Test – Yong Xi Huo Qing – Petit Gaiwan

Lors de mon 1er maniement du gaiwan David Louveau, j’ai choisi d’utiliser un thé vert de l’Anhui.

Ce thé chinois ressemble à un gunpowder avec ses petites feuilles roulées mais en le dépliant on trouve un bourgeon et une feuille, bien loin du standard Gunpowder.

yong-xi-huo-qing-petit-gaiwan-6

Il provient plus exactement du Mont Yong Xi situé sur le comté du Jingxian. La maison suisse le classifie dans ses grands crus.

Les feuilles sont d’un camaïeu de verts allant du kaki à l’émeraude et mâtiné de vert anis.

yong-xi-huo-qing-petit-gaiwan-7

Je verse mes feuilles dans le gaiwan et une eau à 80°. Et je tente 20 secondes.

yong-xi-huo-qing-petit-gaiwan-5

La feuille mouillée a recouvré un verdeur absolument fabuleuse.

yong-xi-huo-qing-petit-gaiwan-3

Et après la seconde infusion, elle sera encore plus impressionnante.

yong-xi-huo-qing-petit-gaiwan-2

La liqueur est d’un jaune extrêmement pâle.

yong-xi-huo-qing-petit-gaiwan-1

Et légèrement opaque, trouble.

yong-xi-huo-qing-petit-gaiwan-4

Ma 1ère infusion a été la meilleure, pour des raisons techniques de durée d’infusion car je ne suis pas aguerrie au gaiwan.

Ce thé est d’une grande fraîcheur, très végétal. Infusé un chouïa trop, il devient hyper astringent par contre

Les notes les plus évidentes que j’ai pu y détecter est celle de l’asperge mais aussi de l’haricot vert cuit.

Ce thé réinfuse parfaitement bien jusqu’à 4 fois et perd très peu de sa puissance. De plus sa longueur en bouche est franchement bonne et le demeure sur les infusions multiples également.

J’ai beaucoup aimé ce thé frais et délicat et je remercie Alain qui me l’a donné et dont la revue est consultable ici.

yong-xi-huo-qing-petit-gaiwan-0

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha , en gaiwan céramique

Température de l’eau : 80°c

Temps d’infusion :  20 secondes puis 30 (trop !) puis 20 et 20 de nouveau

Prix de ce thé :  13 € pour 50 g en vrac

Où l’acheter : ici chez Petit Gaiwan

Publicités

8 commentaires sur « Test – Yong Xi Huo Qing – Petit Gaiwan »

  1. La maîtrise du gaiwan se fera au fur et à mesure que tu l’utiliseras. Les premières infusions sont difficiles au départ surtout concernant le temps et la quantité de thé.

    Concernant ce thé, tes photos sont magnifiques et donne vraiment envie !!!

    J'aime

  2. Très jolies feuilles roulées! Joli petit bol aussi. Je me demande si je ne devrais pas partir à la recherche de marchés de poterie histoire de trouver quelques perles à des prix abordables (je trouve qu’en magasins, ils exagèrent un peu sur les prix!).

    Ce que j’aime avec le Gaiwan, c’est qu’il faut vraiment ressentir le thé d’une infusion à l’autre. Je crois que j’aime ce côté expérimental. 😀 (qu’on n’aurait plus avec une certaine machine dont on nous bassine un peu en ce moment avec une histoire de macarons de « jenesaisplusqui »)

    J'aime

    1. Ma tasse a été réalisée par Jérôme Hirson qui est potier-céramiste dans le centre de la France (pas loin de chez David Louveau). Il y a une pépinière de potiers dans cette région apparemment en raison de la qualité de la terre qui s’y trouve.
      J’ai eu cette tasse pour 20 € au marché de la céramique à Paris mais même si le prix est juste, ce n’est pas forcément une bonne affaire globale car il y a de nombreux stands sur ces marchés et on fait de gros craquages sur pas mal d’entre eux !
      Pour la TO …je n’ai pas goûté mais bon pas ma tasse à moi je pense et j’avais déjà fait mon billet « un thé marketingo-surréaliste avec Honoré de Balzac » quand ils avaient commencé à nous inonder de com avec cette machine.
      J’attends de lire des billets objectifs de ces rencontres parce que pour l’instant on est dans le concours pour gagner de la boîte de macarons et je n’ai pas lu d’avis véritable de la part de ceux qui ont participé à cet événement.

      J'aime

      1. Oui je me souviens de ce très bon article que tu avais fait. Ce qui m’ennuie avec cet engouement du moment pour les macarons, c’est justement qu’on ne parle que d’eux, comme tu l’as dit et à part Sarousse qui a parlé du Tea Master, personne n’en a vraiment fait reference. Mis à part de grands ronds de jambes pour le créateur de macarons, je n’ai rien lu de vraiment objectif et je trouve ça dommage… Allez les filles, on se ressaisit et on nous pond un article digne de ce nom! ;D

        J'aime

      2. Je pense que ça va venir, ils n’ont pas encore eu le temps de les écrire. La semaine prochaine on devrait avoir ça et nous faire une idée plus fine de l’événement.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s