Sun Moon Lake High Mountain Oolong Tea – Ten Ren Tea

Retour aux origines…ce thé est le 1er Oolong nature que j’ai goûté. Alors évidemment quand commence avec un tel thé, comment ne pas tomber désespérément amoureux des thés taïwanais ? Et plus particulièrement des Sun Moon Lake ?

Les Sun Moon Lake sont des thés de la province taïwanaise de Nantou. Le lac fait environ une centaine de kilomètres carrés , la partie nord du lac étant désignée comme « le soleil » et la partie sud comme « la lune ». Le terroir
Sun Moon Lake bénéficie d’une température modérée  et il est adapté à tous les types de plantation.

Ce thé m’avait été adressé par Lætitia, une française vivant à Singapour.

Aspect de la feuille : vert grisé et roulé, typique des Oolongs. L’odeur est assez végétale

Sun Moon Lake High Mountain Oolong Tea 1

Lætitia m’avait écrit un joli petit mot pour me donner les instructions

Sun Moon Lake High Mountain Oolong Tea 5

Je ne le prépare pas encore en Yixing car elle n’est pas encore prête donc j’infuse à 95° pendant 4 minutes.

La feuille s’est relativement bien dépliée (surtout celle de droite 🙂 ) mais se révèlera à la seconde infusion.

Sun Moon Lake High Mountain Oolong Tea 2

La liqueur est bien d’un jaune doré et fort claire comme indiqué sur le billet. Plus foncée lorsque le volume est plus important bien évidemment comme dans l’aroma cup de gauche.

Sun Moon Lake High Mountain Oolong Tea 3

Au goût, ce sont des notes essentiellement végétales, distinctes,  fonctionnant telles un camaïeu de saveurs auxquelles nous avons affaire.

Ces touches successives sont très subtiles et raffinées. De petites notes fruitées font aussi leur apparition en fin de gorgée. Une touche d’astringence demeure durant toute la dégustation.

Ce thé a un peu perdu de ses pouvoirs magiques car je le possède depuis longtemps. C’était sentimental. Je me suis dit que le meilleur hommage était tout de même de le boire plutôt que de le conserver quasi religieusement comme une relique. C’est chose faite – « this is, sadly, a sipdown » comme disent les buveurs de thés sur Steepster.

J’avais cherché à trouver ce thé spécifiquement et ne n’y étais jamais parvenue. Il existe une compagnie Ten Ren et une autre compagnie Ten Ren’s Tea. J’avais donc renoncé. Bye Bye mon cher thé baptême de l’air en Oolong.

Sun Moon Lake High Mountain Oolong Tea 4

Mode de préparation : mode occidental , en tasse avec infuseur

Température de l’eau : 95°

Temps d’infusion :  4 minutes

Prix de ce thé :  Aucune idée

Où l’acheter : Aucune idée, faites moi signe si vous trouvez

Publicités

11 commentaires sur « Sun Moon Lake High Mountain Oolong Tea – Ten Ren Tea »

  1. Émouvant ton article 😊
    Pour un premier oolong tu avais là un beau choix, en provenance « directe ».
    Joli article qui m’a donné envie (quand j’aurai le temps) d’écrire non pas à propos de mon premier thé oolong (c’était un thé de Taïwan, un high mountains, en provenance directe par l’intermédiaire d’un ami… Mais il n’en savait pas + sur ce thé car lui n’était pas grand amateur ni connaisseur) mais à propos du 1er thé que j’ai bu, celui qui a été à l’initiative de tout 😊
    Bravo pour ton article !

    J'aime

    1. Merci Philippe 🙂 c’est vrai que j’aurais pu plus mal tomber, le hasard fait parfois bien les choses. Le thé ayant tout déclenché chez moi était un Twinings Earl Grey, je ne sais pas si j’en ferai un article mais ça pourrait être assez drôle ! En tout cas à présent j’ai hâte de lire le tien et d’en savoir un peu plus sur ton 1er thé.

      J'aime

      1. Ah si, il faut faire cet article sur le Earl Grey Twinings et là aussi il faudra y mettre de l’émotion, de la nostalgie 😉
        Comme le dit Philippe tu aurait pu plus mal tombé pour ce premier nature.
        Tu as bien mis en valeur le set Tea Ave, et la dentelure de la feuille est très jolie.
        Et je vais être lourd (encore), Laetitia dans son message a mis 200 ml max et feuilles libres … soit théière à Gong Fu Fu ou gaiwan.

        J'aime

      2. j’ai eu une confusion sur le prénom durant 10 secondes j’ai buggé en mode schizo…Donc oui Lætitia a écrit des indications en gong fu cha bien placée qu’elle était pour boire selon cette méthode à Singapour.Et pourtant elle buvait essentiellement en western style…sauf ce thé et quelques autres…étonnant 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s