Test & Avis – Vietnam Gaba High Mountain Oolong Tea – What Cha

Ce thé est un échantillon qu’Alistair de What Cha avait glissé dans ma commande.

C’est un GABA, pour acide gamma aminobutyrique. Ce Oolong (mais ça pourrait être un autre type de thé, les gaba ne sont pas sectaires) a subi une oxydation lente. Grâce à ce procédé, la feuille développe donc une forte concentration d’acide GABA.

Très concentré en GABA, grosso modo 6 fois plus qu’un thé classique, il est supposé rendre zen, cool et heureux  grâce à son action sur les neurotransmetteurs. Il diminuerait l’anxiété.

Les Gaba et moi, ce n’est généralement pas l’amour fou. Bizarrement ce type de Oolong sans théine ne présente à mon palais qu’une saveur plate, sans relief, monotone, monocorde, monochiante.

Je ne peux même pas dire que je ne les aime pas , simplement ils m’ennuient au plus au point. Je ne recherche donc pas leur compagnie.

Mais là … il est là. Et c’est un Gaba sélectionné par What Cha … et il vient du Vietnam…

Il provient d’un cultivar Jin Xuan (comme le Milk Oolong naturel) et nous arrive d’une plantation de la province de Lam Dong, située à 1100 mètres d’altitude dans le district de Phuc Tho, Lam Ha.

Je l’infuse à 95° et 3 minutes.

On est saisi par les jolies feuilles d’une taille impressionnante.

La liqueur est d’un joli roux.

Excessivement limpide.

Je goûte et parviens avec joie à déceler d’autres saveurs que la doucereuse note fruitée. Une légère tentative minérale, toutefois rapidement tuée dans l’œuf.

Il réinfuse sur le même mode 3 fois. Je ne lui trouve pas de longueur en bouche.

Je suis sur du Gaba moins plat que d’habitude. Ce doit être un Gaba bien agréable pour ceux qui aiment les Gaba…Mais pour moi définitivement Gaba pas l’faire…

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha , en théière kyusu

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  3 minutes et 4 ensuite (3 infusions)

Prix de ce thé : 6,81 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Publicités

Test & Avis – Vietnam Shan Tuyet Pai Hao Black Tea – What Cha

Comme cela ne se voit absolument pas, nous sommes ici en présence d’un thé noir vietnamien originaire d’une plantation située à plus de 1300 mètres d’altitude dans la montagne Tay Con Linh  (région de Ha Giang).

Ce thé est une variété Camellia Sinensis native du Vietnam, le pubilimba.
On admire des feuilles vert foncé et vert clair très bouclées et volumineuses, un peu duveteuses.

Je les infuse presque comme requis à 95°et 2 minutes.

Les feuilles se déploient et prennent leurs aises. On les découvre entières et plutôt grandes.

La liqueur est d’un orange pâle.

Parlons du goût à présent : surprenant. A peine le breuvage a-t-il atteint ma langue que j’ai été assez étonnée des notes développées par ce thé.

Contrairement aux descriptions de What Cha, je trouve ce thé plutôt boisé en attaque, sur des saveurs d’écorce sèche et de mousse.

La touche fruitée est présente dans un second temps et sucre légèrement la boisson. Pour mon palais elle reste dans l’ensemble de la dégustation plutôt anecdotique.

Ce thé possède une grande profondeur et est très texturé. Il n’est pas exagérément complexe mais se décompose toutefois en couches successives de saveurs, intenses et pénétrantes.

Tout ceci en réalisant l’exploit d’être relativement doux, surtout pour un thé vietnamien (j’ai tendance à les trouver un peu charpentés en général) et de très bien ré-infuser.

Ses saveurs perdurent bien en bouche également.

Je l’ai vraiment beaucoup apprécié et j’ai adoré être surprise !

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha , en théière en verre

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  2 minutes (4 infusions)

Prix de ce thé : 7,93 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – Japan Obutu « Sencha of the Earth » Green Tea – What Cha

J’avais choisi ce thé en petite quantité lors de ma dernière commande What Cha.

What Cha l’a sourcé directement chez Kyoto Obubu Tea Farm, Wazuka, dans la préfecture de Kyoto.

il m’avait intrigué pour plusieurs raisons.

D’abord il provient d’une récolté effectuée sur des théiers âgés de plus de 30 ans.

Ensuite le cultivar s’appelle Zarai, ce qui irrémédiablement et à l’insu de mon plein gré m’a évoqué cette femme volubile qui nous vendait le bain de siège comme remède de tous les maux (enfin du moins la caricature que l’on faisait d’elle !)

J’extirpe les feuilles du sachet, longues, de 2 verts différents, l’un pâle et l’autre émeraude; elles sentent délicieusement bon l’herbe grasse coupée.

J’infuse comme demandé à 70° et 45 secondes.

et 45 secondes c’est bien le maximum croyez-moi, au-delà les dents crissent !

On observe quelques tiges dans les feuilles humides.

Belle couleur de robe, d’un jaune profond, trouble et tirant très légèrement vers le vert.

Le goût de ce thé est assez atypique pour un thé japonais.

Il conserve un certain crémeux et une légère astringence mais il n’a pas la verdeur, la chlorophyllomania du thé vert japonais et du Sencha.

Plus rond, What Cha évoque le Oolong plutôt à juste titre. En effet ce thé possède une note minérale non négligeable et tout à fait inusuelle dans un thé vert japonais. L’herbe est ici plutôt sèche et sur la réserve.

La longueur en bouche n’a en revanche rien à voir avec un Oolong bien qu’elle soit excellente. On demeure sur une touche verte, bien plus en arrière-goût que durant la dégustation.

Mode de préparation : infusions multiples , en théière kyusu

Température de l’eau : 70°c

Temps d’infusion :  45 secondes (2 infusions)

Prix de ce thé : 9,78 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – China Fujian Zhangping Light Roasted Shui Xian « Fruit » Cake Oolong Tea – What Cha

Ce thé du Fujian est un Oolong compressé, à l’inverse de son nom ! What Cha s’est fourni dans une plantation spécialisée dans ce type de thé.

Wha Cha nous apprend que le Zhangping Shui Xian est le seul Oolong à être ainsi compressé traditionnellement depuis près d’un siècle.

On déballe donc son petit carré composé de feuilles entières, dans un camaïeu de verts et de bruns.

Pas facile à doser, je choisis de casser mon carré en 2.

J’infuse comme requis 2 minutes à 95°.

Les feuilles se déplient à merveille.

La liqueur est bien saturée à 2 minutes, très dorée.

J’avais déjà eu la chance de goûter ce Oolong indéfectible lors des journées de dégustation Nannuoshan à Paris.

Celui de What Cha est excellent, hyper floral, saturé en notes beurrées, moelleux en texture.

Ses notes très aromatiques perdurent au fil des infusions et je me suis arrêtée à 8 sans que ma tasse ne faiblisse en goût.

La couleur s’amenuise en infusant plus doucement à 85° et la liqueur se révèle plus alors plus subtile mais toujours aussi intéressante.

Bref, j’aime ce thé compressé !

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha en infusions multiples , en théière yixing

Température de l’eau : 95°

Temps d’infusion :  2 minutes  puis 2 minute puis 1 puis 3 minutes (8 infusions)

Prix de ce thé : 6,17 € les 40 g en vrac (5 cakes)

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – Korea Jeong Jae Yeun’s Hwangcha Balhyocha Tea – What Cha

Je n’ai pas d’infos sur ce thé car il n’est plus sur le site de What Cha. Je remercie Fabrice qui m’en a envoyé de belles feuilles.

Très longues et torsadées, leur noir brillant appelle à l’infusion.

Les Balhyocha sont des thés coréens qui parfois peuvent être classifiés Oolong ou… thés jaunes…..ou noirs… bon….à l’œil, je perçois un thé noir mais infusons-le à 95° et 2 minutes.

On obtient une belle robe ambrée mais pâle.

Je réalise 3 infusions à des temps divers.

Au goût j’obtiens de belles notes cacaotées mais toutes douces, doublées de notes fruitées, exotiques comme de la papaye ou de la grenade.

Le tout est très léger et surtout étonnamment lisse. Le thé réinfuse plutôt bien à ma grande surprise et conserve une grande légèreté et douceur.

Très intriguée par ce thé jaune, noir et Oolong je suis allée rechercher des infos sur le net anglo-saxon et voici une sorte de synthèse  des infos trouvées sur World of Tea :

Balhyocha (발효 차) se traduit par «thé fermenté», ce qui se réfère en fait au «thé oxydé». Cela signifie que tout thé oxydé est un balhyocha, y compris un hwangcha.

Hwangcha est un type de thé jaune, transformé comme un thé vert, mais avec une étape supplémentaire consistant à laisser fermenter les feuilles en les empilant (autour de 70 cm souvent mais pas exclusivement), ce qui les jaunit et les oxyde légèrement.  Les feuilles ne sont pas roulées ou flétries comme les Oolongs.La majeure partie de l’oxydation et de la fermentation a lieu dans ce processus d’empilement . Le hwangcha coréen n’est pas soumis au processus de fixation qui tue les enzymes. 

J’espère ne pas avoir commis de contresens entre les termes chinois, coréens et anglais… sinon merci de me faire signe !

Pour moi c’est un thé noir très léger.

Mode de préparation : mode occidental en infusions multiples , en théière kyusu en céramique

Température de l’eau : 95°

Temps d’infusion :  2minutes  puis 3 minute puis 3 minutes (4 infusions)

Prix de ce thé : aucune idée

Où  l’acheter: chez What Cha, s’il revient pour 2017

Test & Avis – Vietnam Gui Fei Oolong Tea – What Cha

Voilà un thé que l’excellente maison anglaise est allée sourcer directement auprès de petits producteurs.

Ce thé vietnamien, cultivé à 1000 mètres d’altitude, est issu d’un cultivar Jin Xuan, est originaire de la province Lam Dong,  plus précisément du district Phuc Tho, Lam Ha.


Le Gui Fei est un thé taïwanais dont la particularité est d’avoir des feuilles mordues par une sauterelle ce qui lui confère une grande douceur et un goût miellé, mais on en trouve aussi en Chine,en Thaïlande et en donc au Vietnam.

Ce Gui Fei vietnamien utilise le cultivar Jin Xuan, qui est le cultivar du Milky Oolong.

J’infuse à 95° et 1 minute et demie.

On observe de grandes feuilles bien dentelées et entières.

La liqueur, orange pâle demeure très cristalline.

Le goût est à la hauteur surtout : fruité et miellé sans être trop sucré, il développe des notes de fruits jaunes – abricot voire pêche mais pas uniquement.

De toutes petites touches acidulées d’orange sont aussi présentes au cours de la dégustation tout comme des notes minérales très fines et légèrement granuleuses en arrière plan.

La longueur en bouche est bonne et ce thé supporte sans faiblir 4 infusions.

Encore une très belle sélection What Cha et à prix tout doux.

Mode de préparation : mode occidental en infusions multiples , en théière en verre

Température de l’eau : 95°

Temps d’infusion :  1 minutes  puis 2 minute puis 3 minutes (4 infusions)

Prix de ce thé : 8,94 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha (récolte mars 2017)