Test & Avis – China Fujian Zhangping Light Roasted Shui Xian « Fruit » Cake Oolong Tea – What Cha

Ce thé du Fujian est un Oolong compressé, à l’inverse de son nom ! What Cha s’est fourni dans une plantation spécialisée dans ce type de thé.

Wha Cha nous apprend que le Zhangping Shui Xian est le seul Oolong à être ainsi compressé traditionnellement depuis près d’un siècle.

On déballe donc son petit carré composé de feuilles entières, dans un camaïeu de verts et de bruns.

Pas facile à doser, je choisis de casser mon carré en 2.

J’infuse comme requis 2 minutes à 95°.

Les feuilles se déplient à merveille.

La liqueur est bien saturée à 2 minutes, très dorée.

J’avais déjà eu la chance de goûter ce Oolong indéfectible lors des journées de dégustation Nannuoshan à Paris.

Celui de What Cha est excellent, hyper floral, saturé en notes beurrées, moelleux en texture.

Ses notes très aromatiques perdurent au fil des infusions et je me suis arrêtée à 8 sans que ma tasse ne faiblisse en goût.

La couleur s’amenuise en infusant plus doucement à 85° et la liqueur se révèle plus alors plus subtile mais toujours aussi intéressante.

Bref, j’aime ce thé compressé !

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha en infusions multiples , en théière yixing

Température de l’eau : 95°

Temps d’infusion :  2 minutes  puis 2 minute puis 1 puis 3 minutes (8 infusions)

Prix de ce thé : 6,17 € les 40 g en vrac (5 cakes)

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – Korea Jeong Jae Yeun’s Hwangcha Balhyocha Tea – What Cha

Je n’ai pas d’infos sur ce thé car il n’est plus sur le site de What Cha. Je remercie Fabrice qui m’en a envoyé de belles feuilles.

Très longues et torsadées, leur noir brillant appelle à l’infusion.

Les Balhyocha sont des thés coréens qui parfois peuvent être classifiés Oolong ou… thés jaunes…..ou noirs… bon….à l’œil, je perçois un thé noir mais infusons-le à 95° et 2 minutes.

On obtient une belle robe ambrée mais pâle.

Je réalise 3 infusions à des temps divers.

Au goût j’obtiens de belles notes cacaotées mais toutes douces, doublées de notes fruitées, exotiques comme de la papaye ou de la grenade.

Le tout est très léger et surtout étonnamment lisse. Le thé réinfuse plutôt bien à ma grande surprise et conserve une grande légèreté et douceur.

Très intriguée par ce thé jaune, noir et Oolong je suis allée rechercher des infos sur le net anglo-saxon et voici une sorte de synthèse  des infos trouvées sur World of Tea :

Balhyocha (발효 차) se traduit par «thé fermenté», ce qui se réfère en fait au «thé oxydé». Cela signifie que tout thé oxydé est un balhyocha, y compris un hwangcha.

Hwangcha est un type de thé jaune, transformé comme un thé vert, mais avec une étape supplémentaire consistant à laisser fermenter les feuilles en les empilant (autour de 70 cm souvent mais pas exclusivement), ce qui les jaunit et les oxyde légèrement.  Les feuilles ne sont pas roulées ou flétries comme les Oolongs.La majeure partie de l’oxydation et de la fermentation a lieu dans ce processus d’empilement . Le hwangcha coréen n’est pas soumis au processus de fixation qui tue les enzymes. 

J’espère ne pas avoir commis de contresens entre les termes chinois, coréens et anglais… sinon merci de me faire signe !

Pour moi c’est un thé noir très léger.

Mode de préparation : mode occidental en infusions multiples , en théière kyusu en céramique

Température de l’eau : 95°

Temps d’infusion :  2minutes  puis 3 minute puis 3 minutes (4 infusions)

Prix de ce thé : aucune idée

Où  l’acheter: chez What Cha, s’il revient pour 2017

Test & Avis – Vietnam Gui Fei Oolong Tea – What Cha

Voilà un thé que l’excellente maison anglaise est allée sourcer directement auprès de petits producteurs.

Ce thé vietnamien, cultivé à 1000 mètres d’altitude, est issu d’un cultivar Jin Xuan, est originaire de la province Lam Dong,  plus précisément du district Phuc Tho, Lam Ha.


Le Gui Fei est un thé taïwanais dont la particularité est d’avoir des feuilles mordues par une sauterelle ce qui lui confère une grande douceur et un goût miellé, mais on en trouve aussi en Chine,en Thaïlande et en donc au Vietnam.

Ce Gui Fei vietnamien utilise le cultivar Jin Xuan, qui est le cultivar du Milky Oolong.

J’infuse à 95° et 1 minute et demie.

On observe de grandes feuilles bien dentelées et entières.

La liqueur, orange pâle demeure très cristalline.

Le goût est à la hauteur surtout : fruité et miellé sans être trop sucré, il développe des notes de fruits jaunes – abricot voire pêche mais pas uniquement.

De toutes petites touches acidulées d’orange sont aussi présentes au cours de la dégustation tout comme des notes minérales très fines et légèrement granuleuses en arrière plan.

La longueur en bouche est bonne et ce thé supporte sans faiblir 4 infusions.

Encore une très belle sélection What Cha et à prix tout doux.

Mode de préparation : mode occidental en infusions multiples , en théière en verre

Température de l’eau : 95°

Temps d’infusion :  1 minutes  puis 2 minute puis 3 minutes (4 infusions)

Prix de ce thé : 8,94 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha (récolte mars 2017)

Test & Avis – Thailand #17 Ruan Zhi High Mountain Oolong Tea – What Cha

Impossible pour moi par temps chaud de boire des thés noirs très tanniques. Au maximum ce sera des Oolongs jusqu’au retour des 23 ou 24°au thermomètre.

Je jette mon dévolu sur ma commande What Cha et sur ce thé Oolong thaïlandais certifié biologique et cultivé à 1350 mètres d’altitude.

Il provient de la plantation Choke Chamroen  dans les montagnes Doi Mae Salong, proche de la ville de Chiang Rai, au nord de la Thaïlande et située sur la Kok (rivière commune à la Birmanie et à la Thaïlande et affluent du Mékong)

Les belles feuilles vertes et partiellement oxydées (20%) vont prendre un bain de 2 minutes à 95°.

On observe de très longues feuilles bien vertes au sortir de ce bain.

La liqueur est un peu épaisse et d’un jaune profond, orangé.

Ourlé en bouche, un peux épais et crémeux, ce thé se démarque par ses notes fleuries, profondes et savoureuses.

De petites pointes minérales apparaissent en fin de gorgée mais en appui aux notes florales qui gardent le leadership du début à la fin de la dégustation.

Il provient d’un cultivar Ruan Zhi,taïwanais mais le sol thaïlandais lui aura aussi été bénéfique.

Il s’agit d’un thé riche, presque gourmand, qui laisse une impression de satiété importante.

Je l’ai beaucoup apprécié.

Mode de préparation : mode occidental en infusions multiples , en théière en verre

Température de l’eau : 95°

Temps d’infusion :  2 minutes  puis 2 minute puis 3 minutes (5 infusions)

Prix de ce thé : 7,28 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha (épuisé pour la récolte 2016)

Test & Avis – Nepal 2015 Sandakphu Ruby Semi-Ripe Black Tea – What Cha

Merci à Fabrice, mon bienfaiteur, pour m’avoir adressé ce thé népalais sélectionné par What Cha.

Ce thé est assez spécial puisque What Cha nous explique que ce thé noir a été laissé dans un «sac de jute» exposé aux éléments népalais pendant un an et finalement «torréfié». Ce type de traitement est unique au Népal et produit un thé qui peut être décrit comme «semi-mûr» car son profil de saveur est à mi-chemin entre un thé noir et un thé noir mûr.


Ce thé provient du village de Jasbire dans le district d’Ilam et a poussé à une altitude de 1900 mètres.

On note une feuille brune un peu grisée et façonnée en torsade longue.

J’ai infusé à 85° et 60 secondes en 1ère infusion.

Le déploiement de la feuille s’opère déjà plutôt bien.

La liqueur est cuivrée.

Avec de jolis reflets rouges.

Le goût de ce thé est surprenant, très cacaoté et sableux.

La texture est très douce, sans aspérités.

Il imprime peu les papilles, sa profondeur est donc toute relative.

Ce thé est surprenant néanmoins il ne réinfuse pas très bien et sa longueur en bouche est franchement faible.

C’est un bon petit thé du matin quotidien et au vu du prix très modique pratiqué par What Cha sur cette référence, on aurait bien tort de s’en priver !

Mode de préparation : mode occidental en infusions multiples , en théière en porcelaine

Température de l’eau : 85°

Temps d’infusion :  1 minute  puis 2 minute puis 3 minutes (3 infusions)

Prix de ce thé : 6,66 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis China Anhui Huoshan Huang Ya Yellow Tea – What Cha

1er thé issu de ma commande passée chez What-Cha. J’inaugure par le thé jaune récolté en avril 2017 dans les montagnes Da Bie Shan dans l’Anhui.

What Cha s’est procuré ce thé via un grossiste (What-Cha précise toujours s’il s’est fourni directement chez le producteur ou chez un grossiste ce qui est tout à son honneur).

J’accède de bien jolies feuilles façonnées en aiguilles fines et à l’odeur végétale entêtante.

Je choisis le gaiwan et infuse à 75° et 90 secondes comme préconisé.

Les feuilles se déplient peu en première infusion.

On peut toutefois observer des feuilles dépliées de taille moyenne à petites

La liqueur obtenue est d’un jaune pâle, à la limite du beige.

En tasse, le goût est une succession de notes fraîches et végétales : brocoli cuit, haricot vert mais la note de tête est indéniablement la note d’amande fraîche, grasse et très longue en bouche.

La texture est fluide et limpide.

L’arrière-goût fait la part belle à des notes légèrement fleuries.

Un excellent thé jaune, qui ré-infuse bien jusqu’à 3 fois.

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha, en gaiwan

Température de l’eau : 75°

Temps d’infusion :  90 secondes puis 1 minute  puis 1 minute 30 (3 infusions)

Prix de ce thé : 8,61 € les 50 g

Où  l’acheter: ici chez What Cha