Test & Avis -Kuwapani Makalu Tippy – Palais des Thés

Je dois ce thé classé grand cru à Cidö dont l’avis éclairé se trouve ici. Merci beaucoup car ce thé m’a beaucoup plu.

Palais des Thés nous apprend que ce thé est cultivé  dans le jardin Kuwapani – situé à une altitude de 1800 mètres- dans une vallée à l’est de Katmandou d’où le 5ème sommet du monde, le Makalu est visible.

kuwapani-makalu-tippy-palais-des-thes-4

On note la présence prometteuse de nombreux bourgeons duveteux dans un camaïeu de bruns et d’or.

kuwapani-makalu-tippy-palais-des-thes-6

Infusion de 4 minutes à 80°.

kuwapani-makalu-tippy-palais-des-thes

J’obtiens une feuille détendue et assez grande.

kuwapani-makalu-tippy-palais-des-thes-3

La liqueur est elle d’un joli orange un peu trouble sur du volume.

kuwapani-makalu-tippy-palais-des-thes-2

La texture de la liqueur est extrêmement ronde et enveloppante.

Le bouquet aromatique est de nouveau au rendez-vous, cela semble décidément être la marque de fabrique des thés du Népal.

Ici nous sommes plutôt en présence d’un bouquet fleuri avec de l’orchidée vanillée mais aussi de notes fruitées (prune probablement et abricot)

kuwapani-makalu-tippy-palais-des-thes-1

Assez présent en attaque, ses effets s’estompent relativement rapidement par contre et il ne ré-infuse pas bien au-delà de 2 fois.

C’est un très bon thé, peut être un peu cher toutefois mais je ne boude pas mon plaisir à le siroter.

kuwapani-makalu-tippy-palais-des-thes-0

Mode de préparation : mode semi-occidental en infusions multiples en théière en verre.

Température de l’eau : 80° c

Temps d’infusion : 4 minutes puis 5

Prix de ce thé :  22€ les 100 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Palais des Thés

Test & Avis – Grand Oolong Top Fancy – Palais des Thés

Merci une nouvelle fois à Cidö pour ce Oolong taïwanais relativement oxydé (70%).

De nom et d’aspect il ressemble comme un frère de récolte de printemps au Grand Oolong Fancy de Mariage Frères.

grand-oolong-top-fancy-palais-des-thes-4

On a une feuille semi bouclée, ondulée, mi longue.

grand-oolong-top-fancy-palais-des-thes-6

Je la plonge dans une eau à 95° pour 6 minutes.

grand-oolong-top-fancy-palais-des-thes-5

J’attends patiemment et découvre une feuille mouillée encore bien chamarrée : brun , chocolat et vert foncé.

grand-oolong-top-fancy-palais-des-thes-0

La liqueur est orangée.

grand-oolong-top-fancy-palais-des-thes-2

Mais toujours translucide.

grand-oolong-top-fancy-palais-des-thes

Le goût est à la fois boisé, fleuri et très légèrement fruité.

Mais hélas tout est plutôt léger dans ce Oolong.

grand-oolong-top-fancy-palais-des-thes-3

Pour mon goût ce thé est assez clairet, il manque de profondeur.

Il ne ressemble pas à ce titre au souvenir de son presque parfait homonyme de chez Mariage Frères.

Il présente quand même un petit grain râpeux dont les Oolongs ont le secret.

En revanche, c’est probablement un thé à déguster l’été.

grand-oolong-top-fancy-palais-des-thes-1

Mode de préparation : mode semi-occidental en infusions multiples en théière en terre.

Température de l’eau : 95 puis 95° c

Temps d’infusion : 6 minutes puis 7

Prix de ce thé :  16,50 € les 100 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Palais des Thés

Mon expérience avec … Palais des Thés

Enfin un article et mon avis sur la grande maison que j’oublie sans cesse.

Car au tout début de ma vie de buveuse compulsive de thés, j’ai bien davantage avalé de thés Dammann Frères et Mariage Frères que de Palais des Thés. Pourquoi ? Tout simplement parce que leurs thés parfumés ne m’ont jamais transportée. je les trouvais gentillets, biens sous tout rapport « olfacivement » parlant mais décevants en tasse. Et au début, on commence par des thés parfumés… pas de chance.

Bao Zhong Impérial - Le Palais des Thés 5

Pourtant, avec son maillage de boutiques en nom propre et le développement de boutiques franchisées dans toute la France, j’aurais vraiment pu acheter davantage de leurs thés.On retrouve aussi la marque chez des petits détaillants mais plutôt en boîtes. Seules quelques boutiques indépendantes -plus grandes- semblent avoir adopté les grandes jarres de thés en vrac.

Pour connaître l’histoire de PDT, voici les liens vers la page wikipédia (épinglée pour son contenu un peu trop publi-reportage) et celle du site (qui reste assez succinte…enfin moi je reste sur ma faim)

Depuis, je me suis bien rattrapée et ai bu de nombreuses références de la marque que vous pouvez retrouver ici sur le blog.

Ce que j’aime chez Palais des Thés, en vrac

Le choix des thés natures –> bien sûr, nous sommes sur une maison généraliste et fatalement on y trouve de tout : parfumés, natures… je le redis à longueur de billets : j’aime les maisons généralistes pour leur diversité et le respect des goûts de chaque client. Donc j’aime PDT pour cela comme les autres.

Mais chez PDT ce qui est encore plus intéressant, c’est la sélection pointue des thés natures. Il y en a pour toutes les bourses mais surtout pour tous les goûts. Les sélections de thés népalais sont particulièrement bonnes – je ne peux pas dire pour les Darjeeling n’en ayant que peu goûtés chez PDT- tout comme celles des Oolongs ou thés noirs de Chine. Bravo donc pour le choix et la qualité globale des grands crus particulièrement.

La site internet –>  Je n’ai jamais acheté sur le site en ligne et n’émettrai aucun avis sur les « achats en ligne » mais il est d’excellente facture avec des rubriques faciles à identifier, une bonne vitesse de navigation et relativement clair. Il propose des rubriques très détaillées – très bien pensées en terme de marketing (thés de Noël, agrumes, thés du moment, du lieu (bureau) etc…)

Qimen Da Bie - Le Palais des Thés 6

Le site permet de laisser un avis en ligne, rare dans le monde du thé généraliste français (à l’exception de Dammann Frères) mais ne prend en compte que les avis des consommateurs ayant acheté en ligne (afin de certifier l’achat).  Les avis étant surtout dithyrambiques (mais pas que), à voir ce que cela donne en terme de modération.

Il propose aussi de trouver un thé par accord mets thé, une bonne idée qui est à la mode.

Les détails sur les thés –> pour une maison généraliste, on est aux anges ! Plein de détails sont donnés sur l’origine (même si on pourrait pousser encore en termes de géographie), la composition des thés, les conseils d’infusion  mais aussi sur les saveurs des thés d’origine. On a donc un bon aperçu avant d’acheter.

La modernité de l’identité visuelle –> claire nette et précise, épurée, allant à l’essentiel sans chichis. Immédiatement reconnaissable. Parfaite. Et puis j’aime le vert, alors… 🙂

L’accueil en boutique –> le personnel est bien formé et très accueillant.Minuscule bémol, parfois un peu solennel quand on commence à demander un grand cru.

Le partage, via l’existence du Blog –> Le fondateur, François-Xavier Delmas, et son équipe postent des informations et impressions et photos sur le blog « chercheur de thés » et c’est bien sympa pour créer du lien et communiquer.

L’école du Thé –> créée en 1999, une des pionnières, elle est orientée vers la dégustation de thés et l’apprentissage mais s’adresse aux néophytes comme aux amateurs plus avancés ou encore aux professionnels. Même si je n’ai jamais pris de cours (pour une raison simple de choix économique – je préfère acheter plus de thés et accessoires et faire moins d’ateliers, salons de thés etc…), j’aime cette idée de transmission et de partage via ce dispositif.

Sencha Ariake - Le Palais des Thés 2

Ce que je n’aime pas chez Palais des Thés, en vrac

Comme pour les autres maisons il y a quelques points que j’apprécie moins.

La quasi totalité des thés parfumés –> à l’exception de quelques thés comme le Thé du Hammam Black, j’ai souvent été déçue par ma tasse de thé parfumée Palais des Thés. Les bases choisies sont en cause selon moi.

Les Sachets « mousseline » –> qui comme celles de George Cannon ou certains Mariage Frères sont de vulgaires « toiles à beurre ». Impression de tremper un mouchoir dans l’eau. PDT pourrait nous agrémenter de sachets dits cristal quitte à nous demander +1 € la boîte.

Beaucoup de Marketing –> la communication est bien rodée. Trop ? Exemple, le thé Fleur de Geisha « dédié aux femmes de Kyoto »…et fait à base de Sencha chinois et bien ça c’est ce que j’appellerais du marketing limite… même si il est bien écrit « chinois » sous la boîte…

Une certaine froideur des boutiques –> en dépit de la superbe identité visuelle et de l’accueil des équipes, je trouve que les boutiques sont tout de même assez « cliniques » et manquent d’une certaine forme de chaleur. C’est un petit bémol car elles sont aussi bien agencées et pensées.

Les prix des thés natures et des accessoires –> je les trouve un peu excessifs. Comme s’ils compensaient les petits prix des thés parfumés ou le fait de n’avoir pas été achetés en volume. Et c’est dommage au vu de la jolie carte de la maison.

L’impossibilité d’acheter moins de 100 grammes en ligne –> alors qu’en boutique, pour les thés à partir de 15 € cela est possible. Et ce n’est probablement pas si compliqué à développer sur le site.

De même en boutique, cela signifie que la marque préfère vendre un thé parfumé en 100 g à 6 € que 50 grammes de nature à 7 € …incompréhensible pour moi. Et même si on achète pour 60 € de thés au total. Pas beaucoup de souplesse

A la décharge de PDT, ils ne sont pas les seuls. Mais un client qui peut goûter davantage de références, c’est un client qui potentiellement viendra racheter du thé en plus grande quantité.

Shiraore Kuki Hojicha - Le Palais des Thés 4

Pour résumer, Palais des Thés est une maison bien ancrée dans le paysage du thé en France depuis 1986 et qui nous propose une belle carte de thés natures (un peu chers) et de belles découvertes. Aguerrie aux principes efficaces du marketing, elle a su bien faire la balance entre les différents univers du thé – école du thé, blog, ateliers gratuits à certaines périodes, sélections pointues et une grande carte de thés parfumés. Incontournable.

Et vous ? Quelles sont vos opinions et votre expérience concernant Palais des Thés ?

# Tea After Work chez L’Enclos de Ninon

Adeline, de Thé+Toi, a lancé l’idée des Tea After Work afin de se retrouver entre amis du thé, une fois par mois. Pour cette session #3, nous étions 8 : Adeline, Alice  Estelle de Volutes Tea, Valentine de Thé Café & Scones, Céline d’Arthemiss,  Margot des Recettes d’une Chinoise et Nathalie de Divinithé

Pour cette seconde édition, c’est Valentine de  Thé Café & Scones qui nous a trouvé cet endroit sympathique niché au coeur du quartier Mouffetard, au 68 rue du cardinal Lemoine.

lenclos-de-ninon-4

L’endroit est pensé comme une boutique épicerie/ salon de thé.

Tables en bois blond et chaises bistrot (mais rembourrées, gros plus pour moi 😉 ) ambiance bastide avec les jolies pierres apparentes et les briques rouges.

lenclos-de-ninon-6

Il est possible d’acheter des produits du terroir ou de restaurer sur place. Ou les 2 !

lenclos-de-ninon-1

L’enclos de Ninon (Jeu de mot sur Ninon de L’Enclos j’imagine ? La célèbre femme de Lettres tenant – elle aussi – un salon) travaille avec Le Palais des Thés et nous avons choisi parmi pas moins de 20 thés.

lenclos-de-ninon-5

Pour ma part, j’ai jeté mon dévolu sur un roulé au Matcha accompagné d’un Sencha japonais.

lenclos-de-ninon-7

Verdict…

lenclos-de-ninon

Excellent gâteau…fin, pas trop sucré et surtout aéré (toujours peur avec les roulés qui peuvent tomber comme une pierre sur l’estomac), vraiment réussi.

Tout le monde a adoré son gâteau et voici un aperçu des gourmandises

Le Cheesecake Bergamote de Céline

lenclos-de-ninon-2

La tartelette poire caramel de Nathalie

lenclos-de-ninon-0

et le magnifique gâteau aux figues de Valentine

lenclos-de-ninon-3

Pour le thé, il était peut être un chouïa trop infusé (mais compliqué le thé japonais à infuser en salon surtout quand on a plein de théières à préparer en même temps) mais n’a pas développé d’amertume.

Évidemment par rapport aux thés japonais que je bois en général, celui-ci était moyen en terme de qualité. Mais il a parfaitement fait le job et accompagné ma délicieuse pâtisserie et 99% de la population mondiale l’aurait trouvé parfait – je ne suis pas une buveuse de thé classique donc j’ai la dent un peu dure avec le thé.

Le service est amical et souriant, adorable.

Nous avons papoté durant 2 heures et c’est toujours si sympa qu’on ne voit pas le temps passer.

Vivement conseillé pour l’Heure du Thé, merci Valentine pour la trouvaille.

Photo de la boutique vue de l’extérieur empruntée à l’Enclos de Ninon car quand nous sommes sorties…il faisait nuit et oui …déjà, l’automne arrive.

devanture-ninon

L’Enclos de Ninon

68 rue du Cardinal Lemoine
75005 Paris
Téléphone : 01 46 34 07 43
Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 20h00
et le Dimanche de 10h00 à 19h00
Métro :  Cardinal Lemoine (ligne 10) ou Jussieu (Ligne 7 et 10)

Test – Shiraore Kuki Hojicha – Le Palais des Thés

Quand il fait chaud, le thé vert japonais s’avère être un bon allié pour se désaltérer et se réhydrater. Même ce thé vert torréfié.

Shiraore Kuki Hojicha - Le Palais des Thés 4

Ce Kukicha (thé des tiges) nous arrive de Kyoto.

Shiraore Kuki Hojicha - Le Palais des Thés

Il se compose de tiges plutôt courtes et oscillant entre le jaune paille et le marron. On voit quelques feuilles vertes.

Shiraore Kuki Hojicha - Le Palais des Thés 5

Infusion à 90° et 3 minutes. Ma fille arrive en me disant que ça sent le pop corn…raté, c’est du thé qui infuse.

Shiraore Kuki Hojicha - Le Palais des Thés 2

La tige gonfle à peine.

Shiraore Kuki Hojicha - Le Palais des Thés 0

La liqueur est quand à elle très ambrée, légèrement voilée mais loin d’être opaque.

Shiraore Kuki Hojicha - Le Palais des Thés 3

L’attaque se fait sur les notes torréfiées et on pense à du pain grillé mais cette note est vite rattrapée par un côté plus céréale et boisé.

La longueur en bouche est moyenne.

Malgré la torréfaction et les notes pyrogénées qui en découlent, ce thé garde un côté très végétal assez rafraîchissant.

J’ai vraiment bien apprécié ce Shiraore Kuki Hojicha et je remercie Lionel qui m’a donné l’envie d’y goûter !

Shiraore Kuki Hojicha - Le Palais des Thés 1

Mode de préparation : mode occidental et infusions multiples , en théière verre

Température de l’eau : 90°c

Temps d’infusion :  3 minutes puis 4 et 5 pour les suivantes

Prix de ce thé :  14 € pour 100 g en vrac

Où l’acheter : Ici chez le Palais des Thés

Test – Népal Mist Valley EX-4/2016 S.F.T.G.F.O.P.1 Tippy – Le Palais des Thés

Ce matin ce sera un thé grand cru du Népal acheté la semaine dernière chez Palais des Thés.

SFTGFOP 1 (Special Finest Tippy Golden Flowery Orange Pekoe One) est le grade le plus élévé pour les thés indiens et du Népal, il ne doit contenir que des bourgeons et d’une qualité très fine.

Mist Valley S.F.T.G.F.O.P1  Tippy 11

Ce thé Mist Valley est cultivé à 1300 mètres d’altitude et provient plus précisément de Jitpur.

Mist Valley, vallée brumeuse dans la langue de Racine (oui, je m’en fiche de Molière ! Profs de français faites un peu étudier Racine au lieu de toujours dégainer du Molière !) doit son nom au halo de brume et de brouillard qui sévit dans cet endroit.

Mist Valley S.F.T.G.F.O.P1  Tippy 14

Nous avons une très jolie feuille typique des thés du Népal et des Darjeeling aussi, camaïeu de brun, vert et chocolat.

Elle sent aussi délicieusement bon les fleurs et les fruits.

Mist Valley S.F.T.G.F.O.P1  Tippy 12

Infusion à 85° et 3 minutes 45 comme exigé par Palais des Thés.

Mist Valley S.F.T.G.F.O.P1  Tippy 0

j’obtiens une feuille bien déployée, verte et marron..

Mist Valley S.F.T.G.F.O.P1  Tippy 5

La liqueur est d’un jaune soutenu, bien soutenu même !

Mist Valley S.F.T.G.F.O.P1  Tippy 4

Genre poussin sous coke et stéroïdes.

Mist Valley S.F.T.G.F.O.P1  Tippy 3

J’en mets de l’eau partout tellement il m’agresse la rétine ce jaune, j’adore !

Mist Valley S.F.T.G.F.O.P1  Tippy 9

Le goût est juste divin.

Ce thé « fond » littéralement dans la bouche, c’est une crème fleurie et fruitée qui s’empare du palais.

Mist Valley S.F.T.G.F.O.P1  Tippy 6

Je détecte des notes fruitées comme du raisin blanc mais principalement des fleurs gourmandes, comme pleines de nectar, prêtes à être butinées par les abeilles.

Seconde infusion, à peine plus longue.

Mist Valley S.F.T.G.F.O.P1  Tippy 2

Je trouve ce thé plus fleuri que fruité, mais à cette lisière ténue, sur le fil, lorsque les fleurs des arbres fruitiers laissent place aux fruits.

Mist Valley S.F.T.G.F.O.P1  Tippy 8

Des touches miellées (miel de fleurs) sont aussi présentes et font de ce grand cru un véritable thé gourmand.

Complexe, on le découvre note après note mais toujours accompagné d’une pointe d’astringence très fine, qui lui donne tonicité et vivacité.

Bref, je l’adore et je suis enchantée de l’avoir rencontré et choisi.

Mist Valley S.F.T.G.F.O.P1  Tippy

Mode de préparation : mode occidental et infusions multiples , en théière yixing

Température de l’eau : 85°c

Temps d’infusion :  3,45 minutes puis 4, 4,5, 5 et 5 pour les suivantes

Prix de ce thé :  16 € pour 100 g en vrac

Où l’acheter : Ici chez le Palais des Thés