Test & Avis – Thé de Haute Montagne – Au Cœur du Thé

Voilà un thé Oolong acheté lors de mon unique visite chez Au Cœur du Thé il y a déjà 8 mois.

Il s’agit d’un thé taïwanais de haute montagne, comme son nom l’indique. Mais je n’ai pas d’autres précisions à son sujet.

Les feuilles sont très vertes, donc peu oxydées, et roulées.

J’infuse à 95° et en Gong Fu Cha.

La couleur de la robe est d’un jaune doré.

Et je retrouve de nombreuses tiges assez épaisses et de bien grandes feuilles, une fois ces dernières dépliées.

Sans surprise, ce thé offre une note florale importante.

L’attaque se fait sur des notes de fleurs blanches comme le lys ou le muguet. Sur la longueur, de petites touches sucrées de fruit font aussi leur apparition jusqu’à perdurer longuement en arrière-goût.

Indéniablement un bon thé de haute altitude, légèrement râpeux. Excellente tenue aux multiples infusions et longueur en bouche.

Ayant déjà goûté leur Bao Zhong, au Cœur du Thé offre des tarifs défiant toute concurrence pour des thés taïwanais de très bonne qualité.

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha, infusions multiples , en théière yixing

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  30 secondes puis 40, 40,50 et 50 pour les suivantes

Prix de ce thé :  10 € pour 100 g en vrac

Où l’acheter :  chez Au Cœur du Thé à Paris 19ème

Publicités

19 commentaires sur « Test & Avis – Thé de Haute Montagne – Au Cœur du Thé »

  1. Je n’ai pas encore goûté les échantillons que j’avais reçu lors de notre visite. Il faudra que je me penche dessus aussi. ;D
    Mais finalement, les informations sur l’origine des thés est à l’image de notre ressenti après notre visite. Plutôt légé.

    J'aime

      1. J’approuve la maison des trois thés !

        J’ai fait un raid éclair sur Paris en mai avant la fin de l’exposition sur Vermeer au Louvre et j’ai eu le temps d’y faire un saut. Je me suis ruiné, mais les deux dégustations de vieux oolongs en gong fu cha et le thé noir taïwanais que j’ai ramené dans une jolie boite sont de très beaux souvenirs.

        J'aime

  2. Y a-t-il une différence de goût lorsque tu infuses en plusieurs fois? Je fais cela pour améliorer le mélange des feuilles dans la théière, mais je n’ai pas vu de différence dans le goût.

    J'aime

    1. oui il y a de grandes différences de goût parfois. Cela dépend beaucoup du thé néanmoins. Au bout d’un moment les feuilles ont donné tout ce qu’elles avaient et le goût s’amenuise.
      Certaines saveurs peuvent apparaître à la seconde ou à la 3ème infusion seulement.
      Beaucoup de gens disent que la seconde infusion est la meilleure mais franchement cela dépend du thé et de son goût personnel.

      Aimé par 1 personne

      1. Mais alors, à la seconde infusion il n’y a plus de théine, le thé est plus léger? Ce que je fais, avec du thé « perles de dragon » au jasmin, c’est le laisser infuser, boire la moitié de la théière, et alors rajouter de l’eau chaude: ça infuse, et ça garde un peu de théine!

        J'aime

      2. alors je ne prête aucune attention à la théine mais je ne crois pas que la seconde infusion en soit tout à fait dépourvue malgré tout.
        Si tu prends un Yunnan assez tannique, la seconde infusion peut ne pas être beaucoup plus légère. Mais en terme de théine, je ne sais pas trop ce que ça change.
        Pourquoi tu n’essayerais-tu pas un Gaba si tu veux un thé sans théine ?

        Aimé par 1 personne

      3. Sans théine, ça ressemble à une infusion, trop light pour moi. Mais en lisant ta réponse, je me suis rendu compte que ma connaissance du thé est celle d’un néophyte. Il va me falloir me plonger dans les archives de ton blog pour en apprendre plus…

        J'aime

      4. Les tannins et la théine sont deux choses différentes.

        Ce qui donne du goût et fait qu’un thé est fort ou léger, ce sont les tannins, quelle que soit la quantité de théine qu’il y ait dedans.

        J'aime

      5. oui c’est pour ça que les secondes ou infusions suivantes ne sont pas forcément moins fortes. Et c’est vrai aussi sur des thés blancs ou verts. Cela dépend vraiment du thé

        J'aime

  3. « Thé de haute montagne » tout seul sans précision, ça ne devrait normalement pas exister.

    Parce qu’à Taïwan, « Gao Shan » (en version originale) est une appellation réservée aux thés cultivés à plus de 800 mètres d’altitude. Donc n’importe quel thé peut s’appeler comme ça, mais ça ne l’empêche pas d’avoir un autre nom. C’est un peu comme si on avait un thé chinois « Quing Ming » mais sans autre précision… Bref, on insiste uniquement sur une caractéristique sans se soucier de l’identité première du thé. Personnellement je n’aime pas ça, mais c’est sans doute parce que je suis un maniaque de l’information.

    Sinon, les feuilles sont impressionnantes, je ne me souviens pas avoir vu un oolong taïwanais roulé en billes aussi massives.

    Et que dire du prix ? 10€ pour 100 grammes, c’est presque donné. Surtout si on se fie à ta description !

    J'aime

    1. oui mais sur le paquet ils ajoutent le prix de marché, qui est autour de 25-35 euros. Je n’ai toujours pas compris le principe de le mentionner mais bon 😀 Au Coeur du Thé a aussi une salle de lecture de la Bible (Eglise protestante mais de quelle courant ?) donc c’est une boutique pour le moins atypique !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s