Comment faire un Thé Vert Citron Gingembre & Miel de qualité à la maison ?

Pour réaliser un thé aromatisé de façon 100% naturelle, rien de plus aisé.

Mais comme pour la bonne cuisine, il faut évidemment choisir avec soin ses ingrédients : le thé vert sera le Ganlu de Nannuoshan, difficile de prendre un meilleur thé vert !

La suite est fort simple, il faut le jus d’un citron jaune, du gingembre frais et un bon miel – pour moi ce sera celui d’acacia de mon apiculteur bourguignon favori,  Rucher du Morvan qui n’a pas de site en propre, ce qui est dommage.

Dans une carafe en verre d’un litre et demi, placer au fond une racine de gingembre pelée et coupée en petits morceaux (râpez-la si vous souhaitez un goût plus relevé).

Les recouvrir de 2 cuillères à soupe de miel d’acacia.

Verser le jus d’un citron pressé par dessus.

Placer 3 cuillères à café de thé vert dans le filtre, recouvrir d’un litre 25 d’eau froide, et placer le tout au frigo toute la nuit.

Le lendemain, c’est un délice : on sent très nettement l’excellent Ganlu, le citron apporte une touche acidulée, le gingembre ne pique presque pas et joue davantage la carte de l’exotisme, enfin le miel sucre très légèrement l’ensemble sans alourdir la boisson.

C’est frais, rafraîchissant et plutôt sain pour 1,80 € le litre et demi.

On peut aussi faire la même chose en version chaude, dans ce cas infuser sur la base de l’indication donnée pour le thé vert (80° et 2 ou 3 minutes)

Tu vois, ça ne coûte pas plus cher de bien picoler ! Et quant à picoler, si le cœur t’en dit, une pointe de rhum peut aussi se marier à merveille ^^

Mode de préparation : Maison, dans une théière en verre.

Température de l’eau : froide

Temps d’infusion :  1 nuit au frigo

Prix de revient ce thé : Ganlu est à 14 € les 50 g en vrac, ici on a dû utiliser 5 g donc 1, 40 € de thé + 1 citron 50 cents + 1 racine de gingembre 60 cents + 2 cuillères de miel 30 centimes + eau municipale gratuite = 1,80 €

Où  l’acheter: ici chez Nannuoshan pour le thé, Miel ici, gingembre et citron au supermarché ou au marché.

Publicités

Un Jour, Une Tasse … La Tasse Tourbillon Grenat de Gilles Le Goff

Cette tasse a été dénichée dans une boutique d’artisanat de la ville close de Concarneau et était désignée comme une création du céramiste Gilles Le Goff, céramiste breton implanté dans les côtes d’Armor, à Guingamp.

Ce céramiste est apparemment spécialisé dans les objets du quotidien et travaille le grès ou la porcelaine sur un tour. Il le laisse ensuite sécher deux semaines, puis le cuit à 1 000°. Ensuite le fait tremper dans un émail puis recuit à une température de 1 300°. Les oxydes  colorent l’émail durant la cuisson.

Très simple, cette tasse évasée en hauteur a retenu toute mon attention par sa simplicité de forme et mouvement mais surtout par sa fantastique teinte grenat, peu usitée.

L’effet de volume créé par les spirales est accentué par l’émail grenat travaillé en estompes à certains endroits.

On sombre donc avec le breuvage dans une sorte de puits sans fond peut être, qui sait ? C’est assez hypnotique ^^

A l’usage, le « bec » est fin et il est agréable d’y boire. Le contact est lisse car la tasse est vernissée, à l’intérieur comme à l’extérieur.

La prise en main est excellente grâce à cette forme fine à sa base.

Une tasse bien agréable pour utiliser au quotidien.

Céramiste & Distributeur : Poterie aux Grès de l’Eau, l’atelier de Gilles Le Goff

Matière : Porcelaine cuite

Capacité : 10 cl environ

Diamètre : 7 cm

Hauteur : 8 cm

Achat : Septembre 2017

Prix : 10 €

Test & Avis – Diamant Noir – Goutte de Thé

Après le très bon Diamant Vert, je teste enfin le Diamant Noir issu du même jardin et de ma commande Goutte de Thé.

Ce thé chinois est une qualité premium et provient lui aussi de Guizhou.

Goutte de Thé ne donne pas d’autres informations hormis que les feuilles de thé sont soigneusement cueillies à la main au printemps.

Ce thé est façonné en toute petites perles roulées un peu comme un Oolong mais en bien plus petit. J’imagine que c’est de sa forme que ce thé tire son nom même si je me sens peu l’âme d’un acheteur anversois de diamant !

L’infusion offre une robe d’un orange pâle et translucide et très fluide.

 

La feuille se déplie facilement dès la 1ère infusion et totalement dès la seconde.

Je ne vais pas ménager davantage le suspense intenable…j’ai bien moins apprécié ce diamant noir que son homologue vert.

J’ai bien relevé la note florale mise en avant par la marque mais je ne l’ai pas trouvée si tranchée et la note pyrogénée, trop importante, de ce thé m’a un peu gênée tout au long de la dégustation.

La texture est fluide et limpide et la longueur en bouche moyenne.

Soit je suis passée à côté de ce thé soit il n’est pas fait pour moi mais une chose est certaine : c’est bien dommage.

Mode de préparation : mode gong fu cha en infusions courtes et multiples en théière kyusu céramique.

Température de l’eau : 90° c

Temps d’infusion : 1 minute puis 1 et 1 (3 infusions)

Prix de ce thé :  9,90 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Goutte de Thé

Test & Avis – Long Jing Supérieur 2017 – Terre des Thés

Quel délicieux thé que le Long Jing. Je suis bien heureuse que Fabrice m’ait donné un peu de son trésor 2017 sélectionné par Terre des Thés et je me régale d’avance.

Cet opus 2017 provient de la région originelle pour ce type de thé, le Zhejiang, près de la ville d’Hangzhou. Cette récolte à bénéficié d’une torréfaction légère.

Une feuille plié en deux, dans la longueur, très plate, un vert captivant, une odeur végétale fraîche… je sens que je vais vraiment apprécier ce thé !

Je l’infuse donc 1 minute à 70°.

On trouve une belle feuille repulpée.

Pour ce qui concerne la liqueur,nous sommes sur un jaune extrêmement pâle.

La texture est d’une grande fluidité.

Les saveurs toutes végétales, d’une grande vivacité offrent le fameux final sur une note noisettée, fine et douce.

La longueur en bouche est excellente et ce thé bien entendu ré-infuse très facilement jusqu’à 5 fois.

Une touche d’agrume, de pamplemousse pour moi, termine la dégustation sur une petite touche acidulée bien agréable.

Un bien bon Long Jing à déguster à toute heure. Je l’adore !

 

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha en théière céramique.

Température de l’eau : 70° c

Temps d’infusion : 1 minute (5 infusions)

Prix de ce thé :  14,90 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Terre des Thés

Test & Avis- Thé Pays Vannetais – Baronny’s

Encore un thé Baronny’s chipé à Alain de Savourer le Thé … Merci Alain !

Celui-ci résonne bien fortement à mon cœur, la région de Vannes étant une de mes favorites (de France oui, pas seulement de Bretagne !)

Les ingrédients ont aussi joué dans la balance… Thé vert Sencha, morceaux de caramel, noisette, noix et arôme naturel.

Arôme naturel de quoi…mystère, l’un de ces ingrédients peut être ou bien d’autre chose… voyons cela.

Baronny’s annonce de belles feuilles. Mouais. Moyen même pour  un Sencha chinois – l’empire Céleste étant peu réputé pour la qualité de ses Sencha, contrairement au Pays du Soleil Levant.

On observe des petits cubes de caramel dans la feuille et des petits morceaux de noix.

Baronny’s, dans un moment de folie probablement, préconise une infusion à 95°. Moi je vais sagement faire 80° et 2 minutes.

La liqueur offre un coloris sépia .

Les feuilles mouillées sont sans grand intérêt.

Les thés au caramel sont rarement composés sur une base de thé vert, Baronny’s a donc plutôt innové ici.

La dégustation de ce thé parfumé est correcte en terme d’aromatisation, le caramel est ici l’invité d’honneur. Les fruits à coque servent de faire-valoir et se distinguent à peine.

Pour un thé au caramel, c’est correct. Pour un thé vert, c’est inexpressif par contre. Le Sencha chinois choisi par de nombreuses marques pour leurs thés aromatisés est vraiment toujours aussi impersonnel et fade.

Pour les fanas de caramel donc.

Mode de préparation : mode occidental , en théière en verre

Température de l’eau :  80°c

Temps d’infusion :  2 minutes

Prix de ce thé :  entre 4,50 et 7,00 € pour 50 g en vrac selon les boutiques

Où l’acheter : Ici par exemple

Un Thé et des desserts chez T’ XUAN

T’Xuan ou Tang Xuan se définit comme un salon de thé et pavillon des desserts.

A priori il faut à présent l’appeler T’Xuan car le Tang a été effacé de la devanture (un peu à l’arrache quand même 😀 )

S’agissant d’un restaurant orienté desserts, il nous ouvre ses portes à partir de 13h30.

L’ambiance est cosy, amoureuse de la culture chinoise. Les matériaux utilisés sont nobles, du bois, de la pierre, des boîtes de bambou.

Le mobilier est chinois, en bois clair massif.

Des objets bien choisis et des peintures complètent bien l’atmosphère.

Comme de la belle vaisselle, au mur et sur les tables !

J’aperçois de la Mont Roucous, j’imagine pour infuser les thés, très gros gage de sérieux et de qualité.

Mais de ce fait cela se ressent sur les tarifs des thés à la carte, aussi onéreux que chez Mariage Frères (mais probablement bien meilleurs et mieux infusés !)

Ayant envie de tester 2 desserts, j’ai choisi un thé au lait au verre, à l’azuki et mon ami à la gelée d’herbe. Je ne sais pas trop ce qui m’a pris car j’aurais pu choisir pour le même prix un thé classique au verre.

Car là c’est le drame, je n’ai pas du tout aimé ma boisson, à l’équilibre thé/lait plutôt raté et au mélange imparfait avec l’azuki (morceaux durs). Bref je l’ai carrément laissée après 2 gorgées.

Idem pour mon ami avec son thé au lait et gelée d’herbe.

En revanche pour les desserts c’est la fête !

J’avais pris un risque en choisissant un dessert contenant du durian, un fruit exotique à l’odeur et au goût controversé. Jamais goûté auparavant, il fallait bien que j’essaie ! Et j’ai apprécié mon dessert et le fruit.

Le dessert, Un neige blanche au durian, à la glace et au riz noir est exceptionnel visuellement. Je vous laisse en juger !

Une petite pastille, habilement glissée dans le vase, diffuse de la fumée et créé ce halo glacé et quelque peu magique il faut bien le reconnaître.

La chair de durian est relativement ferme, onctueuse et légèrement fibreuse en fin de mache. Elle développe des saveurs étonnantes d’oignon confit, légèrement sucré et de fromage bien fait.

Le mélange avec la glace à la vanille se fait dans une parfaite adéquation. Le riz noir apporte une touche ferme et céréalière à l’ensemble.

Délicieux et équilibré.

Mon second dessert était un Mille-feuille de crêpe à la mangue. La texture des crêpes composant le gâteau était surprenante tant elle était fondante et aérée. J’avais la sensation de manger une mousse onctueuse intercalée entre de beaux morceaux de mangues mûres à souhait.

Le tout surmonté d’un coulis de mangue extra frais et pas trop sucré, parfait.

Là aussi, j’ai adoré mon dessert.

Mon ami a quant à lui opté pour le même gâteau mais au matcha, très réussi.

Fondant à souhait.

Et un second dessert que je n’ai pas du tout compris je dois dire, un Shaved Ice à l’azuki. Il ressemble à première vue à un couscous mais que nenni, il s’agit de glace pilée avec des cubes de matcha en gelée, des sortes de tapiocas géants de couleur et de l’azuki.

Il faut jeter dessus du matcha chaud contenu dans une petite théière.

et voilà, et bientôt l’ensemble se « soupifie ». Pas d’intérêt gustatif pour moi, en tout cas pas sensible.

En conclusion, j’ai aimé l’ambiance et les desserts. Pour le thé, je devrai y retourner pour goûter un vrai thé confectionné par l’équipe.

Mais c’est certain j’y retournerai avec grand plaisir.

T’Xuan

56 rue Lafayette 75009 Paris

Téléphone : 06 71 83 33 96

Métro Cadet ou Le Peletier (ligne 7)