Test – Gui Fei – Gongfucha.fr

Merci Greg pour cet échantillon de ton thé Gui Fei.

gui-fei-gonfucha-fr-4

Il s’agit donc d’un thé de type Oolong issu du cultivar Qing xin.

Gonfucha.fr nous explique que ce cultivar est extrêmement récent puisqu’il a été créé en 2000 – suite au tremblement de terre de Taïwan. Des cultivateurs n’étant plus en mesure de s’occuper de leurs plantations, elles furent envahies par le fameux « leaf hopper », un petit criquet qui mord les feuilles. L’action de sa salive et la morsure confèrent une grande douceur au thé et apporte un goût de miel. Ce processus n’est pas unique à ce cultivar et il se nomme Gui Fei lorsque les feuilles sont roulées.

gui-fei-gonfucha-fr-6

Nous sommes sur une jolie feuille roulée en billes, assez verte mais où l’on décèle quelques feuilles plus sombres. L’oxydation est assez légère toutefois.

J’infuse comme demandé à 95° et 4 minutes.

gui-fei-gonfucha-fr-5

On note de jolies feuilles longues et qui ne se déplieront véritablement qu’à la 3ème infusion.

gui-fei-gonfucha-fr-0

La liqueur est pâle, d’un jaune franc mais pâle.

gui-fei-gonfucha-fr-2

Les saveurs développées par ce thé sont nettement florales. Je dirais des fleurs blanches, avec une petite pointe d’astringence en fin de gorgée. Astringence de caractère et donc agréable. Je décèle aussi des fruits à coque, des noix je pense.

Le corps est médium, ni trop épais ni trop léger ou fluide.

gui-fei-gonfucha-fr

Pour une feuille mordue par le fameux criquet, ce thé est assez atypique et ne développe pas de notes de fruits compotés ou confits ni de miel. En revanche une note sucrée plus que miellée accompagne également toute la dégustation sans du tout alourdir la liqueur.

gui-fei-gonfucha-fr-1

Je ne suis pas une grande spécialiste du cultivar Gui Fei taïwanais, n’en ayant bu auparavant qu’un seul de chez Taiwan Tea Crafts mais il n’est peut être pas le cultivar qui révèle le plus le côté « gourmand » de la morsure du criquet.

Il n’en demeure pas moins un excellent thé et celui d’aujourd’hui offre une excellente longueur en bouche et son côté floral est à la fois réconfortant et rafraîchissant. Un excellent thé donc.

gui-fei-gonfucha-fr-3

Mode de préparation : Gong Fu Cha, en théière yixing

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion : 4 minutes puis 4 et 5 (3 infusions)

Prix de ce thé :  12,50 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Gongfucha.fr

Publicités

10 commentaires sur « Test – Gui Fei – Gongfucha.fr »

    1. Apparemment cette année a été assez bof pour les leaf hoppers et les notes sucrées ne se sont pas beaucoup développées suite aux morsures des petites bêtes. ça semble être général sur l’ensemble des plantations de Taïwan.

      J'aime

      1. oui certes, je suis hyperbolique dans le choix de mon vocabulaire…mais il était sacrément pyrogéné quand même, cela étouffait les autres saveurs qui n’ont pas de ce fait été relevées par mon palais…

        J'aime

  1. Merci à toi pour ce retour sur mon gui fei. Quelques petites précisions, le cultivar de ce thé est le qing xin ( que l’on trouve à Taïwan à côté du Jin xuan ou du jade ), gui fei est un terme générique donné au thé mordu par les criquets et roulé. Enfin les conseils d’infusion sont donné pour une infusion occidental. Si tu veux l’infuser gong fu il faudra aller vers des composantes de l’ordre de 4-5g/10cl. Si 1ere phase de préparation ( rinçage ) alors la 1ere infusion pourra être de 10 à 30 sec max. Voilà , encore merci pour ce bel article

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s