Test et Avis – Théière Stump – FORLIFE

La marque américaine et même californienne FORLIFE est bien connue des buveurs de thés notamment pour ses filtres acier de grande qualité.

J’ai acheté le Week end dernier la théière Stump chez Coffélia (je préfère acheter chez un indépendant)

theiere-for-life-teapot-forlife

FORLIFE existe depuis 1994 et est une création du designer  et entrepreneur Masa Fujii.

On peut traduire l’objectif de la marque ainsi : « La philosophie de conception de FORLIFE est la simplicité fonctionnelle. Les produits doivent avoir un bel aspect et être pratique pour la vie quotidienne. Le but de FORLIFE est de créer quelque chose de durable,qui restera en bon état pour toute une vie. Et c’est précisément de là que vient notre nom: FORLIFE – des produits pour la vie. »

On trouve beaucoup d’articles Forlife dans les boutiques Lov Organic mais aussi Kusmi Tea. La raison en est simple : Orientis Gourmet est distributeur (presque?) exclusif de la marque américaine et le site européen Forlife est édité par le groupe Orientis Gourmet. Exclusif du moins pour la vente directe en ligne aux particuliers sous le nom de FORLIFE.

On peut dire qu’ils ont eu le nez creux car la marque californienne met en avant la qualité matérielle de ses produits : les certificats de conformité aux standards légaux en terme de sécurité alimentaire sont même téléchargeables sur le site US.

theiere-for-life-teapot-forlife-0

J’avertis de suite que je ne vérifie pas point par point les certificats, ce que contient la faïence, les coloris utilisés etc…

Concernant la théière Stump, je l’ai choisie pour la qualité reconnue des filtres de la marque Mais aussi pour sa contenance : 40 cl, pratique pour le bureau, on peut se servir 2 tasses sans avoir à se relever.

theiere-for-life-teapot-forlife-2

La bleue était soldée donc j’ai acheté la rouge – car j’ai pour principe d’acheter ce qui me plaît vraiment… principe peu rentable sur le court terme mais bien plus à long terme !

theiere-for-life-teapot-forlife-3

Elle se présente en 3 pièces : 2 métalliques (couvercle fixe et flltre) en acier inoxydable et un en céramique (le corps de la théière) certifiée sans plomb.

La théière complète est certifiée sans bisphénol A

theiere-for-life-teapot-forlife-5

Points positifs de cette théière Stump

Le couvercle est fixé, démontable avec un petit tournevis. Pratique, il ne peut pas tomber et se briser et on ne peut pas non plus l’égarer… (certains égarent les couvercles oui…)

Cette théière est empilable – ce qui doit la rendre très attractive pour un salon de thé.

Le filtre est serré et convient pour les thés de tout type, même les feuilles coupées voire hâchées. Il convient aussi au rooibos qui est très fin et passe souvent au travers des filtres – là non, c’est parfait.

L’utilisation est simple, comme pour toute théière.

Elle verse extrêmement bien grâce à son bec haut et court. Le couvercle est parfaitement ajusté et empêche toute déperdition de chaleur à ce niveau.

Elle offre une excellente stabilité avec sa base large, légèrement évasée.

theiere-for-life-teapot-forlife-6

Points négatifs de cette théière Stump

Le couvercle fixe empêche le passage au lave-vaisselle – que supporte pourtant le corps de la théière.

Je trouve qu’elle ne garde pas très longtemps la chaleur de la boisson. (je n’ai qu’à boire plus vite, je suis lente il est vrai 🙂 )

Verdict

Très bon.

On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre : le couvercle est ajusté à la perfection car fixé et fatalement je dois laver la théière à la main ce qui n’est pas un problème.

La céramique (ici je penche pour de la faïence) n’est pas de la porcelaine pur kaolin ni de la fonte japonaise et je savais bien ce que je faisais en l’achetant : elle ne gardera pas de façon exceptionnelle la chaleur.Juste assez pour boire ma 1ère tasse chaude et la seconde encore suffisamment.

Je suis donc satisfaite de ma théière pour un usage quotidien au bureau. A recommander pour sa praticité et ses lignes design épurées.

theiere-for-life-teapot-forlife-4

Modèle de la Théière : STUMP

Marque FORLIFE

Contenance 40 cl

Coloris : rouge (existe dans une dizaine de couleurs)

Matériaux :

Filtre : Acier inoxydable
Couvercle : Acier inoxydable
Théière : Céramique Sans plomb
Sans Bisphénol A

Achat : Janvier 2017

Prix : 27,50 € (entre 25 et 30 € selon les revendeurs)

Où l’acheter : chez un revendeur indépendant comme Coffélia ou chez Kusmi Tea – en ligne ici

Un Jour Une Tasse … La Tasse Rocheuse de Jérôme Hirson

Cette tasse est une de mes favorites. J’ai vraiment l’impression d’être une sorte de chevalier lorsque je l’utilise, du type détenteur de Graal.

gyokuro-le-parti-du-the-6

Achetée cet été aux journées de la céramique, elle m’avait séduite par ses coloris naturels et surtout par son toucher granuleux, presque rocailleux.

tasse-jerome-hirson-0

J’ai demandé à Jérôme Hirson comment il réalisait ce type de pièces.

Elles sont entièrement formées et modelées à la main et subissent deux cuissons pour la finition, à la deuxième l’émail est ajoutée.

Jérôme Hirson utilise le modelage à la main car il lui permet « d’avoir une spontanéité dans le geste,de garder des irrégularités, des asymétries et rester sur des formes sobres et épurées« .

tasse-jerome-hirson

Pour cette pièce, des terres dites chamottées ont été utilisées. Du sable de rivière ou de la terre d’argile cuite concassée est ajouté dans de la terre lisse, ce qui donne ce grain fort, très perceptible au toucher.

tasse-jerome-hirson-1

Seuls des émaux transparents sont utilisés et la teinte ne provient donc que du fer contenu dans la terre. Celui-ci migre dans l’émail et c’est cela qui va lui donner sa teinte.

Wild Yunnan Black & Golden Needle Dian Hong Tea - Siam Tea Shop 0

Poser ses lèvres sur cette tasse est très particulier, il faut s’y lover trouver sa place. On vit la matière.

C’est un rapport très animal avec le contenant, ce qui double l’animalité pour moi qui dit toujours avoir déjà un rapport animal au contenu, le thé en l’occurrence.

Wild Yunnan Black & Golden Needle Dian Hong Tea - Siam Tea Shop 2

Et ce qui m’amuse avec cette tasse, c’est la touche glacée en son fond, qui ressemble à s’y méprendre à une goutte de thé vert ou blanc. Elle semble nous narguer, non tu ne me boiras pas, moi, je reste fidèle à la tasse, je n’en décollerai pas.

yong-xi-huo-qing-petit-gaiwan-1

Distributeur : Jérôme Hirson

Matière : Terre chamottée cuite

Capacité : 15 cl environ

Diamètre : 9 cm

Hauteur : 6 cm

Achat : Juillet 2016

Prix : 20 €

Un Jour Une Tasse … La Tasse Lotus ivoire de Nannuoshan

Voilà un achat récent effectué chez Nannuoshan, une tasse qui se veut une interprétation d’une tasse Ding Yao.

tasse-lotus-nannuoshan

Le mot Yao signifierait « touraille » qui est une sorte de four servant à sécher des denrées ou des matériaux.

Le mot Ding ramène lui à un comté de la province de Hubei. Les céramiques Ding Yao semblent avoir été développées à partir de cet endroit et principalement durant la dynastie Song (960 – 1279)

Cette tasse ne provient certainement pas de la province initiale car lorsque des céramiques rencontraient un grand succès, leur style était reproduit dans d’autres centres de production en d’autres lieux géographiques.

tasse-lotus-nannuoshan-1

Les céramiques Ding Yao sont essentiellement célèbres pour leurs jolis reliefs et le brillant de leurs tons ivoire – mais pas uniquement.

tasse-lotus-nannuoshan-3

J’avais choisi cette tasse car je pensais qu’il s’agissait de feuilles de thé mais Gabriele pense lui qu’il s’agit d’une fleur de lotus (ce qui est très probable !) … peu importe en fait je la trouve très jolie.

tasse-lotus-nannuoshan-4

Elle est en céramique et non en porcelaine mais reste toutefois assez fine. Je peux voir – un peu – de lumière en transparence.

Ses parois restent assez fines sans égaler toutefois sur ce point la porcelaine.

Elle tient impeccablement en main et présente l’avantage de révéler le coloris du thé grâce à sa couleur ivoire.

tasse-lotus-nannuoshan-2

Distributeur : Nannuoshan

Matière : Terre cuite glacée

Capacité : 10 cl environ

Diamètre : 8 cm

Hauteur : 6 cm

Achat : Octobre 2015

Prix : 28 €

Un jour, une tasse – La Tasse Brune – Ikat

Aujourd’hui, pour poursuivre ma rubrique, ce sera une tasse japonaise que j’ai depuis un petit moment puisque que l’ai achetée chez Ikat il y a un peu plus de 2 ans et demi.

la-tasse-brune-ikat

C’était l’une des première tasses japonaises que que m’achetais et je l’utilise assez peu aujourd’hui car j’ai tendance à l’oublier…et aussi parce qu’en raison de son coloris sombre elle ne permet pas d’admirer la couleur de la liqueur.

la-tasse-brune-ikat-1

C’est ce qui m’a plu chez cette tasse, c’est ce camaïeu de brun et les coulures qui forment -un peu- des sortes de feuilles de chêne (oui j’ai de l’imagination).

Ses parois fines sont aussi un gros plus qui ont déterminé mon choix.

20 Years Aged Roasted Oolong - Tealux 3

20 Years Aged Roasted Oolong - Tealux 2

 

Nannuoshan 2013 5

Je n’ai pas d’infos sur l’endroit où elle a été réalisée hormis le fait que ce soit au Japon mais il s’agit d’une petite qualité de tasse, pas une tasse de potier réputé.

Elle a probablement été produite en quantité importante.

la-tasse-brune-ikat-2

Distributeur : Ikat – Thé Bleu – Le Chat Huant

Matière : Terre cuite peinte

Capacité : 10 cl environ

Diamètre : 7 cm

Hauteur : 6 cm

Achat : mars 2014

Prix : 15 €

Un Jour, une Tasse – La Tasse Céladon Feuilles de Thé – Nannuoshan

Il y a fort longtemps…quelqu’un m’a demandé de faire une présentation de mes accessoires de thé, dont la vaisselle – dite Teaware en anglais terme qui a la qualité de bien déterminer le périmètre d’utilisation.

Jusqu’ici je n’en avais pas trop envie mais la disparition d’un de ces teaware m’a fait changer d’avis.

Aujourd’hui, ce sera une tasse très fine et délicate en céladon que je me suis offerte chez Nannuoshan il y a un an et demi.

tasse-the-feuilles-nannuoshan-1

Il y a assez peu de teaware représentant la feuille de thé et surtout assez peu qui le font si finement.

C’est ce qui m’a plu chez cette tasse, en plus de sa couleur bleu pâle et de sa forme conique.

tasse-the-feuilles-nannuoshan-3

Produite au longquan, la patrie du céladon, dans un atelier d’artiste visité par Nannuoshan lors de ses sélections de thés annuelles

tasse-the-feuilles-nannuoshan-2

Les tasses ont été moulées puis raffinées à la main. La production a été plutôt limitée et aujourd’hui ce potier n’en fait plus.

tasse-the-feuilles-nannuoshan-0

C’est très agréable de boire dans cette tasse aux très fines parois.

Pour en savoir plus sa ville de naissance, vous pouvez lire cet article sur le blog de Nannuoshan.

et voici quelques photos de l’article tel que je l’avais choisi sur le site.

pp099_cm_img_5117_mod_v1_large

pp099_cm_img_5106_mod_v2_large

Distributeur : Nannuoshan

Matière : Céladon

Capacité : 77 ml

Diamètre : 9 cm

Hauteur : 9 cm

Achat : avril 2015

Prix : 20 €

Prise en main d’un Gaiwan

Je n’ai jamais eu de Gaiwan (ou Zhong). Cet objet ne m’a jamais attirée plus que cela et je trouvais son fonctionnement ardu. L’idée de me brûler les doigts ne me plaisait pas non plus.

Mais tout le monde m’explique qu’avec cet objet je vais pouvoir goûter au plus près l’arôme ultime d’un thé. Soit, alors je vais acheter un gaiwan.

Et finalement pas n’importe lequel puisque que Hecate Lomewen m’a cédé son David Louveau dont elle ne se servait pas. Je te remercie encore beaucoup Christelle 🙂

utilisation-du-gaiwan-1

Il s’agit d’un gaiwan issu d’une opération spéciale pour le forum des amateurs de thé où j’ai puisé les informations techniques.

Sa porcelaine à base de kaolin de Nouvelle-Zélande et l’émail utilisé est le QingBai, identique à celui tulisé pour créer des Yunomi « Céladon ». Les matières : feldspath, kaolin, silice et calcium sont issus de carrières d’Auvergne et de Bourgogne. douceur.
Cuisson à plus de 1320°C en oxydation sur 10 heures au gaz.
Volume utile du gaiwan : entre 80 et 90 ml.

Je vous invite à lire le très intéressant reportage du Forum des Amateurs de Thé concernant sa conception.

utilisation-du-gaiwan-4

Me voici donc avec cet objet et mon inaptitude à l’utiliser.

Qu’à cela ne tienne, je verse des feuilles sur l’envers du couvercle car c’est assez pratique.

utilisation-du-gaiwan-2

Je verse dans le gaiwan.

utilisation-du-gaiwan-5

Et voilà.

utilisation-du-gaiwan-3

Je verse mon eau à 80° dedans

utilisation-du-gaiwan

et couvre.

utilisation-du-gaiwan-0

L’instant de vérité…je me brûle un peu les doigts mais avec la chaleur du couvercle, pas avec le thé ! c’est déjà ça.

C’est un coup à prendre , bien tenir le couvercle à la fois sur le « capuchon » et les côté, d’une main ferme mais souple et verser dans la tasse assurément.

utilisation-du-gaiwan-7

Pas mal pour une 1ère fois, je n’en ai pas foutu partout et ai réussi l’opération en 2 fois (car ça brûle un peu à travers le couvercle quand même !)

utilisation-du-gaiwan-6

 

Le thé se retrouve d’un côté du gaiwan, du côté où l’on verse.

On peut verser sa feuille mouillée sur le couvercle, c’est pratique aussi.

utilisation-du-gaiwan-8

Verdict : il faut que je m’entraîne un peu mais mon thé était très bon avec ce mode d’utilisation (bon j’avais aussi pris un grand cru ….ça doit aussi aider !)

Juste mieux tenir le gaiwan pour ne pas me brûler à travers le couvercle.

utilisation-du-gaiwan-9