Test & Avis -Indonesia Toba Wangi Golden Needle Black Tea – What Cha

On ne voit pas beaucoup de thés indonésiens sur le marché et jusqu’ici je n’était pas entrée en lévitation après avoir bu l’un d’entre eux mais ce thé noir est plutôt surprenant.

La variété de ce thé récolté à 1100 mètres d’altitude dans la province de Java occidental est un Sinensis de Cultivar Si Ji Chun.

A sec, il sent délicieusement bon les fruits et le cacao. Les feuilles sont très brunes et modérément longues.

Infusion de 30 secondes en hohin, tout neuf et signé Andrzej Bero, dans une eau à 95°.

Feuille plutôt bien déliée.

Obtention d’une liqueur très ambrée.

Au goût, aucune déception. Le profil aromatique de ce thé est fort intéressant : extrêmement fruité en attaque, il se profile sur le cacao sec en seconde vague.

Abricot sec léger, miel et chocolat doux et presque lacté, ces saveurs persistent en seconde et troisièmes infusions que j’ai réalisées un peu moins chaudes, à 85°.

Un très bon thé. Par contre j’avais fait un choix crétin de l’utiliser pour accompagner mon repas composé de caprons… ce n’est pas le mariage le plus heureux que j’ai pu faire 😀

Mode de préparation : Mode gong fu cha en hohin en terre

Température de l’eau : 95 puis 85°c

Temps d’infusion :  30 secondes

Prix de ce thé : 9,76  € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Publicités

Test & Avis – Gaïa Bari Potong – Les Jardins de Gaïa

Merci Fabrice pour ce thé indien de Darjeeling appartenant à la ligne Prémium de la marque alsacienne.

Il provient du jardin Potong dont voici l’histoire racontée sur le site de la marque « Les jardins de thé de Potong sont situés sur les contreforts de l’Himalaya dans le Darjeeling et ont été créés il y a plus de 100 ans. En raison de la récession économique, ces jardins ont été abandonnés par leurs 2 premiers propriétaires à la fin des années 1970 puis en 1990, ce qui a engendré de nombreuses difficultés économiques et sociales pour les 300 employés et leurs familles qui résidaient à proximité. En 2005 une partie de ces jardins a été rachetée par Tea Promoters of India qui a soutenu la création de la coopérative de Potong. C’est à ce jour la seule coopérative dont 51% des parts sont détenues par les petits producteurs. Aujourd’hui, ce groupement travaille en partenariat avec l’usine de thé de Singell. Depuis 2008, leur production est certifiée pour l’agriculture biologique et pour le commerce équitable depuis 2009. L’une des parcelles porte le nom de “Gaïa Bari” (les jardins de Gaïa), en hommage à l’aide apportée par Les Jardins de Gaïa pour le financement du système d’irrigation »

Belle feuilles tout en camaïeu de bruns.

Infusion à 85° et 2 minutes.On retrouve une feuille semi entière bien brune.

La liqueur est ambrée et translucide.

C’est un thé extrêmement doux, légèrement floral et fruité.

Je ne m’attendais pas à tant de douceur et suis surprise. J’aurais sans doute pu l’infuser un peu plus longtemps, ce que je fais pour la seconde infusion.

Aucun doute, ce Darjeeling est excellent et offre des notes de pain aux céréales toasté associées à des saveurs fruitées de raisin mûr. Le floral refait surface en rétro-olfaction.

La longueur en  bouche est bonne sans être exceptionnelle. Le thé ré-infuse bien jusqu’à 3 fois.

Je ne l’ai pas trouvé à moins de 500 grammes sur le site des Jardins de Gaïa ce qui me paraît étrange.

Mode de préparation : mode occidental , en théière Kyusu

Température de l’eau : 85°c

Temps d’infusion : 2  minutes

Prix de ce thé :  60 € pour 500 g en vrac

Où l’acheter : ici chez Les Jardins de Gaïa

Test & Avis – Yunnan Jingmai Gushu « Beauty » Black Tea – What Cha

Parfois on fait de drôles d’erreurs…J’ai acheté ce thé rapidement persuadée d’avoir choisi un Jin Jun Mei… un thé du Fujian mais c’est un Jingmai …

Oui, le mot Yunnan aurait dû m’alerter… et pourtant, comme dirait Michel Blanc via son personnage Jean-Claude Duss : on sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher.

Et force est de constater que ça marche !

Ce Oolong classifié thé noir par Alistair provient  donc de la montagne Jingmai dans la province du Yunnan.

On observe une feuille roulée, brune et or.

Infusion à 90° et 3 minutes.

Déploiement des feuilles.

Liqueur brune, intensément brune.

La première infusion est stupéfiante, un Yunnan intense, fort en notes cacaotées, prégnantes mais douces au palais.

Des touches de terre argileuse, friable sont aussi de la partie. De la douceur avec de la patate douce aussi.

Le finish se déroulant sur des notes maltées, tenaces mais non dominantes.

J’ai adoré ma première infusion, un excellent Yunnan. Plus proche du thé noir que du Oolong en effet.

La seconde et la troisième infusions étaient moins remarquables et en cela effectivement on s’éloigne aussi du Oolong.

Contente de m’être trompée et de pouvoir boire ce bon thé yunnan au final..

Mode de préparation : Mode occidental en théière en verre

Température de l’eau : 90°c

Temps d’infusion :  3 minutes puis 4

Prix de ce thé : 7,88  € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – Darjeeling 2nd Flush Rohini Enigma Muscatel Gold Black Tea – What-Cha

J’ai choisi ce thé parce que j’avais eu un coup de cœur absolu pour un 1rst Flush Rohini de chez Neo-T et que j’avais envie d’en tester un en second flush.

On observe une feuille typique des Darjeeling, verte foncée et chocolat, légèrement bouclée.

Ce thé, de grade FTGFOP1 a été sourcé directement chez le producteur, à une altitude comprise entre 900 et 1200 mètres.

Je l’infuse 2 minutes à 95° en faisant une confiance aveugle aux préconisations d’Alistair car en général je fais les Darjeeling à 85°.

Je suis surprise par le coloris très marron orangé de la feuille mouillée qui se révèle bien entière.

La liqueur est en harmonie totale avec les feuilles.

Dès la 1ère gorgée, on détecte le potentiel de ce thé intéressant, profond et texturé.

L’attaque s’effectue sur une note muscatée, peu sucrée mais longue en bouche. Sournoise, elle paraît toute douce et légère mais elle est sacrément endurante.

La seconde vague se fait sur une note fruitée différente, plus ronde, plus sucrée aussi mais moins vivace. J’ai plus de mal à la cerner mais je dirais une orange douce, sans acidité du tout.

Ce Darjeeling réinfuse impeccablement jusqu’à 4 fois.

Je garde le sceptre des Rohini pour mon 1rst Flush mais celui-ci mérite bien une jolie couronne ^^

Mode de préparation : mode occidental , en théière en terre

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  2 minutes et 4 ensuite (4 infusions)

Prix de ce thé : 5,49 € les 25 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – Thé des Cimes – Terre de Ciel

Je suis bien embarrassée avec ce thé qui m’a procuré une très belle et agréable séance de Gong Fu Cha : il n’est plus commercialisé et je ne sais donc rien à son sujet.

Je remercie Fabrice pour ce très bel échantillon qui a tapé dans le mille de mes goûts théinés.

On observe une feuille longue et torsadée.

J’infuse à 95° en Gong Fu Cha.

La feuille se déploiera vraiment bien à la 5ème infusion.

On observe une liqueur ambre pâle, limpide et fluide.

Il s’agit aux papilles d’un thé noir de Taïwan ou d’un thé de Chine continentale probablement pas très éloigné (Fujian peut être ?)

En tout cas il révèle des notes similaires aux thés taïwanais : fruits jaunes compotés, pointe de miel et céréales grillées très légères, patate douce. Le tout très équilibré.

La texture, très fluide également et le corps moyen de la liqueur évoque aussi ces thés.

Ce thé ré-infuse parfaitement 6 fois et sa longueur en bouche est moyenne.

J’ai donc énormément apprécié ce moment.

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha , en théière en céramique

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion : 45 s 1ère infusion et les 5 suivantes entre 45 s et 1 min

Prix de ce thé :  aucune idée, ce thé n’est plus en vente

Où l’acheter : ici chez Terre de Ciel, s’il revient un jour au catalogue

Test & Avis – Tanzanie Golden Flowery Luponde GFOP- Vert-Tiges

Je remercie Fabrice pour m’avoir donné de son thé tanzanien.

N’étant pas familière avec cette origine, j’infuse prudemment les feuilles hachées à 95° et 2 minutes.

On remarque que le thé est assez grossièrement haché et que la feuille s’est totalement déployée.

La liqueur est ambrée mais plutôt pâlotte.

Cette boisson révèle vaguement un malt délavé, une pointe de boisé. Ce n’est pas un thé agressif, c’est le moins que l’on puisse dire.

Assez plat et sans profondeur même poussé en seconde infusion à 6 minutes, il n’offre pas plus de caractère.

A sa décharge, il est à tout petit prix et pourra ravir les amateurs de thé peu tannique ou servir à des initiations pour des débutants en thé noir nature.

Mode de préparation : mode occidental en théière céramique

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  2 minutes et 5 ensuite (2 infusions)

Prix de ce thé : 4,40 € les 100 g en vrac 

Où  l’acheter: ici chez Vert Tiges