Test- Panyong « Nid Doré » – Le Parti du Thé

Ce sera – enfin – mon 1er achat de thé sélectionné par ce distributeur. J’y ai fait une halte mardi, profitant d’une balade digestive dans le 11ème. J’ai pu y acheter du thé en petites quantités -10 g- ce qui est très appréciable pour essayer de nouvelles choses.

Ce sera un Panyong aujourd’hui. Le parti du Thé n’en dit pas grand chose sur son site mais en principe ce thé doit provenir de la région du Fujian. Ce thé – connu aussi sous le nom de Panyong Congou,est généralement bien loti en bourgeons.

on le note ici sur feuille sèche.

Panyong Nid Doré - Le Parti du Thé 3

La feuille est très fine, en forme d’aiguille acérée.

Panyong Nid Doré - Le Parti du Thé 4

J’infuse à 95° et durant 4 minutes.

Panyong Nid Doré - Le Parti du Thé

La feuille a quelque peu gonflé et se révèle très foulonnée.

Panyong Nid Doré - Le Parti du Thé 1

La liqueur est d’un très bel orange ambré et embaume la pièce d’une douce odeur de cacao.

Panyong Nid Doré - Le Parti du Thé 0

Je goûte du bout des lèvres très délicatement le précieux breuvage et reconnaît immédiatement un très bon thé : doux, moelleux en texture et aux saveurs chocolatées plus que cacaotées.

Il me rappelle le Rose Congou que j’adorais chez Butiki Teas car des notes florales et indéniablement de rose font leur apparition dès l’attaque pour ne plus lâcher durant toute la durée de la dégustation.

De toutes petites pointes fruitées, plus difficiles à définir (Litchi ou raisin) parachèvent d’emporter mon enthousiasme envers ce thé.

Panyong Nid Doré - Le Parti du Thé 2

Mode de préparation : à l’occidentale, infusions multiples en petite théière en porcelaine

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion :  4 minutes puis 5 et 6

Prix de ce thé :  10,50 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: Ici chez Le Parti du Thé

Publicités

14 commentaires sur « Test- Panyong « Nid Doré » – Le Parti du Thé »

  1. En effet, ton descriptif donne vraiment envie de découvrir ce thé. Je note le nom, si j’en rencontre un jour… Et je vous rejoins concernant le thé parfumé! Je pense même que je vais plutôt le réserver pour des infusions à froid.

    J'aime

  2. C’est le moment de dire que les grands esprits se rencontrent : j’ai appris l’existence du thé noir Panyong pas plus tard qu’hier (sur le site de Mingtea) et voilà que tu en testes un aujourd’hui.

    Il semble effectivement qu’il soit originaire du Fujian (synonyme de grande qualité, du moins pour moi), plus précisément des Monts Tai Mu, dans le district de Fuding (une journée surtout connues pour ses thés blancs et autres perles au jasmin). Mais j’ai quand même trouvé un autre Panyong Nid Doré qui viendrait du Hubei :

    http://www.aventurethe.ch/thes-noirs/7-golden-needles-panyong-the-noir-chine.html

    Sinon « Congou » n’est pas réservé au Panyong, c’est une appellation inventée au 19e siècle pour désigner les thés noirs chinois de haute qualité et dont le nom vient de « Gong Fu »

    J'aime

    1. Oui, j’ai des Congou Keemun que j’adore d’ailleurs ! Merci pour le lien vers nos amis Suisses.
      Ce thé est juste délicieux.
      Je ne sais plus quoi faire de mes thés parfumés, je vais les offrir car je n’arrive plus à les boire face aux dernières merveilles natures que j’ai pu boire.

      J'aime

      1. Les thés noirs du Fujian sont toujours « juste délicieux ». C’est d’ailleurs là qu’on les a inventés et le créateur du Qimen s’en est inspiré pour developper le thé noir chez lui. Et on peut dire que ça a de la descendance jusqu’au Yunnan, puisque le Dian Hong a été créé dans les années 1930 par un maître de thé de Qimen.

        Pour les thés parfumés, on est deux : je ne sais toujours pas quoi faire de la boite de thé du hammam que ma belle-mère nous a offert à Noël 2013. Déjà à l’époque j’avais du mal à le boire, je n’ose donc pas imaginer la catastrophe maintenant !

        J'aime

      2. 10 grammes ce sera le max en thé parfumé. Mais je compte continuer d’en tester car je voudrais garder un esprit un peu généraliste au blog. Après tout on vient souvent au thé via le thé aromatisé alors je vais quand même me sacrifier de temps à autre 😉

        J'aime

      3. J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle.
        La bonne, c’est qu’il me reste du thé des Belges !
        La mauvaise c’est qu’il n’y a plus grand chose, c’est vraiment la fin du fond du sachet. Si tu es toujours intéressée, je peux t’en envoyer, il n’y en a plus assez pour faire une théière pour deux et je bois mes thés exclusivement en couple depuis que je pars trop tôt le matin. Mais je pense que tu devrais pouvoir te débrouiller avec le peu qui reste.

        J'aime

  3. ce joli descriptif donne bien envie d’y gouter ! et la jolie photo du bateau devant la fenêtre … ça y st tu nous fais déjà voyager ! c’est très joli …merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s