Test -Georgia Tamaz’s tiny tea Factory black Tea – What Cha

Je remercie vivement Fabrice d’avoir mis ce thé de Géorgie sur mon chemin car il est absolument sublime et il a une histoire que, pour ma part, j’ignorais totalement

Georgia Tamaz's tiny tea Factory black Tea - What Cha 3

Pendant l’ère soviétique, la Géorgie était chargée de l’approvisionnement de thé pour toute l’Union soviétique et avait une production annuelle de 200.000 tonnes. Avec la chute du communisme, la Géorgie ne pouvait pas rivaliser avec les prix mondiaux du thé et son industrie du thé s’est effondrée, la production de thé subissant une baisse de production de 96%.

La Banque mondiale a depuis demandé à Tamaz Mikadze d’entreprendre la tâche de réhabiliter l’industrie du thé géorgien. Tamaz Mikadze a acheté 200 hectares de champs de thé abandonnés et installé une petite usine spécialisée pour traiter le thé.

Georgia Tamaz's tiny tea Factory black Tea - What Cha 4

Bien conscient qu’il ne pouvait pas rivaliser avec les bas prix mondiaux, il a choisi de produire un thé de grande qualité pour toucher une clientèle différente.


Georgia Tamaz's tiny tea Factory black Tea - What Cha 5

J’infuse ces jolies feuilles qui sentent bon le malt, les fleurs et les céréales pendant 5 minutes à 95°.

Georgia Tamaz's tiny tea Factory black Tea - What Cha 6

Quelle patience il faut pour goûter ce joli thé géorgien, mon 1er thé géorgien, je suis un peu pressée !

Georgia Tamaz's tiny tea Factory black Tea - What Cha

Les feuilles mouillées sentent la terre, les fleurs, le cacao, le miel.

Georgia Tamaz's tiny tea Factory black Tea - What Cha 7

La liqueur brillante, fluide, ambrée est très prometteuse également.

Georgia Tamaz's tiny tea Factory black Tea - What Cha 1

Excessivement prometteuse ? Non, car au goût ce thé est d’une finesse et d’une complexité incroyable.

Très doux, légèrement enveloppant mais restant souple, ce thé développe des notes de céréales et de fruits très qualitatives soutenues par un malt cacaoté très équilibré.

Georgia Tamaz's tiny tea Factory black Tea - What Cha 0

Mais ce qui est exceptionnel pour moi ici, ce sont les notes fleuries qui font leur apparition sur la fin de la saveur cacaotée. L’accompagnant avec grâce et légèreté. Tout ça avec une point d’épice de type cannelle.

Je suis conquise par ce thé et très contente d’avoir appris l’existence de thé en Géorgie !

Georgia Tamaz's tiny tea Factory black Tea - What Cha 2

Mode de préparation : occidentale MAIS en infusions multiples, en théière en terre de Yixing

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion :  3 minutes puis davantage pour les infusions suivantes (4,5,6) 4 infusions

Prix de ce thé :  5,58 € les 50 g

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Publicités

8 commentaires sur « Test -Georgia Tamaz’s tiny tea Factory black Tea – What Cha »

  1. Magnifique reportage qui m’a appris plein de choses (car oui j en’ai pas pris le temps de lire chez What Cha)…merci et pour ton article et pour la leçon d’histoire « théïnée ».

    Tu verras je t’ai mis un autre thé Géorgien que j’apprécie particulièrement et en ce qui concerne les jardins, il y en a plusieurs en Géorgie et dans chacun d’entre ex différents producteurs (un peu comme en Bourgogne et les clos).

    Personnellement j’ai goûté tous les thés géorgiens de chez What Cha et à chaque fois c’est une découverte peu onéreuse.

    Je les ai découvert via des échantillons envoyés par Aleister, mais plusieurs fois j’ai transformé ces échantillons en achat.

    Aleister choisi bien ses thés et ses producteurs et à part pour ses thés sombres, je n’ai jamais été déçu par cette maison. Celui-ci en thé Australien « Australia Arakai Spring Black Tea » est une pure merveille…

    J'aime

    1. Je ne sais plus où donner de la tête entre tes thés et ceux de Christelle ahaha. Oui tes thés What Cha sont assez exceptionnels à chaque fois. J’irai acheter les yeux fermés dans cette maison grâce à toi.

      J'aime

    1. je ne l’ai pas trouvé sur ton site, peux-tu me mettre le lien ? Je doute qu’il y ait plusieurs Jardins en Géorgie, par contre plusieurs récoltes ? Plusieurs sélections de feuilles ? Pour avoir bu un petit nombre de What Cha grâce à Fabrice, si ce thé avait été juste « bof » il ne serait même pas sur leur site. Je n’ai jamais été déçue par un de leur thés. Et le prix est super doux en plus.

      J'aime

      1. ahhh voilà ! J’ai cherché en courant comme un canard sans tête pendant 30 minutes hier sur ton blog ! Mais pas pour rien car j’ai déniché quelques articles bien intéressants ou collector 😉

        J'aime

  2. Alors premièrement, tes photos sont vraiment chouettes et mettent en valeur ton thé. Gros coup de cœur pour le Tea pet, qui n’est pas vraiment un pet mais qui est superbe quand même! Deuxièmement, merci pour le cours d’histoire qui me donne du coup envie de découvrir l’univers Géorgien. Et ce thé, sans aucun doute, me plairait aussi! 😀

    J'aime

    1. Merci Cidö, j’ai eu la chance d’avoir une bonne luminosité pour les photos.
      J’ai trouvé les explications sur le site de What Cha mais j’ai pensé que tout le monde ne savait sans doute pas que la Géorgie avait du thé 🙂
      Et pour le Bouddha, il me fait craquer depuis 1 an et Gabriele de Nannuoshan m’en a enfin déniché un 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s