Test & Avis – Thé des Cimes – Terre de Ciel

Je suis bien embarrassée avec ce thé qui m’a procuré une très belle et agréable séance de Gong Fu Cha : il n’est plus commercialisé et je ne sais donc rien à son sujet.

Je remercie Fabrice pour ce très bel échantillon qui a tapé dans le mille de mes goûts théinés.

On observe une feuille longue et torsadée.

J’infuse à 95° en Gong Fu Cha.

La feuille se déploiera vraiment bien à la 5ème infusion.

On observe une liqueur ambre pâle, limpide et fluide.

Il s’agit aux papilles d’un thé noir de Taïwan ou d’un thé de Chine continentale probablement pas très éloigné (Fujian peut être ?)

En tout cas il révèle des notes similaires aux thés taïwanais : fruits jaunes compotés, pointe de miel et céréales grillées très légères, patate douce. Le tout très équilibré.

La texture, très fluide également et le corps moyen de la liqueur évoque aussi ces thés.

Ce thé ré-infuse parfaitement 6 fois et sa longueur en bouche est moyenne.

J’ai donc énormément apprécié ce moment.

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha , en théière en céramique

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion : 45 s 1ère infusion et les 5 suivantes entre 45 s et 1 min

Prix de ce thé :  aucune idée, ce thé n’est plus en vente

Où l’acheter : ici chez Terre de Ciel, s’il revient un jour au catalogue

Publicités

Test & Avis – Tanzanie Golden Flowery Luponde GFOP- Vert-Tiges

Je remercie Fabrice pour m’avoir donné de son thé tanzanien.

N’étant pas familière avec cette origine, j’infuse prudemment les feuilles hachées à 95° et 2 minutes.

On remarque que le thé est assez grossièrement haché et que la feuille s’est totalement déployée.

La liqueur est ambrée mais plutôt pâlotte.

Cette boisson révèle vaguement un malt délavé, une pointe de boisé. Ce n’est pas un thé agressif, c’est le moins que l’on puisse dire.

Assez plat et sans profondeur même poussé en seconde infusion à 6 minutes, il n’offre pas plus de caractère.

A sa décharge, il est à tout petit prix et pourra ravir les amateurs de thé peu tannique ou servir à des initiations pour des débutants en thé noir nature.

Mode de préparation : mode occidental en théière céramique

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  2 minutes et 5 ensuite (2 infusions)

Prix de ce thé : 4,40 € les 100 g en vrac 

Où  l’acheter: ici chez Vert Tiges

Test & Avis – Diamant Noir – Goutte de Thé

Après le très bon Diamant Vert, je teste enfin le Diamant Noir issu du même jardin et de ma commande Goutte de Thé.

Ce thé chinois est une qualité premium et provient lui aussi de Guizhou.

Goutte de Thé ne donne pas d’autres informations hormis que les feuilles de thé sont soigneusement cueillies à la main au printemps.

Ce thé est façonné en toute petites perles roulées un peu comme un Oolong mais en bien plus petit. J’imagine que c’est de sa forme que ce thé tire son nom même si je me sens peu l’âme d’un acheteur anversois de diamant !

L’infusion offre une robe d’un orange pâle et translucide et très fluide.

 

La feuille se déplie facilement dès la 1ère infusion et totalement dès la seconde.

Je ne vais pas ménager davantage le suspense intenable…j’ai bien moins apprécié ce diamant noir que son homologue vert.

J’ai bien relevé la note florale mise en avant par la marque mais je ne l’ai pas trouvée si tranchée et la note pyrogénée, trop importante, de ce thé m’a un peu gênée tout au long de la dégustation.

La texture est fluide et limpide et la longueur en bouche moyenne.

Soit je suis passée à côté de ce thé soit il n’est pas fait pour moi mais une chose est certaine : c’est bien dommage.

Mode de préparation : mode gong fu cha en infusions courtes et multiples en théière kyusu céramique.

Température de l’eau : 90° c

Temps d’infusion : 1 minute puis 1 et 1 (3 infusions)

Prix de ce thé :  9,90 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Goutte de Thé

Test & Avis – Vietnam Shan Tuyet Pai Hao Black Tea – What Cha

Comme cela ne se voit absolument pas, nous sommes ici en présence d’un thé noir vietnamien originaire d’une plantation située à plus de 1300 mètres d’altitude dans la montagne Tay Con Linh  (région de Ha Giang).

Ce thé est une variété Camellia Sinensis native du Vietnam, le pubilimba.
On admire des feuilles vert foncé et vert clair très bouclées et volumineuses, un peu duveteuses.

Je les infuse presque comme requis à 95°et 2 minutes.

Les feuilles se déploient et prennent leurs aises. On les découvre entières et plutôt grandes.

La liqueur est d’un orange pâle.

Parlons du goût à présent : surprenant. A peine le breuvage a-t-il atteint ma langue que j’ai été assez étonnée des notes développées par ce thé.

Contrairement aux descriptions de What Cha, je trouve ce thé plutôt boisé en attaque, sur des saveurs d’écorce sèche et de mousse.

La touche fruitée est présente dans un second temps et sucre légèrement la boisson. Pour mon palais elle reste dans l’ensemble de la dégustation plutôt anecdotique.

Ce thé possède une grande profondeur et est très texturé. Il n’est pas exagérément complexe mais se décompose toutefois en couches successives de saveurs, intenses et pénétrantes.

Tout ceci en réalisant l’exploit d’être relativement doux, surtout pour un thé vietnamien (j’ai tendance à les trouver un peu charpentés en général) et de très bien ré-infuser.

Ses saveurs perdurent bien en bouche également.

Je l’ai vraiment beaucoup apprécié et j’ai adoré être surprise !

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha , en théière en verre

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  2 minutes (4 infusions)

Prix de ce thé : 7,93 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – Selimbong Golden Flower – Les Jardins de Gaïa

Ce thé Darjeeling issu de la gamme Les rares & précieux est un second Flush du fort réputé jardin de Selimbong.

Ce jardin est l’unique jardin de thé du Darjeeling certifié en agriculture biodynamique depuis 1997 avec qui LJDG travaille.

Cette plantation existe depuis 1860 et a remporté le prix « Tea Board of India Award for Quality » pour sa qualité jugée exceptionnelle.

J’avais eu la chance de goûter l’excellente version 1rst Flush l’an passé et réalisé la revue, toujours visible ici.

Ce thé indien a été glissé dans le sac qu’on nous a remis au sortir de la journée chez Les Jardins de Gaïa  (Merci Anne) dont vous aurez le compte rendu exhaustif demain matin sur le blog.

On admire de jolies feuilles légèrement bouclées et vaporeuses de coloris brun et vert assez caractéristiques des Darjeeling.

J’infuse un peu moins chaud que demandé car j’aime les Darjeeling doux, donc ce sera 90° et non 95° et je respecte les 3 minutes requises.

On peut constater que la feuille aura bien profité de son bain rapide.

La liqueur quant à elle est déjà bien assombrie.

D’un beau brun profond même.

Au goût, j’obtiens un Darjeeling d’été assez classique en attaque avec ses notes muscatées. Mais, incroyablement, d’autres notes font rapidement leur entrée en scène, cacaotées cette fois et de texture légèrement poudrée.

Cela n’alourdit en rien la texture qui demeure imperturbablement fluide et légère.

Peu tannique si l’on ne le sur-feuille pas et si l’on respecte le temps d’infusion, ce thé offre une belle douceur au palais.

Le final s’effectue sur une double note, grillée d’un part et fruitée – nectarine – de l’autre.

Un thé bien agréable qui accepte 3 infusions mais faiblit tout de même au fil de celles-ci.

La longueur en bouche est moyenne.

J’avoue avoir préféré – une fois n’est pas coutume ! – la version First Flush mais ce thé d’été demeure une belle surprise aux notes surprenantes pour un Darjeeling et est très doux et plaisant à siroter lentement.

Mode de préparation : mode occidental , en théière en terre

Température de l’eau : 90°c

Temps d’infusion : 3  minutes pour la 1ère infusion et les 2 suivantes

Prix de ce thé :  13 € pour 50 g en vrac

Où l’acheter : ici chez Les Jardins de Gaïa

Test & Avis – Bourgeons Dorés de Longlin – Thé Câlin

Thé du matin par excellence, ce thé noir de cultivar Bai Hao certifié biologique est originaire du district de Longlin.

Le jardin biologique Yaming est situé dans le nord-ouest de la province du Guangxi, dans une zone montagneuse (500 à 1200 mètres d’altitude) principalement peuplée par l’ethnie minoritaire zhuang.

Il se compose de jolis bourgeons dorés et chocolat plus deux feuilles.

J’infuse à 90° et comme requis en gong fu cha.

La liqueur obtenue est vite brune et profonde.

Les feuilles se déplieront bien à la 4ème infusion.

Relativement tannique, ce thé révèle un fort caractère.

Il ne rentre pas dans les profils de thés noirs chinois que j’affectionne (les qimen ou les thés aux liqueurs moins lourdes, plus chocolatées)

A contrario, ces bourgeons dorés de Longlin se rapprochent d’un certain type de Yunnan que j’apprécie le moins : un peu âpres, corsés avec des notes végétales portées sur l’eucalyptus et un fort malt.

Malgré tout, ce thé reste rond en bouche et ne présente pas d’amertume.

Sa longueur en bouche est très bonne.

Il n’est juste pas dans le profil aromatique que j’affectionne et de surcroit je deviens difficile en thés noirs, mes goûts ont changé.

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha en infusions multiples , en théière yixing

Température de l’eau : 90°

Temps d’infusion :  40 s, 50 s, 1 minute puis 2 minutes  (4 infusions)

Prix de ce thé : 9 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Thé Câlin