Test – Gui Fei Concubine – Les Jardins de Gaïa

Ce thé Oolong originaire de l’Anhui est un hommage à la concubine favorite de l’empereur Xuanzong… bon me voilà bien… je ne connais déjà pas l’empereur Xuanzong alors sa concubine …même favorite…  Hélas nulle en histoire chinoise, je recherche et je trouve celui-ci mais le nom de la concubine ne colle pas et pourtant wikipedia nous donne le nom des concubines…

gui-fei-concubine-les-jardins-de-gaia-3

Je trouve alors cet empereur et oh joie je trouve la fameuse concubine Gui Fei dont voici ce qu’en dit Wikipedia « Lors d’une visite chez son fils, l’empereur – à la recherche des plus belles femmes de l’empire- la remarque et la rebaptise Yang Guifei. En 745 elle entre dans le harem impérial, puis devient sa concubine officielle.

gui-fei-concubine-les-jardins-de-gaia

Yang Guifei, est connue sous le nom de « Beauté de Jade » et comme la plus belle femme de l’empire de cette époque » Ajoutons qu’elle fut forcée de se pendre devant l’empereur vaincu par le général An Lushan (!)

Après m’être battue avec le tube cartonné infernal à ouvrir et avoir découvert les feuilles roulées qui sentaient délicieusement bon le cacao et les fruits, j’infuse à 95° et 5 minutes.

gui-fei-concubine-les-jardins-de-gaia-0

La liqueur obtenue est d’un jaune profond et soutenu.

gui-fei-concubine-les-jardins-de-gaia2

J’en profite pour étrenner ma nouvelle tasse Nannuoshan avec cette liqueur.

gui-fei-concubine-les-jardins-de-gaia1

Ce thé m’avait déjà posé souci lors de la dégustation à Wittisheim et je pensais l’apprivoiser en théière.

Et bien ce n’a pas été le cas. Pas de miel ni de fruits pour moi au palais, juste une note pyrogénée – malgré une fermentation à 30 ou 35% à priori – une note terreuse et de fruits à coques.

Un thé sympa mais pas un grand cru pour mes papilles. Merci encore à Anne pour l’avoir glissé dans mon sac pour mieux le découvrir.

C’est drôle parfois mais ça ne matche pas avec un thé qui pourtant a tout pour séduire 😦  Hâte de lire l’avis d’Alain sur ce thé.

gui-fei-concubine-les-jardins-de-gaia-2

Mode de préparation : mode occidental , en théière tetsubin

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  5 minutes

Prix de ce thé :  17,70 € pour 100 g  de vrac en tube

Où l’acheter : Ici chez les Jardins de Gaïa

Publicités

7 commentaires sur « Test – Gui Fei Concubine – Les Jardins de Gaïa »

  1. Bonjour, essayez ce the en infusion dans un Gaywan avec infusion multiple ! Les saveurs sont clairement différentes entre chaque infusion ! Un délice !

    J'aime

    1. Je n’ai jamais eu une révélation d’un thé au gaiwan, je pense que ce Gui Fei chinois n’est tout simplement pas dans la palette aromatique qui me plaît. Le gaiwan peut sublimer un thé c’est certain mais il ne m’a jamais fait changer d’avis sur un thé réalisé en théière.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s