Test & Avis – Zhu Ye Qing 2017 – Yunnan Sourcing

Merci à Fabrice pour cet échantillon de ce thé vert cultivé dans le Yunnan, dans les montagnes près de Simao (Pu-erh)

Ce sont de jeunes pousses provenant de théiers à feuilles larges de variété camellia sinensis assamica.

On note le façonnage en épines longues et fines.

J’infuse 1 minute à 75°

La liqueur est d’un jaune beige très pâle.

Ce thé est compliqué à infuser, il m’a mise à rude épreuve…1 seconde de trop et il est tout bonnement infect. Et en recherchant sur mon blog je me suis aperçue que j’avais testé le même thé chez Mingtea et que j’ai lutté aussi pour l’infusion !

Moralité, je le refais à 60° comme le plus fourbe des thés japonais et je m’y retrouve bien davantage.

Même si ce thé vert demeure riche en tanins, il s’adoucit légèrement toutefois pour développer des arômes végétaux difficiles à bien cerner.

Je ne lui ai pas trouvé une complexité phénoménale mais il demeure rafraîchissant.

La longueur est en bouche bonne et réinfusions également.

Mode de préparation : mode occidental , en théière kyusu

Température de l’eau : 70°c

Temps d’infusion :  1 minute (3 infusions)

Prix de ce thé : 6,86 €  pour 50 g

Où l’acheter : ici chez Yunnan Sourcing

Publicités

Test & Avis – Diamant Noir – Goutte de Thé

Après le très bon Diamant Vert, je teste enfin le Diamant Noir issu du même jardin et de ma commande Goutte de Thé.

Ce thé chinois est une qualité premium et provient lui aussi de Guizhou.

Goutte de Thé ne donne pas d’autres informations hormis que les feuilles de thé sont soigneusement cueillies à la main au printemps.

Ce thé est façonné en toute petites perles roulées un peu comme un Oolong mais en bien plus petit. J’imagine que c’est de sa forme que ce thé tire son nom même si je me sens peu l’âme d’un acheteur anversois de diamant !

L’infusion offre une robe d’un orange pâle et translucide et très fluide.

 

La feuille se déplie facilement dès la 1ère infusion et totalement dès la seconde.

Je ne vais pas ménager davantage le suspense intenable…j’ai bien moins apprécié ce diamant noir que son homologue vert.

J’ai bien relevé la note florale mise en avant par la marque mais je ne l’ai pas trouvée si tranchée et la note pyrogénée, trop importante, de ce thé m’a un peu gênée tout au long de la dégustation.

La texture est fluide et limpide et la longueur en bouche moyenne.

Soit je suis passée à côté de ce thé soit il n’est pas fait pour moi mais une chose est certaine : c’est bien dommage.

Mode de préparation : mode gong fu cha en infusions courtes et multiples en théière kyusu céramique.

Température de l’eau : 90° c

Temps d’infusion : 1 minute puis 1 et 1 (3 infusions)

Prix de ce thé :  9,90 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Goutte de Thé

Test & Avis – Long Jing Supérieur 2017 – Terre des Thés

Quel délicieux thé que le Long Jing. Je suis bien heureuse que Fabrice m’ait donné un peu de son trésor 2017 sélectionné par Terre des Thés et je me régale d’avance.

Cet opus 2017 provient de la région originelle pour ce type de thé, le Zhejiang, près de la ville d’Hangzhou. Cette récolte à bénéficié d’une torréfaction légère.

Une feuille plié en deux, dans la longueur, très plate, un vert captivant, une odeur végétale fraîche… je sens que je vais vraiment apprécier ce thé !

Je l’infuse donc 1 minute à 70°.

On trouve une belle feuille repulpée.

Pour ce qui concerne la liqueur,nous sommes sur un jaune extrêmement pâle.

La texture est d’une grande fluidité.

Les saveurs toutes végétales, d’une grande vivacité offrent le fameux final sur une note noisettée, fine et douce.

La longueur en bouche est excellente et ce thé bien entendu ré-infuse très facilement jusqu’à 5 fois.

Une touche d’agrume, de pamplemousse pour moi, termine la dégustation sur une petite touche acidulée bien agréable.

Un bien bon Long Jing à déguster à toute heure. Je l’adore !

 

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha en théière céramique.

Température de l’eau : 70° c

Temps d’infusion : 1 minute (5 infusions)

Prix de ce thé :  14,90 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Terre des Thés

Test & Avis – Huang Ya – Nannuoshan

C’est un thé jaune qui est aujourd’hui à l’honneur sur le blog.

J’essaie de terminer bon nombre d’échantillons et le temps que je boive celui-ci, le thé n’est plus disponible sur le site de Nannuoshan et pas de nouvelle récolte annoncée.

Il est originaire de Mingshan, Ya’an, dans la province du Sichuan en Chine.

On observe de très jolies feuilles pliées en deux comme un Long Jing et très plates. Le camaïeu de verts de de jaunes pâles est très attractif.

Voyons ce qu’il rend, car il a été très bien conservé par mes soins : j’infuse à 85° et 4 minutes, à l’occidentale.

Les feuilles remontent à la verticale, en un parfait ballet bien rôdé.

La feuille se repulpe vite et on observe une bien jolie couleur vert pâle. Cette feuille est composée d’un bourgeon et de deux feuilles.

La liqueur est assez vite jaune, et d’un jaune profond et vif quand la durée d’infusion augmente.

Au goût, je ne retrouve pas les saveurs relevées par Alain dans son test. Pour ma part, je trouve à ce thé une note forte minérale, surtout en rétro-olfaction.

Je suis sur des notes végétales en attaque en revanche, mais plutôt herbe sèche, un peu foin. Cela est probablement dû à l’âge de l’échantillon.

La texture est plutôt de type velouté mais sans atteindre le beurré.

J’ai donc apprécié ce thé qui a peut être souffert de son vieillissement mais qui m’a quand même offert plusieurs ré-infusions très qualitatives sans aucun souci.

La longueur en bouche est moyenne.

Mode de préparation : mode semi-occidental en infusions longues et multiples en théière en verre.

Température de l’eau : 85° c

Temps d’infusion : 4 minutes puis 4 et 5, puis 5 et 5 (5 infusions)

Prix de ce thé :  35 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Nannuoshan si nouvelle récolte disponible

Test & Avis – China Fujian Bi Luo Chun Green Tea – What Cha

Aficionada de ce thé vert poussant au milieu de vergers, je déplore souvent qu’il soit si peu connu malgré son appartenance à la liste des10 plus célèbres thés chinois.

Celui-ci possède de plus une particularité que nous révèle What Cha, il provient d’un cultivar Fuyun #6 qui est plus généralement utilisé pour produire des Jin Jun Mei.

Mais ce n’est pas la seule puisque les meilleurs Bi Luo Chun sont généralement issus de la province du JiangSu et que celui-ci provient de la province du Fujian, du comté de Zhenghe plus précisément.

Bi Luo Chun signifie spirales vertes de printemps ou escargot vert du printemps et à regarder de près ses jolies feuilles, on comprend vite pour quelle raison.

J’infuse à 75°c et 45 secondes.

On note l’extrême finesse de la feuille, plus fine que du papier cigarette.

La liqueur est typique de ce type de thés, jaune pâle et cristalline.

J’appréhende légèrement de goûter le breuvage en raison du terroir atypique de ce Bi Luo Chun mais je me rends rapidement compte qu’il est absolument divin.

Ce thé est extrêmement fin et délicat et développe les saveurs végétales attendues. De petites notes sucrées de fruit sont également bien présentes, principalement en refroidissant.

Aucune âcreté ni amertume mais une longueur en bouche assez exceptionnelle, ce thé est excellent et ré-infuse bien jusqu’à 4 fois.

Attention à ne pas le sur-infuser car il deviendrait alors vite astringent dans ce cas.

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha , en théière en verre

Température de l’eau : 75°c

Temps d’infusion :  45 secondes et 60 secondes (4 infusions)

Prix de ce thé : 9,83 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis -Langhe Menghai Sheng 2013 – Terre des Thés

J’ai sorti le gaiwan pour faire honneur à ce Pu-erh Sheng signé Terre des Thés et envoyé par mon bienfaiteur Fabrice.

Évidemment originaire du Yunnan, j’ai peu d’infos sur ce thé puisque cette édition 2013 est épuisée.

J’infuse à 95°c et très peu de temps, 30 secondes.

La liqueur devient rapidement beige et finit par s’ambrer légèrement.

La feuille s’est bien décompressée.

J’ai préféré faire une infusion courte et ne pas trop doser. Je suis assez mauvaise en infusions de pu-erh sauf lorsque je les fais en grande théière.

30 secondes en déjà assez limite, je retente à 20 et c’est mieux.

Des notes sucrées prennent le pouvoir en attaque, des notes de raisin rouges bien mûrs et de granny smith, un peu acidulées.

Une pointe de bois fumé aussi fait son apparition puis la liqueur se pacifie et prend des notes plus douces de lichen et d’écorce.

Je n’en fais pas plus de 2 infusions car je n’avais pas le temps de poursuivre mais je pense qu’il ré-infuse parfaitement bien et sa tenue en bouche est très correcte.

Mode de préparation : mode gong fu cha en infusions multiples en gaiwan céramique.

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion : 30 secondes puis 20 (2 infusions)

Prix de ce thé :  3,90 € les 25 g en vrac pour le millésime 2014

Où  l’acheter: ici chez Terre des Thés