Test – Dian Hong Gong Fu Simao – EndOra

Voilà un thé de la fameuse maison parisienne EndOra qui m’a été donné par Estelle de Volutes Tea que je remercie – le lien donne accès à sa revue de ce thé.

Il s’agit donc d’un thé du Yunnan, probablement de la région de Simao ou bien de la ville de Simao (ancien nom de la ville de Pu-erh). EndOra n’en dit pas grand chose sur son site – fouillis et qui fait légèrement saigner ma rétine – si ce n’est que les théiers utilisés semblent être des Yun Kang.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-1

Quelques recherches et j’apprends que c’est une sous- variété de Da Ye Zhong utilisée pour produire des Dian Hong. Le Da Ye Zhong étant la plante originelle du théier – connue aussi sous le nom de Camellia sinensis assamica (là je m’y retrouve)- et possède de très grandes feuilles

A ce stade je remarque de jolis bourgeons dorés qui sentent le sous-bois.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora

J’infuse prudemment à 90° et 1 minute car de l’Assamica tu te méfieras.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-0

Hop je verse et la liqueur est déjà bien sombre et ambrée.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-6

La feuille mouillée ne présente pas un grand sex-appeal.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-4

Ce thé est assez costaud. Il n’appartient pas aux types de Yunnan que j’affectionne, plus ourlés et plus légers.

La force porte sur ce côté boisé, presque fumé et un peu amer. Je l’apparente à du tabac froid mêlé à de la menthe. De nombreux fois j’ai vu qualifier ces notes d’eucalyptus. On va donc dire que je sens des notes d’eucalyptus.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-3

C’est à peu près tout ce que j’ai détecté car les notes sont si puissantes que j’ai du mal à dissocier d’autres éléments.

Il ne s’agit pas du tout d’un mauvais thé, très loin de là mais il n’est pas dans la palette aromatique que j’apprécie le plus.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-5

Je commence d’ailleurs à m’inquiéter car buvant de plus en plus de thés verts, j’ai beaucoup de mal à présent à revenir sur ce type de thés – corsés – alors que j’avais aucun mal à le faire auparavant.

Mes papilles semblent évoluer et devenir un peu difficiles. Car j’espérais aimer les thés verts mais ce n’est pas pour perdre mon palais en thés noirs.

Je suis toute circonspecte.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-7

Mode de préparation : mode semi-occidental, en théière yixing en infusions multiples

Température de l’eau : 90°

Temps d’infusion :  1 minute 1ère infusion puis 1 minute pour la 2nde et 1,5 pour la 3ème

Prix de ce thé : 10 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: Ici chez EndOra (lui écrire ou se déplacer en boutique)

Advertisements

4 commentaires sur « Test – Dian Hong Gong Fu Simao – EndOra »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s