Test – Lung Ching des Dieux – Dammann Frères

Aller, je me bois mon thé vert offert par Dammann Frères durant la journée du #DammannDay.

On notera le soin que la marque a apporté à ce type de cru en l’enveloppant dans une pochette noire plate et mate, très élégante.

lung-ching-des-dieux-dammann-freres

Dammann Frères pousse la précision jusqu’à nous indiquer les jours de la cueillette de cette récolte 2016 : récolté manuellement le 26 et 27 mars 2016.

Ce thé est classé grand cru par la marque et provient du village de Mei Jia Wu. Cette plantation et ce village près de Hangzhou-  dans la province chinoise du Zhejiang- est réputée pour ses Long Jing (Dragon Well  ou Lung Ching !) et c’est bien de ce type de thé dont il s’agit bien qu’il se cache sous ses nombreuses appellations (désormais fameux supplice chinois des traductions)

lung-ching-des-dieux-dammann-freres-2

L’ouverture du sachet est un ravissement : des notes fraîches et végétales s’en échappent.

Les feuilles sont d’un vert assez vif et très plates. On aperçoit très nettement qu’il s’agit de bourgeons.

lung-ching-des-dieux-dammann-freres-1

Plaçons ce délicat thé vert dans son engin de torture : la théière.

lung-ching-des-dieux-dammann-freres-3

Une eau à 80° va bientôt le recouvrir pour 3 minutes, pas davantage.

lung-ching-des-dieux-dammann-freres-0

Plus de couvercle, alors moyens du bord.

lung-ching-des-dieux-dammann-freres-4

Quels jolis bourgeons. C’est si relaxant de les regarder infuser, même dans une tasse.

lung-ching-des-dieux-dammann-freres-7

La feuille mouillée a retrouvé du volume, elle est joliment dodue à présent.

lung-ching-des-dieux-dammann-freres-10

Elle a conservé son vert tonique également.

lung-ching-des-dieux-dammann-freres-11

La liqueur en revanche est d’un vert jaune très peu marqué.

lung-ching-des-dieux-dammann-freres-6

Alors, ce grand cru, quel goût a-t-il surtout ?

Très frais et hyper végétal dirais-je. Il conserve une petite pointe d’astringence tout au long de la dégustation, depuis l’attaque jusqu’à la persistance après la dernière gorgée.

Je précise que cette astringence est tout à fait agréable. Une note « noisettée » est aussi détectable.

Indéniablement fin et délicat, il s’agit d’un excellent thé long jing. Très bonne longueur en bouche qui plus est.

Preuve s’il en est que les maisons généralistes savent faire des sélections très pointues.

lung-ching-des-dieux-dammann-freres-9

Mode de préparation : mode occidental, en théière en terre, infusions multiples

Température de l’eau : 80°

Temps d’infusion :  3 minutes 1ère infusion puis 3 minutes pour la 2nde et les 3èmes et 4èmes.

Prix de ce thé : 38 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: Ici chez Dammann Frères

Publicités

14 commentaires sur « Test – Lung Ching des Dieux – Dammann Frères »

  1. Ah donc toi aussi tu as un couvercle qui manque sur ta théière en verre — » je crois que c’est un problème courant x)

    Nan mais je suis amoureuse de ces feuilles elle sont magnifiques
    Et 38E les 50 gr en effet ce n’est pas pour toutes les bourses mais peut être accepteraient ils de faire un 25 gr ?

    J'aime

    1. J’ai donné mon couvercle à Alain qui avait cassé le sien. Vu que c’est sa théière de prédilection et que PDT n’en vend plus…la mienne verse mal alors autant qu’il profite d’une théière 100% fonctionnelle 😀

      J'aime

  2. Magnifiques photos. Je ne savais pas que Dammann pouvait proposer d’aussi beaux téhs, me voilà donc doublement bluffé quand on sait qu’ils ont aussi du thé noir Néo Zélandais 🙂

    J'aime

  3. Le Long Jing est mon thé favori et je l’achète (de temps en temps, vu le prix aux 100 grammes) dans des salons de thé qui vendent le thé en vrac. Je ne savais pas que Dammann Frères le proposaient, je le testerai je pense à l’occasion 🙂 Merci pour ce bel article 🙂

    J'aime

    1. Je pense que Dammann doit en proposer plusieurs, pas que celui-ci. A voir en boutique car je n’en trouve pas sur le site. Sinon toutes les grandes maisons généralistes doivent en proposer un minimum. Ceux de thé câlin/teavivre sont extra et ceux de Nannuoshan très qualitatifs aussi pour un achat sur le net.

      J'aime

  4. Effectivement, ce sont de beaux bourgeons ! On lisant le titre « Lung Ching des dieux » je trouvais ça un peu grandiloquent, mais visuellement c’est réussi. Et si le goûtage vaut le plumage c’est parfait !

    Pour la difference entre Long Jing et Lung Ching, ça vient de deux methods différentes pour transcrire les caractères chinois en alphabet latin. Mais ça reste le meme nom qui se traduit en « Puits du dragon » en français. Mais on voit plus souvent Dragon Well parce que ce sont surtout les anglophones qui aiment traduire

    J'aime

    1. Je ne sais pas si les dieux boivent ce Long Jing, je croyais qu’ils s’envoyaient de l’ambroisie à tout va…mais Dammann a son idée sur la cible de son thé. Et à 38 € les 50 grammes, il faut justifier la qualité du cru. Moi j’aime bien, ça change de Grand cru, premium etc… et puis ça me ramène à la mythologie grecque que j’adore (oui les dieux pour moi c’est les Dieux grecs, pas les autres 😀 )

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s