Purple Tea of Kenya – Butiki Teas

Un thé violet du Kenya pour débuter ce samedi, voilà qui est atypique pour moi. Cet échantillon me vient de Vancouver, envoyé par Jillian que je remercie vivement.

Je pense avoir un karma thés coupés très très coupés cette semaine. Le thé du Kenya a généralement des feuilles assez petites, du moins la feuille sèche est souvent  conditionnée ainsi. La feuille est noire et cela a son importance ici.

Purple Tea of Kenya

Ce thé s’infuse à 70° seulement car il est réputé amer.

L’aspect de la feuille mouillée est détonant : on passe de la feuille noire à la verte. Cette feuille mouillée est peu ragoûtante, une sorte de bouillie verdâtre.

Purple Tea of Kenya 2

Au bout de 4 minutes la liqueur est  sombre mais ce n’est pas un thé malté empreint de beaucoup de tannins.

Purple Tea of Kenya 4

Le corps de ce thé est même relativement léger. Une amertume prononcée me saisit dès la première gorgée, pas à l’attaque mais en second temps, en fin de gorgée j’observe le déclin en decrescendo de cette amertume.

J’ai un peu de mal à isoler les saveurs car l’amertume les masque un peu mais le goût est quelque peu fleuri mais ce sont les notes de raisin blanc et de pépins qui me semblent dominantes.

Hyper intéressant, plus que délicieux pour mon goût car j’ai du mal avec l’amertume mais il donne envie d’explorer l’univers des thés violets.

Purple Tea of Kenya 3

Mode de préparation : mode occidental , en théière en porcelaine

Température de l’eau : 70°c

Temps d’infusion :  4 minutes

Prix de ce thé : ce thé n’est plus en vente

Où l’acheter : le site Butiki Teas a fermé ses portes

Advertisements

9 commentaires sur « Purple Tea of Kenya – Butiki Teas »

  1. Isaure, tu ne connais pas le thé violet en version pu ehr qui est pour ma part très intéressant ? Je ne connais pas très bien les thés africains donc je ne peux pas du tout me rendre compte de ce que ça donne en goût.

    J'aime

  2. Etrange, étonnant, … ce thé « violet ».
    Le fait qu’il passe du noir au vert est surprenant.
    Je reste malgré tout sceptique sur les thés africains, ceux que j’ai bu du Rwanda, Congo, Mozambique et Kenya m’ayant paru charpenté et manquant de profondeur.
    En tout merci pour cette découverte qui porte plus que bien ce nom

    J'aime

    1. apparemment les thés violets ont le chic de virer au vert une fois infusés. Il est bien moche en tout cas 🙂 Je n’ai pas fini ma théière pour une fois et elle ne faisait que 750 ml 😉 Néanmoins ce goût de pépin de raisin est un plus , je n’avais jamais eu cette saveur dans aucun thé goûté avant celui-ci

      J'aime

  3. Il ne me donne aucunement envie, ni par l’aspect ni par l’amertume.
    De toute façon, je suis 80% thés parfumés gourmands, donc c’était plutot parié d’avance 😉

    J'aime

    1. Il était intéressant surtout par son goût de pépins de raisins et de raisin blanc mais son amertume était trop forte aussi pour moi. J’avais goûté un thé violet du kenya parfumé aux myrtilles, celui-ci aurait été davantage dans tes goûts certainement avec ses faux airs de thé au muffin, bien gourmand !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s