Visite chez Les Jardins de Gaïa à Wittisheim – Préambule

En vacances en Alsace, je m’étais dit qu’il serait dommage de ne pas venir voir le salon de thé, la boutique et en profiter pour visiter l’usine.

visite-chez-les-jardins-de-gaia-a-wittisheim

Il y a quelques semaines de cela, j’étais en contact avec Anne, des Jardins de Gaïa, et lui avais demandé s’il était envisageable de visiter l’usine. Et oui, j’ai pu visiter ainsi qu’Alain (Savourer le Thé) l’usine mais pas uniquement, j’ai aussi été somptueusement reçue par toute l’équipe.

L’entreprise

L’aventure remonte à 1994, date de création de l’entreprise. La créatrice, Arlette Rohmer s’est lancée à la recherche de thés biologiques (mais aussi éthiques) et c’est d’abord en Inde qu’elle va trouver ce qu’elle recherchait.

Voici les chiffres et dates clefs liés à l’histoire de la maison.

chiffres-clefs

On voit que l’entreprise a fait les choses petit à petit, prenant le temps de bien grandir et de bien construire, sereinement et avec discernement. Elle emploie aujourd’hui plus de 70 personnes sur ses sites alsaciens (le siège de Wittisheim et 2 entrepôts proches dans les villages voisins)

Aujourd’hui la marque continue de nouer des partenariats avec de petits producteurs et d’aller encore plus loin en essayant d’accompagner les producteurs vers une agriculture biodynamique. Cette agriculture prône de nourrir la terre afin qu’elle recouvre sa fertilité.

Les gammes de la marque

Les Jardins de Gaïa … ce joli nom nous évoque souvent les magasins bio où l’on retrouve leurs gammes sélectionnées de façon un peu aléatoires parfois par les acheteurs.

Mais Les Jardins de Gaïa, c’est bien plus que cela et l’on trouve dans cette maison de thé des thés de très bonne qualité, des grands crus (tous bio bien entendu) et une éthique, un amour de l’Humain palpable dans tous les échanges avec les salariés.

La gamme se décompose ainsi :

Les thés Prémium et les thés rares et précieux sont destinés aux amateurs avisés de thés d’origine sélectionnés en Inde, Chine, Japon mais aussi en Corée et au Sri Lanka. Ce sont les thés qui ont le plus retenu mon attention vous vous en douterez.

Les thés Grands Classiques peuvent être natures ou parfumés et rassemblent les incontournables comme les Earl Grey ou les best sellers de la maison qui vend – en volume – 60% de thés parfumés et 40% de thés natures.

Les thés Militants, qui incluent des rooibos, portent une association. Pour chaque vente d’une boîte (en carton, dite « tube ») 1 € est reversé à l’association.

Maintenant que je vous ai présenté la maison et ses atouts (malheureusement trop souvent méconnus), je vais pouvoir enchaîner sur de futurs articles portant sur : les lieux (maison de thé/ boutique / Usine), la dégustation des thés.

Publicités

11 commentaires sur « Visite chez Les Jardins de Gaïa à Wittisheim – Préambule »

  1. Whaaa, une visite des Jardins de Gaia à Wittisheim, mais c’est mon plus grand fantasme, ça !
    Je vais passer un week end en Alsace fin novembre mais je n’aurai malheureusement pas l’occasion d’aller là-bas

    J'aime

    1. le troisième, la visite de l’usine, est pour demain matin 7h00 !
      J’ai plus de choses que chez Dammann car à 2 c’est plus cosy aussi et on peut poser encore plus de questions mais tu vas retrouver des process communs évidemment même si il y a un peu moins d’automatisation chez Les Jardins de Gaïa.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s