Test – Long Mei 2016 – Terre des Thés

Merci encore à Christelle D pour ce thé vert d’origine en provenance du Yunnan et plus précisément de Simao, des montagnes de Zhenyuan .

Il a été récolté à 1300 mètres d’altitude

yunnanmap

Nous avons de très jolies feuilles longues et fines, torsadées dans un camaïeu de vert kaki et de vert anis. Cyril indique sur son site que « Lóng Méi (眉) en chinois signifie cils de dragon en référence à la finesse et à la longueur des feuilles »

Les dragons doivent avoir de bien jolis yeux….^^

Long Mei 2016 - Terre des Thés 4

Long Mei 2016 - Terre des Thés 6

J’infuse prudemment à 80° pendant 2 minutes car je crains un peu d’astrigence.

Long Mei 2016 - Terre des Thés 5

Voici les feuilles au sortir de la théière.

Long Mei 2016 - Terre des Thés 0

Hop, je verse et la liqueur est extrêmement pâle, d’un jaune à peine perceptible.

Long Mei 2016 - Terre des Thés

Ce thé a une certaine astringence naturelle qui n’est pas désagréable mais pour mon palais, c’est la première note que j’ai sentie.

Long Mei 2016 - Terre des Thés 2

Heureusement il ne faut pas s’arrêter à sa première impression  car contrairement à l’adage, elle est rarement la bonne.

Long Mei 2016 - Terre des Thés 7

Je décèle donc à la suite de l’astringence des notes fruitées (pamplemousse, mangue) mais aussi végétales et de légumes cuits (asperge).

Ce thé est très rafraîchissant et dynamisant.

Long Mei 2016 - Terre des Thés 3

La longueur en bouche est franchement bonne et c’est la note fruitée qui demeure avec une mangue persistante.

Long Mei 2016 - Terre des Thés 1

Mode de préparation : mode occidental en théière porcelaine

Température de l’eau : 80°c

Temps d’infusion : 2 minutes

Prix de ce thé : 3,90 € les 25 g en vrac

Où l’acheter :  ici chez Terre des Thés

Publicités

5 commentaires sur « Test – Long Mei 2016 – Terre des Thés »

  1. Quelles magnifiques photos pour rendre hommage à ce très bon thés, mais moi je suis plus comme Alain, je l’infuse moins chaud, comme la majorité de mes thés verts (à 70°) 🙂

    J'aime

    1. Je réessaierai moins chaud. Les thés japonais je n’hésite plus à tomber à 60 ou 65° mais les thés chinois je respecte en général les indications sans dépasser les 80° 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s