai que je n’ai pas mentionné Lov Organics parce que « frontalement » c’est une autre marque mais ce que tu dis est absolument juste. J’ajouterais juste  » instiller habilement l’idée que le thé est de très haute qualité » 🙂

      J'aime

      1. oh ce n’était pas pour que tu te départisses de tes dernières feuilles ! Il faudra juste effectivement que j’assouvisse un jour ma curiosité par rapport à ce thé. 250 g bigre, tu devais beaucoup l’apprécier !

        J'aime

      1. j’ai une boite de 250 du kachemir chai, que j’adore, et c est vrai que ça fait beaucoup 🙂 mais c’est vraiment abusé de ne le vendre qu’en boite de 250gr et de le faire gouter a tous va en boutique ! je pense qu’il vont perdre beaucoup de client.

        J'aime

  2. Pareil que toi, j’ai découvert le thé avec kusmi et ses jolies boites, mais voila, depuis 2-3 ans cela devient trop… je suis aussi passée a autre chose bien que j’ai du mal a me passer du boost et de l’euphoria les seuls 2 référence que je rachèterais, car la dernières augmentation abusive en date font que je refuse de payer 14 € pour 100gr de leurs thes en vrac !

    J'aime

    1. Nathalie, comme toi je bois toujours parfois du Kusmi : Anastasia et Prince Wladimir car il m’en reste mais je n’en rachèterai pas en raison de l’évolution de mes goûts et des prix exorbitants pour leur qualité réelle.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s