Test & Avis – LiShan – Thé Câlin

Ce LiShan est un thé de très haute montagne taïwanaise, il provient très précisément des jardins de Fu Shou Shan, situés sur les versants de la montagne Li, entre 2000 et 2400 mètres
d’altitude.

Le Cultivar utilisé est Qing Xin WuLong.

La feuille est roulée et d’un vert assez profond, à sec. On décèle déjà de la tige dans la feuille.

J’infuse à 95° et 1 minute.

La feuille se déplie mais sera plus intéressante à la seconde infusion où l’on pourra déceler deux ou trois feuilles sur tige.

La liqueur est d’un jaune franc mais translucide.

Le goût, sans surprise, porte sur des saveurs essentiellement florales de gardénia, muguet et lys.

Les saveurs florales se succèdent pour aller crescendo, sans jamais se mélanger véritablement, ce qui confirme la qualité et la complexité d’un thé à mes papilles.

Une pointe de fruit, pêche ou nectarine, parachève la complexité de ce thé sans apporter néanmoins de touche trop sucrée.

La texture est opulente et beurrée. Très riche de cet or liquide, la bouche est vite tapissée.

La longueur en bouche est intense et cette sensation de fraîcheur végétale intense perdure longtemps après avoir consommé la boisson.

Évidemment les infusions multiples sont recommandées et quasi inépuisables. Ce thé, cher mais à juste titre, est finalement très rentable au vu du nombre d’infusions.

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha , en théière Yixing

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  1 minute (8 infusions)

Prix de ce thé : 22 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Thé Câlin

Publicités

Test & Avis – Bourgeons Dorés de Longlin – Thé Câlin

Thé du matin par excellence, ce thé noir de cultivar Bai Hao certifié biologique est originaire du district de Longlin.

Le jardin biologique Yaming est situé dans le nord-ouest de la province du Guangxi, dans une zone montagneuse (500 à 1200 mètres d’altitude) principalement peuplée par l’ethnie minoritaire zhuang.

Il se compose de jolis bourgeons dorés et chocolat plus deux feuilles.

J’infuse à 90° et comme requis en gong fu cha.

La liqueur obtenue est vite brune et profonde.

Les feuilles se déplieront bien à la 4ème infusion.

Relativement tannique, ce thé révèle un fort caractère.

Il ne rentre pas dans les profils de thés noirs chinois que j’affectionne (les qimen ou les thés aux liqueurs moins lourdes, plus chocolatées)

A contrario, ces bourgeons dorés de Longlin se rapprochent d’un certain type de Yunnan que j’apprécie le moins : un peu âpres, corsés avec des notes végétales portées sur l’eucalyptus et un fort malt.

Malgré tout, ce thé reste rond en bouche et ne présente pas d’amertume.

Sa longueur en bouche est très bonne.

Il n’est juste pas dans le profil aromatique que j’affectionne et de surcroit je deviens difficile en thés noirs, mes goûts ont changé.

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha en infusions multiples , en théière yixing

Température de l’eau : 90°

Temps d’infusion :  40 s, 50 s, 1 minute puis 2 minutes  (4 infusions)

Prix de ce thé : 9 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Thé Câlin

 

Test & Avis – Qimen Mao Feng Prestige – Thé Câlin

Séduite par les Keemun (Qimen), j’avais choisi ce grand cru dans la liste des échantillons offerts lors de ma dernière commande Thé Câlin.

Ce fameux thé chinois  pousse dans les jardins de Gu Dao situés dans la province de l’Anhui, dans les montagnes Huang Shan.

Les keemun – et celui-ci ne fait pas exception- se distinguent par une feuille très fine. A l’ouverture du sachet une très forte et délicieuse odeur de cacao affleure les narines.

J’infuse 1 minute en Gong Fu Cha et obtiens une liqueur brune, aux reflets orangés.

L’attaque porte sur des notes de pain aux céréales grillées. Cette sensation perdure, amoindrie, sur la durée de la dégustation.

Rapidement, les notes de cacao amer investissent les papilles et contrebalancent harmonieusement les notes grillées.

Comme très souvent avec les keemun, la part florale est également importante. Des pointes de rose sont facilement détectables en fin de gorgée et ce sont ces notes qui perdurent bien après avoir avalé le contenu de sa tasse.

Ce thé réinfuse parfaitement jusqu’à 4 infusions et sa tenue est excellente.

Même s’il s’agit d’un grand cru et que j’ai beaucoup apprécié ce thé, je lui ai toutefois préféré le Joyau Céleste de Qimen. Mais celui-ci arrive en bonne place juste derrière !

Mode de préparation : GongFuCha, en théière en céramique

Température de l’eau : 85° c

Temps d’infusion : 1 minute puis 1 et 2 (4 infusions)

Prix de ce thé :  22 € les 100 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Thé Câlin

Test & Avis – DaYuLing Cha Wang – Thé Câlin

Ce thé est issu de ma toute récente commande Thé Câlin.

Il y a 3 semaines, en versant comme une bourrine le contenu de ma théière en verre dans une tasse, le couvercle a glissé et s’est brisé sur la carrelage… Heureusement Thé Câlin propose sur son site d’acheter uniquement le couvercle de ses théières, donc j’ai passé une petite commande incluant du thé mais aussi les tasses que vous verrez dans ce test.

On observe un joli Oolong faiblement oxydé et bien roulé.

Il s’agit d’un Oolong de haute montagne, il provient de jardins DaYuLing situés dans la montagne des Acacias, à Taïwan, à plus 2400 mètres d ‘altitude. Ce sont les plus hauts jardins de Taïwan.

Le cultivar utilisé est le Qing Xin. J’infuse en mode Gong Fu Cha.

La liqueur est translucide et d’un jaune très pâle.

En terme de goût, ce grand cru remplit bien sa fonction et les attentes y étant liées : floral, sur des notes principales de fleurs blanches comme le gardénia, la puissance est contrôlée sur la longueur et non pas surpuissante en attaque.

Une fois , dépliées, les feuilles révèlent un bourgeon et 2 ou 3 feuilles.

La longueur en bouche est excellente et une impression de grande fraîcheur persiste longtemps.

Une sensation légèrement grainée demeure aussi en gorge.

Le nombre d’infusions successives peut atteindre sans mal les 4 sans déperdition.

Il ravira sans aucun doute les amoureux de thés peu oxydés et je l’ai personnellement beaucoup apprécié. Il a cependant un coût élevé mais on peut l’acquérir en 7 grammes.

Mode de préparation : Gong Fu Cha, infusions multiples en théière céramique

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion :  30 secondes puis 40 et 50 (4 infusions au total)

Prix de ce thé :  32€ les 50 g en vrac

Où  l’acheter:   ici chez Thé Câlin

Test – Yunnan Dian Hong Prestige – Thé Câlin

Ce matin, c’est thé tardif. Je choisis un thé Dian Hong, pour la valeur sûre et pioche mon avant-dernier échantillon envoyé par Philippe de Thé Câlin.

Ce thé est donc issu de la province du Yunnan, célèbre province réputée pour ses thés noirs mais aussi et peut-être surtout Pu-erh.

yunnanmap

Ce thé, cultivar Da Ye Zhong,  provient d’une cueillette de printemps effectuée à 1800 mètres d’altitude.
Il est composé de feuilles entières et Thé Câlin nous promet environ 30 % de bourgeons dorés.

Yunnan Dian Hong Prestige - Thé Câlin

On peut le constater ici sur la feuille sèche, ces proportions semblent assez bien respectées.

Yunnan Dian Hong Prestige - Thé Câlin 0

L’infusion se déroule, comme recommandé, à 85° pendant 3 minutes.

Yunnan Dian Hong Prestige - Thé Câlin 1

Les feuilles mouillées sont peu dépliées à la 1ère infusion, à peine gorgées d’eau.

Yunnan Dian Hong Prestige - Thé Câlin 3

La liqueur est d’un beau brun doré.

Yunnan Dian Hong Prestige - Thé Câlin 2

Le goût est plus que satisfaisant pour l’amatrice de thé noir que je suis.

Le corps de ce thé est médium et les notes qui s’y ébrouent sont celles de fruits secs tels que l’abricot ou la pêche. Le malt est présent en force mais n’emporte pas la totalité du goût de la tasse. De petites notes caramélisées éclatent de ça et là durant toute la durée de la dégustation.

La texture est très lisse et moelleuse, enveloppant le palais.

Ce thé est vraiment très bon et il bénéficie également d’un très bon rapport qualité prix, je le recommande donc vivement.

Yunnan Dian Hong Prestige - Thé Câlin 4

Mode de préparation : à l’occidentale, infusions multiples en théière en verre

Température de l’eau : 85° c

Temps d’infusion :  3 minutes puis 4 et 5 (3 infusions au total)

Prix de ce thé :  11,50 € les 100 g en vrac

Où  l’acheter:   ici chez Thé Câlin

Test – Spirales de Qi Men – Thé Câlin

Un échantillon provenant d’un envoi de Fabrice pour ce matin et un Keemun à la feuille façonnée en spirales telle un minuscule escargot.

Spirales de Qi Men - Thé Câlin 4

 

Ce thé noir provient des Montagnes Jaunes (HuangShan …un des seuls mots que j’aurais été capable de reconstituer – demo-même- en chinois !) et de la province d’Anhui.

Voilà où se trouve la province d’Anhui sur la carte de Chine.

ANHUI

J’infuse à 95° et pour une durée de 4 minutes.

Spirales de Qi Men - Thé Câlin 1

La feuille a une odeur forte et sévèrement maltée.

La liqueur est translucide mais bien orangée, je m’attends donc à un thé assez corsé.

Spirales de Qi Men - Thé Câlin 3

Et ce n’est pas ce qui va se produire…

Spirales de Qi Men - Thé Câlin

D’emblée, c’est le velouté de la texture qui me surprend à peine les lèvres posées dans la plus petite tasse, celle en céladon.

Spirales de Qi Men - Thé Câlin 2

Une note florale extrêmement parfumée et enveloppante apparaît ensuite. Je dirais un mélange de rose (très floral) et d’orchidée (note sucrée).

Cette note se diffuse sur deux notes de cœur profondes et solides : pain chaud et patate douce.

Spirales de Qi Men - Thé Câlin 5

Je détecte quelques notes chocolatées (et non pas cacaotées ici), en arrière-goût, en support des notes florales.

Ce thé issu de la récolte 2015 est sublime. Un délice.

Je l’adore, merci mille fois Fabrice.

Spirales de Qi Men - Thé Câlin 0

Mode de préparation : à l’occidentale, infusions multiples en théière en terre

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion :  4 minutes puis 5 et 5 et 6 (4 infusions au total)

Prix de ce thé :  20 € les 100 g en vrac ou 11,50 € les 50 g

Où  l’acheter:   ici chez Thé Câlin