Tea After Work #Teasters chez l’Osmanthe Pâtisserie

Le lieu a été sélectionné par Mathilde pour notre plus grande joie et nous étions pas moins de 11 Teasters (avec Nicolas,  Alice d’ In Food We TrustCécile, Alex Thé,  Mathilde de teatripblog, Adeline, de Thé+Toi, Estelle de Volutes Tea, Zoé de Zoe in the kitchen) plus notre copine Lucie, par visioconférence. Sans oublier Basile bien entendu.

La boutique est vraiment jolie et chic, toute de gris sésame habillée et lumineuse bien que nichée dans une rue plus résidentielle que commerçante.

Le client a le choix d’emporter ou de déguster sur place.

On entre pour tomber nez à nez avec la vitrine qui donne envie de tout acheter !

Nous avons tous choisi nos gâteaux (mais en fait on les coupera pour les partager !)

Dans l’ordre d’apparition (de gauche à droite) nous avons : Le Céline, le Tasha, la tartelette matcha caramel, le BW (au sésame noir), le tutu (litchi et pamplemousse),le Caracoco  , le puits de souvenir et le cassis.

Voilà mon choix ci dessous : un St Honoré au sésame noir.

3 théières de thé nous ont été servies et j’ai choisi un Milky Oolong plutôt bon je dois bien le reconnaître. Et bien infusé, ce qui est primordial.

Nous avons eu la chance d’être servis par la chef, Fang Ji,  qui nous a expliqué qu’elle travaillait auparavant dans la comptabilité avant de se reconvertir dans la pâtisserie après avoir obtenu son diplôme à l’ école Le Cordon Bleu à Paris.

La pâtisserie a ouvert il y a 5 ans et a subi de nombreuses transformations avant de révéler un espace de vente avec 2 tables et un grand atelier de travail, visible de tous.

Les 3 des 4 gâteaux que j’ai pu goûter étaient excellents (Tutu, Cassis et St Honoré), en plus d’être magnifiques. Les saveurs fines et les textures m’ont emportée. Le Caracoco m’a en revanche laissée plus froide.

Une fraîcheur importante se dégage de ces créations originales. La précision d’importance est que je n’ai pas trouvé ces compositions trop sucrées. Légers et aériens,ces gâteaux le sont.

L’addition reste très raisonnable avec un tarif oscillant  entre 4 et 6 € pour une pâtisserie individuelle.

L’Osmanthe

8 rue Tourneux, 75012 Paris

Téléphone : 06 70 02 44 83

Métro ligne 6 ou 8 Daumesnil

Ouvert tous les jours de 10h à 20h excepté le lundi

Publicités

Un Thé et des desserts chez T’ XUAN

T’Xuan ou Tang Xuan se définit comme un salon de thé et pavillon des desserts.

A priori il faut à présent l’appeler T’Xuan car le Tang a été effacé de la devanture (un peu à l’arrache quand même 😀 )

S’agissant d’un restaurant orienté desserts, il nous ouvre ses portes à partir de 13h30.

L’ambiance est cosy, amoureuse de la culture chinoise. Les matériaux utilisés sont nobles, du bois, de la pierre, des boîtes de bambou.

Le mobilier est chinois, en bois clair massif.

Des objets bien choisis et des peintures complètent bien l’atmosphère.

Comme de la belle vaisselle, au mur et sur les tables !

J’aperçois de la Mont Roucous, j’imagine pour infuser les thés, très gros gage de sérieux et de qualité.

Mais de ce fait cela se ressent sur les tarifs des thés à la carte, aussi onéreux que chez Mariage Frères (mais probablement bien meilleurs et mieux infusés !)

Ayant envie de tester 2 desserts, j’ai choisi un thé au lait au verre, à l’azuki et mon ami à la gelée d’herbe. Je ne sais pas trop ce qui m’a pris car j’aurais pu choisir pour le même prix un thé classique au verre.

Car là c’est le drame, je n’ai pas du tout aimé ma boisson, à l’équilibre thé/lait plutôt raté et au mélange imparfait avec l’azuki (morceaux durs). Bref je l’ai carrément laissée après 2 gorgées.

Idem pour mon ami avec son thé au lait et gelée d’herbe.

En revanche pour les desserts c’est la fête !

J’avais pris un risque en choisissant un dessert contenant du durian, un fruit exotique à l’odeur et au goût controversé. Jamais goûté auparavant, il fallait bien que j’essaie ! Et j’ai apprécié mon dessert et le fruit.

Le dessert, Un neige blanche au durian, à la glace et au riz noir est exceptionnel visuellement. Je vous laisse en juger !

Une petite pastille, habilement glissée dans le vase, diffuse de la fumée et créé ce halo glacé et quelque peu magique il faut bien le reconnaître.

La chair de durian est relativement ferme, onctueuse et légèrement fibreuse en fin de mache. Elle développe des saveurs étonnantes d’oignon confit, légèrement sucré et de fromage bien fait.

Le mélange avec la glace à la vanille se fait dans une parfaite adéquation. Le riz noir apporte une touche ferme et céréalière à l’ensemble.

Délicieux et équilibré.

Mon second dessert était un Mille-feuille de crêpe à la mangue. La texture des crêpes composant le gâteau était surprenante tant elle était fondante et aérée. J’avais la sensation de manger une mousse onctueuse intercalée entre de beaux morceaux de mangues mûres à souhait.

Le tout surmonté d’un coulis de mangue extra frais et pas trop sucré, parfait.

Là aussi, j’ai adoré mon dessert.

Mon ami a quant à lui opté pour le même gâteau mais au matcha, très réussi.

Fondant à souhait.

Et un second dessert que je n’ai pas du tout compris je dois dire, un Shaved Ice à l’azuki. Il ressemble à première vue à un couscous mais que nenni, il s’agit de glace pilée avec des cubes de matcha en gelée, des sortes de tapiocas géants de couleur et de l’azuki.

Il faut jeter dessus du matcha chaud contenu dans une petite théière.

et voilà, et bientôt l’ensemble se « soupifie ». Pas d’intérêt gustatif pour moi, en tout cas pas sensible.

En conclusion, j’ai aimé l’ambiance et les desserts. Pour le thé, je devrai y retourner pour goûter un vrai thé confectionné par l’équipe.

Mais c’est certain j’y retournerai avec grand plaisir.

T’Xuan

56 rue Lafayette 75009 Paris

Téléphone : 06 71 83 33 96

Métro Cadet ou Le Peletier (ligne 7)

Un déjeuner et un Thé à la Maison de la Chine

Depuis fort longtemps j’avais envie de déjeuner dans ce lieu et après mon passage aux journées de la céramique, la proximité ne pouvait que forcer le destin !

La Maison de la Chine est une agence de voyage chic qui possède un salon de thé restaurant en son sein et organise aussi parfois des expos.

Étonnamment le partenariat Thé en place est avec Mariage Frères.

Toute la déco est bien entendue d’inspiration asiatique.

Je choisis le thé du jour, un Yunnan, pour accompagner mon menu (Menu du Tigre à 18 €).

Le personnel est adorable et on m’apporte rapidement une grande théière de porcelaine Mariage Frère contenant le précieux Yunnan. Et une jolie tasse en céladon craquelé… japonaise 😀


Arrive rapidement ma succulente salade chinoise, sauce aux cacahuètes.

De la laitue coupée menue, des pousses de soja et de la ciboulette qui ont su faire mon bonheur (et cette sauce à tomber !)

On m’apporte ensuite en même temps les plats principaux :
Dim sum aux légumes, au poulet et aux crevettes. Coup de coeur sur celui au poulet (le jaune ici dans son panier)


2 Bahn cuon traditionnels (sortes de raviolis vietnamiens réalisés avec une crêpe à base de farine de riz enroulée et garnie de viande de porc haché et de champignons noirs). Purement délicieux.


j’avais choisi comme accompagnement des nouilles sauce satay. Là aussi totale réussite.

Et le thé alors ? Le yunnan de Mariage était bien infusé, pas trop fort donc à mon goût et bon.

Pour résumer, j’ai adoré mon repas du début à la fin.

A refaire pour tester les autres menus 🙂

Salon de Thé de La Maison de La Chine

76, rue Bonaparte (place Saint-Sulpice) 75006 Paris

Téléphone : 01 40 51 95 17

Ouvert du lund au samedi de 10h à 19h

Métro St Placide (ligne 4)

Un déjeuner et du thé chez Umami Matcha Café

Après un petit déjeuner fort réussi à l’automne dernier chez Umami Matcha Café, j’ai décidé de tester cette fois-ci le déjeuner en compagnie de mon amie Valérie.

Je ne reviens pas sur le décor et l’ambiance du café, les ayant déjà décrits dans mon 1er article.

Tout a l’air si bon sur papier que l’on a du mal à choisir mais j’opte pour 2 entrées et non un plat. Les portions sont plus adaptées à mon appétit et me faisaient plus envie.

En boisson, je pars sur le thé glacé du jour, un kukicha.

Ma 1ère entrée est un gaspacho de courge à l’huile de sésame et miso rouge. Juste un délice de fraîcheur et de gourmandise.

J’ai adoré également les petits agréments : graines de courge et mini chips de vitelotte apportent une touche de fantaisie et de croquant

La seconde entrée est un ensemble composé d’asperges vertes et d’un œuf dit en neige. Le trait noir graphique est en réalité la vinaigrette sésame (noir) et yuzu.

Plat frais et très agréable. Alternance de croquant (asperges mais aussi chips de vitelotte une fois de plus) et de moelleux (œuf très aéré)

Pour finir, j’ai opté sur les conseils de Valérie pour une tarte au yuzu meringuée.

La meringue est ici conceptuelle et ce n’est pas plus mal pour mon goût.

J’ai aimé ce dessert même si j’ai trouvé le palet faisant office de tarte un peu coriace à couper à la cuillère.

Et le thé ? Et bien là par contre j’ai des réserves sérieuses sur le thé kukicha glacé. Volontairement sous infusé, il n’a pas le goût du thé japonais et les quartiers d’orange ont pris le pouvoir.

Rafraîchissant certes mais plus orange que kukicha.

Pour finir le repas, j’ai opté pour un matcha au lait cortado (petite taille, court) qui m’a paru très bien réalisé.

Après une grande balade digestive, nous sommes revenues pour boire un thé et grignoter un cookie au matcha et chocolat blanc.

Genmaicha pour Valérie dans un coquet service à thé.

Sirop de yuzu à l’eau pour moi et le cookie que je n’attendais pas si énorme !

Je le qualifierais d’assez bon, pas trop sucré et faisant la part belle au Matcha.

J’ai beaucoup apprécié mon déjeuner frais,sain et aux tarifs abordables si on ne cumule pas trop de plats (de 3 à 9,50 € l’entrée – les miennes étaient à 6 € le gaspacho et 7 € les asperges- plats entre 14 et 17 €, desserts entre 3,50 et 8 €- le mien était à 6 €).

Toujours une bonne adresse donc 🙂

Umami Matcha Café

22 rue Béranger – 75003 Paris

Tel : 01 48 04 06 02

Ouvert du Mardi au Dimanche

M à V de 9h00 à 19h00 et S & D de 10h00 à 19h00

Métro : République (Lignes 3,5, 8,9 et 11)

Un Bubble Tea chez Momen’Tea Les Halles

Vous savez que mon expérience avec les bubble tea n’a jamais été concluante.

En traversant le forum des halles pour aller prendre un RER, je tombe par hasard sur cette enseigne (3 boutiques – 2 à Paris et 1 à Angers) que je ne connaissais pas du tout et décide d’y essayer de nouveau le fameux breuvage à la mode.

Déjà, le personnel est sympathique et c’est la première fois pour moi dans un Bubble Bar 😀 donc bon point.

L’affichage est clair, on comprend vite ce qu’on peut choisir, ce sera la grande taille de bubble tea taïwanais au lait. On peut ajouter un « topping » ce sera au litchi.

On prépare la boisson sous mes yeux, dans une sorte de shaker en métal. Le coloris ne semble pas super naturel (poudre marron orangée) mais voyons cela.

J’ajoute un gâteau au matcha pour 1,50 € et rentrer dans la formule Tea Time. Mon Bubble était à 5,90 €

Le gâteau est plutôt lambda, ni bon ni mauvais. Il est fourré à l’azuki.

Le bubble en lui-même est assez agréable, doux et sucré (peut être un poil trop). Le velouté du lait est perceptible mais la texture demeure fluide.

On ne détecte pas vraiment le thé taïwanais mais soyons réalistes, il ne faut pas espérer beaucoup sentir le thé dans ce type de boissons.

Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est l’absence de perles de tapioca dans cette boisson. Ici elles ont été avantageusement remplacées par des perles de fruits (ici au litchi puisque tel a été mon choix). Elles explosent en bouche, libérant un jus de fruit sucré et frais. Très agréable tant en texture, effet, qu’en goût.

Qualité plutôt correcte donc pour ces bubble teas qui devraient plaire au plus grand nombre et répondent sans doute au goût standard du genre.

Le mien m’a plutôt plu et rafraîchie donc mission accomplie.

Momen’Tea

101 Rue Berger  75001 Paris (Zone Rambuteau – Niveau -2 du Forum des Halles)

Métro ou RER Les Halles (lignes 1,4,7,11 et 14, RER A B et D)

Un Thé et un Dorayaki chez Pâtisserie Tomo

J’ai enfin passé la porte de chez TOMO tant loué, tant prisé, tant apprécié par mes coreligionnaires de Thé.

On entre dans une 1ère salle où sont exposés les thés Jugetsudo qui sont servis dans la maison de Thé et on apercoit d’entrée les pâtisseries dans leur vitrine.

Le lieu est un peu froid au 1er abord : murs en dégradé de beige, du bois blond partout mais qui ne réchauffe pas totalement l’atmosphère, carrelage gris au sol et pas d’effet tranché entre les tables et les chaises (2 bois proches mais différents).

Pour réhausser un peu tout ça, on a un canapé en tissu dans une des salles et des touches de couleurs grâce à une bibliothèque garnie de livres et de vaisselle, boîtes etc…

Bibelots colorés en forme de pâtisserie.

et des origami

Pour mon goût, mon ressenti personnel, je trouve que ce lieu manque d’âme, pèche par son côté « clinique » trop épuré. Ce n’est pas un lieu où j’ai trop envie de m’attarder de ce fait.

Je choisis sur carte un Dorayaki. J’avoue que j’ai l’habitude des Wagashi en terme de pâtisserie japonaise et que je vais être surprise.

J’ai opté pour le classique (japonais) et de saison, aux cerises et pâte Azuki.

Très visuelle, cette pâtisserie est servie dans une jolie vaisselle.

j’avais choisi un Sencha pour l’accompagner.

Le chéri avait lui opté pour un Dorayaki au Matcha

et pour l’accompagner un chocolat au sobacha.

Verdict…Chéri a eu le nez creux avec sa sélection !

Il faut reconnaître que je suis très chiante en pâtisserie et que j’aime principalement l’onctuosité en terme de textures. Donc même s’il était bon, mon Dorayaki ne m’a pas emportée.

Pour le sencha, le souci est que j’ai pu goûter ce thé Jugetsudo chez Jugetsudo et chez moi et que celui-ci m’a semblé un peu clairet et manquant de corps.

A contrario, j’ai adoré le chocolat au soba de mon chéri (rassurez-vous je n’en ai bu qu’une gorgée, il a pu en profiter !)

Et la crème au matcha de son Dorayaki offrait le velouté qui manquait au mien.

Je n’ai donc peut être pas fait les bons choix pour mon goût aussi je reviendrai tester les Dorayaki franco-japonais, qui semblent associer davantage de crèmes aux pancakes et je tenterai un des fameux chocolats maison (au matcha ou au soba ou hojicha).

Le service est attentionné et discret et les produits de grande qualité. Je dois donc revenir pour choisir des pâtisseries plus adaptées à mes papilles 🙂

Pâtisserie Tomo,

11 rue Chabanais  75002 Paris

Métro ligne 14  ou 7 Pyramides ou ligne 3 Quatre Septembre ou Bourse.

Ouvert du mardi au dimanche de 12h00 à 19h00