Test – Figoolong – Chakaï Club

J’aime beaucoup la figue et j’aime de moins en moins les thés parfumés.

Je tiens néanmoins en faire figurer de temps à autre sur le blog, car comme je le disais à Lionel, on a tous commencé avec des thés parfumés. Et puis certains valent franchement le détour.

Que va donner ce test ?

Belles feuilles pour commencer, agrémentées de morceaux de figues et de fleurs (tournesol et de grenade)

Figoolong - Chakaï Club

L’odeur à sec est agréable bien que très assez chargée en arômes.

Infusion à 80° comme préconisé et durant 3 minutes.

On remarque une belle feuille bien verte et surtout entière et dentelée, ce qui mérite d’être souligné tant les thés parfumés ont tendance à utiliser de la feuille coupée.

Figoolong - Chakaï Club 1

La liqueur est entre un jaune foncé et un orangé pâle.

Figoolong - Chakaï Club 0

Le goût est étonnant.Dans le sens où je m’attendais pas à être aussi contente de ma tasse.

Les arômes utilisés ne sont pas spécifiés « naturels » donc je vais partir du principe qu’ils ne le sont pas et pourtant le rendu « figue » est franchement très réussi et assez naturel.

Surtout, la base Oolong n’est absolument pas un alibi, on la sent plus que bien.

L’équilibre aromatisation et thé est excellente. Comme quoi c’est possible de m’enchanter encore avec un thé aromatisé ! Difficile mais pas impossible.

Par contre…pourquoi farine de riz dans les ingrédients ? je suis très intriguée.

Figoolong - Chakaï Club 2

Mode de préparation : à l’occidentale, en mug en faïence avec infuseur métal

Température de l’eau : 80° c

Temps d’infusion :  3 minutes

Prix de ce thé :  2,50 € les 20 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Chakaï Club

Publicités

13 commentaires sur « Test – Figoolong – Chakaï Club »

      1. Si tu insistes vraiment, je pourrais peut-être finir par m’y remettre. Mais quand je commence j’ai tendance à trop m’étaller sur le sujet et donc ça me prend trop de temps. Sans oublier que le veritable drame dans cette histoire, c’est que mon fils m’a cassé mon fidèle mug en borro silicate auquel je tenais temps pour les photos

        J'aime

  1. Coucou, la farine de riz est là pour enrober les morceaux de figue (comme on le ferait pour les fruits secs dans les cakes en patisserie), c’est à dire pour que ces morceaux de figue ne « tombent » pas au fond du paquet de thé. Enfin c’est une explication…. Il est vraiment excellent ce figoolong (un de mes thés préférés chez chakai)

    J'aime

    1. Merci KateGinger pour cette explication, je me doutais qu’il y en avait une logique 🙂 Je l’ai vraiment bien apprécié ce Oolong, qui, de plus, réinfuse très bien en conservant les arômes.

      J'aime

  2. Bonjour! Dans les sachets de figues séchées, on met souvent de la farine de riz pour éviter qu’elles ne s’agglomèrent… J’imagine qu’ici, c’est le même objectif!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s