Un Thé et un Wagashi … Retour chez Toraya

Retour dans ce superbe salon, cette fois-ci avec mon ado (oui je prends un énorme risque, après le passage chez Claus) mais j’avais envie de l’initier au thé japonais et surtout aux pâtisseries japonaises.

On nous installe à la table commune, gigantesque, qui trône au milieu du salon de thé.

Compliqué de faire des photos sans immortaliser les voisins…

Ma fille a choisi un Délice de Cerisier, créé en 1981 réalisé avec une crêpe de farine de blé et de riz fourrée à la pâte d’azuki rouge. Le tout est surplombé par une feuille de cerisier un peu salée. Photo rapide du gâteau avant son saccage total.

Alors que je lui conseillais le chocolat au matcha en boisson, elle a préféré s’orienter sur un matcha glacé.

Bon…elle détesté son wagashi et trouvé son Matcha « bon et pas bon » une gorgée c’est bon, une gorgée c’est pas bon… hum… si l’on se place sur un plan scientifique ce doit être les hormones de l’adolescence, sur un plan littéraire une phase d’amour / répulsion révélatrice d’une passion à naître. Qui sait ?

Pour ma part, j’ai opté pour un Sencha et un Souvenir de Cerisier en Fleurs (créé en 1909) qui évoque l’amour des japonais pour les cerisiers en fleur. Ce gâteau est en pâte d’azuki blanche et en farine de blé et de riz moulées et ourlées en forme de cerisier.

C’est très joli et délicat même si mon ado évoque Play Do et ses pâtes à modeler (en fait traîner un ado avec soi permet de ne jamais « se la péter avec des trucs bizarres et raffinés »)

Je croque. Très sucré comme prévu et sans trop de saveurs distinctes mais l’accord avec le Sencha Kabusecha très bien infusé est impeccable.

Moi j’aime toujours autant Toraya 🙂

Toraya
10, Rue Saint-Florentin – 75001 Paris
Téléphone :01 42 60 13 00
Ouvert du Lundi au Samedi de 10h30 à 19h00
Métro Madeleine (ligne 8 et 14)
Compter 6 à 12€ le thé et 5 à 8 € la pâtisserie japonaise
Réservation plus que conseillée
Publicités

Thé et Namagashi chez Toraya

Samedi après-midi je décidais d’entraîner mon coreligionnaire de blog, Alain de savourer le thé, chez Toraya, un des salons de thé japonais les plus anciens (1980) et réputés de Paris.

Décor épuré, design. Beaucoup de monde.

Nous commandons chacun un thé et un Namagashi, pâtisserie japonaise traditionnellement servie durant la cérémonie du thé Matcha.

On m’apporte mon plateau où trône un sublime Kyusu, fin raffiné, une tasse en grès où a été versé un peu du thé Sobacha que j’ai choisi et bien entendu mon namagashi.

Thé chez Toraya 3

Mon « thé », qui est en fait une infusion de graines de sarrasin grillées est délicieux. Je sens parfaitement le petit côté grillé et noisetté du sarrasin.

Thé chez Toraya 2

Ce magnifique Kyusu m’a offert 4 tasses de Sobacha.

Thé chez Toraya 0

Je me concentre vite sur le Namagashi. J’ai choisi un Sakura Mochi (Délice de Cerisier)qui se compose de pâte d’azuki rouges en purée, enrobée d’une pâte de riz glutineux domyôji, lovée dans une feuille de cerisier légèrement salée.

Les Namagashi se doivent d’être beaux visuellement et c’est réussi avec mon Sakura Mochi.

Thé chez Toraya 4

Je déplie avec précaution la feuille de cerisier.

Thé chez Toraya 1

Bon, sans être trop sucré. Car ces pâtisseries sont là aussi et surtout pour mettre en valeur le thé (en principe Matcha) et se doivent de ne pas être trop chargées en sucre.

Un endroit chic et zen (probablement davantage en semaine, avec moins de monde)

Compter 6,80 € le Namagashi et 6 à 12 € le thé (12 € pour le Gyokuro – sinon plutôt 6 à 7 € le thé)

Toraya
10, Rue Saint-Florentin – 75001 Paris
Téléphone :01 42 60 13 00
Ouvert du Lundi au Samedi de 10h30 à 19h00
Réservation plus que conseillée