Test & Avis -Indonesia Toba Wangi Golden Needle Black Tea – What Cha

On ne voit pas beaucoup de thés indonésiens sur le marché et jusqu’ici je n’était pas entrée en lévitation après avoir bu l’un d’entre eux mais ce thé noir est plutôt surprenant.

La variété de ce thé récolté à 1100 mètres d’altitude dans la province de Java occidental est un Sinensis de Cultivar Si Ji Chun.

A sec, il sent délicieusement bon les fruits et le cacao. Les feuilles sont très brunes et modérément longues.

Infusion de 30 secondes en hohin, tout neuf et signé Andrzej Bero, dans une eau à 95°.

Feuille plutôt bien déliée.

Obtention d’une liqueur très ambrée.

Au goût, aucune déception. Le profil aromatique de ce thé est fort intéressant : extrêmement fruité en attaque, il se profile sur le cacao sec en seconde vague.

Abricot sec léger, miel et chocolat doux et presque lacté, ces saveurs persistent en seconde et troisièmes infusions que j’ai réalisées un peu moins chaudes, à 85°.

Un très bon thé. Par contre j’avais fait un choix crétin de l’utiliser pour accompagner mon repas composé de caprons… ce n’est pas le mariage le plus heureux que j’ai pu faire 😀

Mode de préparation : Mode gong fu cha en hohin en terre

Température de l’eau : 95 puis 85°c

Temps d’infusion :  30 secondes

Prix de ce thé : 9,76  € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Publicités

Test & Avis – Yunnan Jingmai Gushu « Beauty » Black Tea – What Cha

Parfois on fait de drôles d’erreurs…J’ai acheté ce thé rapidement persuadée d’avoir choisi un Jin Jun Mei… un thé du Fujian mais c’est un Jingmai …

Oui, le mot Yunnan aurait dû m’alerter… et pourtant, comme dirait Michel Blanc via son personnage Jean-Claude Duss : on sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher.

Et force est de constater que ça marche !

Ce Oolong classifié thé noir par Alistair provient  donc de la montagne Jingmai dans la province du Yunnan.

On observe une feuille roulée, brune et or.

Infusion à 90° et 3 minutes.

Déploiement des feuilles.

Liqueur brune, intensément brune.

La première infusion est stupéfiante, un Yunnan intense, fort en notes cacaotées, prégnantes mais douces au palais.

Des touches de terre argileuse, friable sont aussi de la partie. De la douceur avec de la patate douce aussi.

Le finish se déroulant sur des notes maltées, tenaces mais non dominantes.

J’ai adoré ma première infusion, un excellent Yunnan. Plus proche du thé noir que du Oolong en effet.

La seconde et la troisième infusions étaient moins remarquables et en cela effectivement on s’éloigne aussi du Oolong.

Contente de m’être trompée et de pouvoir boire ce bon thé yunnan au final..

Mode de préparation : Mode occidental en théière en verre

Température de l’eau : 90°c

Temps d’infusion :  3 minutes puis 4

Prix de ce thé : 7,88  € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – Japan Obubu Sencha of the Summer Sun Green Tea -What Cha

Ce thé de cultivar Yabukita a été récolté en juin 2017 à 500 mètres d’altitude, près de Kyoto.

Belles feuilles d’un vert un peu jaune, plus claires que des feuilles classiques de Sencha.

Infusion rapide à 70°

Obtention d’une belle liqueur jaune intense et un peu trouble.

Ce Sencha est très doux, je ne lui ai pas trouvé de notes astringentes même en le poussant.

Ce qui m’a moins séduite c’est l’absence de texture beurrée. Il développe des saveurs attendues végétales. Je les trouve néanmoins un peu faibles.

Il est très différent du Sencha of the Earth déjà testé.

Un Sencha sympathique mais loin d’incorporer mon top 10.

Mode de préparation : mode occidental , en théière kyusu

Température de l’eau : 70°c

Temps d’infusion : 45 secondes puis 1 et 2  minutes

Prix de ce thé :  7,21 € pour 50 g en vrac

Où l’acheter : ici chez What Cha

Test & Avis – Malawi Bvumbwe Peony White Tea – What-Cha

Buvant peu de thés blancs, j’ai décidé d’ajouter celui-ci à ma commande What-Cha. Lors de la réception de celle-ci, Alistair précisait qu’il s’agissait d’un thé qu’il aimait tout particulièrement.

Les tons de la feuille sèche évoquent les bruns et verts de thés Darjeeling mais leur longueur est surprenante.

Ce thé blanc du Malawi a été cultivé à 900 mètres d’altitude, au Satemwa Tea Estate, Shire Highlands.

Infusion à 80° et 4 minutes.

La liqueur est typique d’un thé blanc, sépia, légèrement orangée.

La feuille mouillée est devenue brune.

Ce thé est léger et fin. On peine un peu à cerner les arômes qu’il nous révèle mais je dirais que oui, l’abricot est très discrètement présent. Un abricot compoté mais sans sucre.

On peut infuser 3 fois ce thé en augmentant franchement la durée d’infusion. Il reste doux.

La texture est enveloppante et légèrement crémeuse.

Ce n’est pas un grand thé blanc mais il reste très agréable pour un usage au quotidien ou pour un thé du soir.

Mode de préparation : mode occidental , en théière kyusu

Température de l’eau : 80°c

Temps d’infusion :  3 minutes et 4 ensuite (3 infusions)

Prix de ce thé : 9,24 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – Darjeeling 2nd Flush Rohini Enigma Muscatel Gold Black Tea – What-Cha

J’ai choisi ce thé parce que j’avais eu un coup de cœur absolu pour un 1rst Flush Rohini de chez Neo-T et que j’avais envie d’en tester un en second flush.

On observe une feuille typique des Darjeeling, verte foncée et chocolat, légèrement bouclée.

Ce thé, de grade FTGFOP1 a été sourcé directement chez le producteur, à une altitude comprise entre 900 et 1200 mètres.

Je l’infuse 2 minutes à 95° en faisant une confiance aveugle aux préconisations d’Alistair car en général je fais les Darjeeling à 85°.

Je suis surprise par le coloris très marron orangé de la feuille mouillée qui se révèle bien entière.

La liqueur est en harmonie totale avec les feuilles.

Dès la 1ère gorgée, on détecte le potentiel de ce thé intéressant, profond et texturé.

L’attaque s’effectue sur une note muscatée, peu sucrée mais longue en bouche. Sournoise, elle paraît toute douce et légère mais elle est sacrément endurante.

La seconde vague se fait sur une note fruitée différente, plus ronde, plus sucrée aussi mais moins vivace. J’ai plus de mal à la cerner mais je dirais une orange douce, sans acidité du tout.

Ce Darjeeling réinfuse impeccablement jusqu’à 4 fois.

Je garde le sceptre des Rohini pour mon 1rst Flush mais celui-ci mérite bien une jolie couronne ^^

Mode de préparation : mode occidental , en théière en terre

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  2 minutes et 4 ensuite (4 infusions)

Prix de ce thé : 5,49 € les 25 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Maison de Thés ,mon expérience avec … What-Cha

Depuis le temps que je promets un article sur What-Cha … le voilà !

La maison de thés en ligne britannique en mériterait même 4 ou 5 tant elle est intéressante.

Lancée le 1er juin 2014 par Alistair afin de partager son amour du bon thé, What-Cha, a plus que réussi à trouver une place de choix sur le marché du thé et je vais détailler en quoi.

Ce que j’aime chez What-Cha, en vrac

Le choix des thés natures –> What-Cha n’est pas une maison de thé généraliste comme un Palais des Thés mais une maison de thés natures généraliste. C’est rare pour un pure-player car, généralement limités par leurs capacités d’achat et de stockage, beaucoup se spécialisent dans une famille de thés ou un pays.

Alistair n’a pas fait ce choix, bien au contraire et son catalogue est un tour du monde du thé : on y trouve des thés chinois, japonais, géorgiens, vietnamiens, coréens, thaïlandais mais aussi des thés australiens, brésiliens, kenyans… la soif de découverte et de curiosité est récompensée sur son site.

La qualité des thés –> La sélection pointue des thés natures est surtout au rendez-vous car ce n’est pas tout de proposer des thés du monde entier, encore faut-il savoir les sélectionner. Aucune crainte avec les sélections réalisées par Alistair, je n’ai jamais bu de thé médiocre chez What-Cha.

Alistair a fait le choix de sourcer autant que possible directement chez des producteurs et en évitant les grossistes. Mais attention, lorsque que cela n’est pas possible, c’est un grossiste spécialisé qui est choisi. Et tout est indiqué sur le site, en transparence avec le consommateur.

Le grammage disponible –> What-Cha permet d’acheter de petites quantités, au 10g mais aussi du 50g por monter à 100 ou 250g si l’on souhaite. Rare et tellement pratique !

La site internet –>  Clair et détaillé, ses rubriques sont faciles à identifier, une bonne vitesse de navigation. Il propose des rubriques très détaillées – très bien pensées en terme de navigation : par famille, par origine, par pays et met l’accent sur les nouvelles récoltes.

Le site permet de laisser un avis en ligne et ne prend en compte que les avis des consommateurs ayant acheté en ligne (afin de certifier l’achat).

Les détails sur les thés –> alors là on peut difficilement être mieux servis. What-Cha est LE site européen le plus complet car on nous révèle tout sur l’origine, la date de récolte, les lieux géographiques, l’altitude, le cultivar du thé mais aussi  le degré d’oxydation et de torréfaction et où le thé a été sourcé.

Conseils d’infusion mais aussi saveurs détectables ne sont pas en reste.

What Cha pousse même jusqu’à indiquer la part en % touchée par l’agriculteur, je ne l’ai jamais vu nulle part ailleurs.

On a donc un  excellent aperçu avant d’acheter.

La charte morale –> What-Cha prône la transparence  et se l’applique en fournissant toutes les informations possibles sur le thé, y compris la provenance du thé et la part du prix revenant directement à l’agriculteur. Pour Alistair, il est primordial qu’un pourcentage important de la vente revienne à l’agriculteur et que ses clients connaissent le montant qui lui revient.

A l’identique, les tarifs appliqués au consommateur sont doux et très justes  Pour Alistair, les prix ​​et les tarifs d’expédition doivent être équitables. 

Les Prix –> exceptionnellement bas pour cette qualité. De plus un thé du mois est proposé à prix réduit et des promotions sont fréquentes sur ce site.

Les frais de ports sont peu onéreux voire gratuits à l’international pour toute commande  à partir de 38 €.

Le service client –> une petite note manuscrite est glissée dans le colis par Alistair ainsi que des échantillons pour découvrir encore plus de thés. La commande est expédiée rapidement et arrive sous 5 à 7 jours en France depuis la Grande-Bretagne.

Ce que je n’aime pas chez What-Cha, en vrac

J’ai du mal à remplir cette rubrique…mais j’ai quand même trouvé quelques bricoles.

Le graphisme du site web –> qui manque peut être d’une pointe de modernisme. Mais c’est une question de goût.

Les mentions légales –> que je n’ai pas trouvées sur le site. Mais c’est peut être moi qui cherche mal ou bien ce n’est pas obligatoire en UK (non je ne pense pas en fait pour avoir dans le passé beaucoup bossé sur des adaptations des terms & conditions pour mon ancienne boîte basée en UK). Ceci étant What-Cha est un site très sérieux, n’y voyez pas un frein à l’achat. On trouve simplement ces infos mais rien sur le N° de compagnie et son adresse. ais on reçoit une facture en bonne et due forme dans son colis, alors pas de souci.

Idem je n’ai rien trouvé sur la protection des données mais ce doit être un oubli ou bien je cherche mal. Mais on n’est de toutes façons tranquilles, pas d’emails marketing ou autres intrusions de la part de What Cha.

Pour résumer, What-Cha est une fantastique maison de thés en ligne. Pour moi incontournable.

Et vous ? Quelles sont vos opinions et votre expérience concernant What-Cha?