Test & Avis – Darjeeling 1st Flush 2017 Badamtam – Dammann Frères

Son nom sonne comme une onomatopée, onomatopée d’annonce royale presque !

Je suis complètement subjuguée par ce Darjeeling, d’une très grande finesse aromatique. Par certains aspects, ce thé dont ont été produits seulement 20 kg, se rapproche d’un thé népalais.

Ce thé a très vraisemblablement poussé dans la vallée du Lebong à environ 17 kilomètres à l’ouest de la ville de Darjeeling. Le domaine de thé de Badamtam va jusqu’à Majhi et Sikkim et est situé à une altitude comprise entre 305 mètres et 1830 mètres au-dessus du niveau de la mer.

On observe une belle feuille volumineuse, gonflée, dans des tons de vert et argent.

J’infuse 3 minutes à 80° comme requis.

L’odeur fleurie se répand dans la pièce.

Le déploiement s’opère bien dès la 1ère infusion.

On remarque la petitesse des feuilles et leur finesse.

La liqueur révèle un coloris peu habituel, entre le jaune sépia et l’orangé.

La limpidité du breuvage reste intacte, on s’y baignerait !

Dès la première gorgée, je me fais la remarque que ce Darjeeling est encore meilleur que le précédent goûté la semaine passée. Ce qui était déjà une gageure.

Doux, tout doux même, il surprend par ses vagues d’attaques différenciées : fleur puis amande et noix pour finir sur des notes légèrement fruitées, peu sucrées et vives de raisin. Des touches citronnées – mais douces accompagnent toute la dégustation en note de fond.

La longueur en bouche est longue et fine. Ce thé est très propre, on se sent « purifié » après avoir terminé 4 infusions toutes excellentes.

Un grand Darjeeling, certes cher, mais quelle joie liquide !

Merci à Sandrine & Pierre de Dammann Frères d’avoir mis ce sublime thé sur mon chemin.

Mode de préparation : mode occidental , théière artisanale en terre

Température de l’eau : 80°c

Temps d’infusion :  3 minutes

Prix de ce thé :  49 € les 100 g en vrac

Où l’acheter : ici chez Dammann Frères

Test & Avis – Kinnettles Gold Scottish Grown Tea – PekoeTea

Attention RARETÉ ! Ce thé noir a grandi en Écosse : cultivé et roulé à la main à Kinnettles Farm à Angus par Susie Walker-Munro.

Il ne s’agit PAS de la même plantation de thé que celle située à Dalreoch et dont les thés sont vendus chez Fortnum & Mason et Mariage Frères. L’Écosse comporterait une dizaine de plantations disséminées sur l’ensemble de la région.


Cette plantation se trouve au nord de Dundee et seuls 2 kg de ce thé ont été produits en 2015 exclusivement disponibles chez PekoeTea.

Nous avons pris une boîte de 20 g en édition limitée, la boîte est d’ailleurs numérotée.

D’après PekoeTea, ce thé a été transformé selon des techniques spécialement développées pour le climat écossais avec l’aide de la consultante en thés Beverly-Claire Wainwright, qui adapte les méthodes de traitement en fonction du terroir, et non pas en répliquant les méthodes d’autres pays. On n’en saura pas davantage (secret oblige ^^ ).

Ce thé a néanmoins été développé à partir de cultivars népalais et géorgiens.

On observe donc des feuilles sombres, apparemment roulées à la main.

Je vais bien en baver avec l’infusion…d’abord 3 minutes à 95° (pas trop de goût) puis 5 minutes.

Finalement c’est en concentrant grandement les feuilles et en infusant 7 minutes que le meilleur résultat est obtenu.

Les feuilles de ce thé, on le voit sur la feuille mouillée, sont de tailles très diverses – de la très petite à la moyenne voire grande. Très jolies feuilles très dentelées et aux extrémités rougies.

On obtient une jolie liqueur brillante, entre jaune d’or et ambre.

La texture de ce thé est absolument extra : relativement veloutée sans aller jusqu’au crémeux.

Une fois bien poussée (7 minutes) et bien « feuillée » (bien bourrer sa théière), les notes de fruits compotés apparaissent très nettement avec une prédominance de pomme. On ne va pas dans la caramélisation mais on reste sur du fruit cuit et effectivement sur de toutes petites notes épicées.

La longueur en bouche est moyenne et ce thé ré-infuse plutôt bien.

Une bonne surprise au final même si on paie clairement le gros travail mis en œuvre pour obtenir ce thé et la rareté plus qu’un goût d’exception.

Mode de préparation : mode occidental en théière en verre

Température de l’eau : 95°

Temps d’infusion :  3 puis 5 minutes  puis 7 minutes (3 infusions)

Prix de ce thé : 35 € les 20 g

Où  l’acheter: ici chez PekoeTea

Test & Avis – Gold Himalaya – Mariage Frères

J’ai acheté ce thé lors d’une visite au comptoir Mariage Frères de la rue du Bourg Tibourg en avril, je recherchais un bon thé népalais et celui-ci m’a été recommandé par le vendeur.

C’est son odeur à sec, fleurie et vanillée, qui m’a convaincue d’opter pour ce thé biologique, cher, cultivé dans l’est du Népal. Mariage Frères explique avoir travaillé une parcelle confidentielle située entre 1000 et 2000 mètres d’altitude.

Ce thé est un First Flush et nous révèle de beaux bourgeons dorés et chocolat.

J’infuse à 90° et 3 minutes.

On observe un reverdissement de la feuille.

On s’aperçoit que la feuille est vraiment petite et possède une jolie dentelure fine.

On ne s’en lasse pas.

On a une belle liqueur d’or, une peu épaisse.

Un véritable appel à la boisson !

En bouche, ce thé est une réussite et c’est tant mieux car l’ayant tout de même payé 25 € les 50 g le contraire m’aurait désolée.

Essentiellement fleuri pour moi sur des fleurs telles que la rose et l’orchidée, ce thé offre de belles notes secondes de vanille et d’amande. Une pointe de raisin muscaté offre un peu de sucre à l’ensemble.

Le côté boisé est néanmoins présent, pour moi principalement en arrière-goût mais reste limité.

Je n’ai pas trouvé de notes d’agrumes contrairement à Alain et la longueur en bouche me semble moins phénoménale qu’à le lire.

En terme de ré-infusions, ce thé en permet 3 sans trop faiblir, 4 semble être sa limite naturelle.

Un très bon thé mais sans doute quand même un peu onéreux.

Mode de préparation : mode occidental mais en infusions multiples, en théière en verre

Température de l’eau : 90°

Temps d’infusion :  3 minutes  puis 3 minutes puis 4 minutes (4 infusions)

Prix de ce thé : 25 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Mariage Frères

Test & Avis – Nepal 2015 Sandakphu Ruby Semi-Ripe Black Tea – What Cha

Merci à Fabrice, mon bienfaiteur, pour m’avoir adressé ce thé népalais sélectionné par What Cha.

Ce thé est assez spécial puisque What Cha nous explique que ce thé noir a été laissé dans un «sac de jute» exposé aux éléments népalais pendant un an et finalement «torréfié». Ce type de traitement est unique au Népal et produit un thé qui peut être décrit comme «semi-mûr» car son profil de saveur est à mi-chemin entre un thé noir et un thé noir mûr.


Ce thé provient du village de Jasbire dans le district d’Ilam et a poussé à une altitude de 1900 mètres.

On note une feuille brune un peu grisée et façonnée en torsade longue.

J’ai infusé à 85° et 60 secondes en 1ère infusion.

Le déploiement de la feuille s’opère déjà plutôt bien.

La liqueur est cuivrée.

Avec de jolis reflets rouges.

Le goût de ce thé est surprenant, très cacaoté et sableux.

La texture est très douce, sans aspérités.

Il imprime peu les papilles, sa profondeur est donc toute relative.

Ce thé est surprenant néanmoins il ne réinfuse pas très bien et sa longueur en bouche est franchement faible.

C’est un bon petit thé du matin quotidien et au vu du prix très modique pratiqué par What Cha sur cette référence, on aurait bien tort de s’en priver !

Mode de préparation : mode occidental en infusions multiples , en théière en porcelaine

Température de l’eau : 85°

Temps d’infusion :  1 minute  puis 2 minute puis 3 minutes (3 infusions)

Prix de ce thé : 6,66 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – Charme des Minorités – Goutte de Thé

Ce thé est issu de ma commande Goutte de Thé et j’avais été séduite par ce thé Yunnan que j’avais envie de comparer à d’autres thés du même endroit : la montagne du Yuanjiang, où vivent trois minorités ethniques : Hani, Yi et Dai.

Pour en savoir davantage sur ces minorités, composant 3 des 56 nationalités de Chine, c’est par-ici et et encore ici.

Une jolie feuille bouclée parsemée de bourgeons dorés, une odeur de cacao amer, tout cela semble prometteur.

J’infuse en Gong Fu Cha et 30 secondes.

La feuille se déplie plutôt pas mal pour une température peu élevée pour un thé noir.

La liqueur est au-delà de l’ambré, on est sur un joli chocolat roux.

Je suis bluffée par ce thé. Je ne m’attendais pas à un aussi bon Yunnan je crois. Car je n’aime pas de la même façon tous les Yunnan. Ceux qui sont sont sur des notes terreuses et rocailleuses, sur des notes d’eucalyptus n’ont pas ma préférence.

Celui-ci est sur le profil de Yunnan que j’apprécie le plus : onctueux en texture, très doux sur des notes de cacao en attaque, de patate douce en note de cœur, mâtinées d’une touche de malt doux.

Très bon, idéal pour débuter une journée. Ce thé est impeccable pour commencer en douceur le matin. Très contente de l’avoir choisi.

Son prix est aussi très raisonnable.

Mode de préparation : mode gong fu cha en infusions courtes et multiples en théière yixing.

Température de l’eau : 90° c

Temps d’infusion : 35 secondes puis 45 s puis 1 minute ( 4 infusions)

Prix de ce thé :  7,49 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Goutte de Thé

Test & Avis -Nepal Jun Chiyabari Himalayan Imperial Black Bio – Klasek Tea

Ce thé est certifié biologique et est issu de la récolte d’automne 2016, c’est Christelle D qui me l’a adorablement envoyé.

Il provient donc de l’état de Jun Chiyabari, dans le district de Dhankuta rattaché à la zone de Koshi.

J’observe de bien belle feuilles odorantes, chocolatées.

J’infuse à 85° et 2 minutes en Gong Fu Cha.

Les feuilles confirment leur belle taille et leur entièreté.

Selon la profondeur, ce thé révèle une liqueur sombre

ou ambrée.

Avec un thé népalais je m’attendais à des notes fleuries et bien ce thé va sacrément me bousculer et s’avérer très différent.

En effet les notes de tête sont cacaotées et même chocolatées car une pointe de sucre est immédiatement décelable.

Cependant ce ne sont pas les seules notes décelables, assez complexe, des notes de céréales et de fruits à coque secondent vite les notes chocolatées. Des pointes de fruits confits sont aussi présentes.

Il offre une très grande douceur tout au long de la dégustation et ré-infuse très bien, jusqu’à 4 fois, avec une longueur en bouche assez épatante.

Je suis assez bluffée par ce thé automnal (souvent réputés moins intéressants) et j’ai beaucoup apprécié passer tout un après-midi avec lui.

Mode de préparation : en Gong Fu Cha en théière en verre

Température de l’eau : 85° c

Temps d’infusion :  2 minutes puis davantage pour les infusions suivantes (3) 4 infusions

Prix de ce thé :  11,85 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Klasek Tea