Test & Avis – Sencha Yamacha Rock Garden – Les Jardins de Gaïa

Lors de la visite de notre groupe d’amateurs de thé, Teasters, chez Les Jardins de Gaïa (dont je vous parlerai la semaine prochaine), nous avons eu la chance de pouvoir goûter ce Sencha originaire de Hamamatsu City, Shizuoka.

Nous avons eu la chance de découvrir qu’il avait été généreusement offert dans le sac qu’on nous a remis en partant et je n’ai pas eu besoin de l’acheter, ce qui était dans mon idée de départ !

J’ai de ce fait pu m’acheter d’autres thés et ce joli kyusu noir présent dans le test.

A l’ouverture de la boîte, on est saisi par l’odeur délicieuse des feuilles et par leur finesse et longueur.

J’infuse à 75° et 2 minutes comme préconisé.

Ce thé de terroir montagneux est produit en très petite quantité et je savoure ma chance.

La liqueur est assez claire et penche davantage vers le jaune que vers le vert. Elle est très légèrement trouble.

Les notes végétales et plus particulièrement herbeuses s’installent en attaque.

Des touches de céréales grillées prolongent l’expérience gustative avec un final sur des notes d’agrumes.

La saveur umami emporte le tout dernier argument et s’installe très durablement en bouche mais vraiment très longtemps. Pour notre plus grande joie.

Un excellent Sencha biologique chaudement recommandé.

Mode de préparation : en théière en grès , 3 infusions longues.

Température de l’eau : 75° c

Temps d’infusion : 2 minutes puis 2 minutes puis 3 minutes

Prix de ce thé :  21 € les 50 g en vrac ,en boîte

Où  l’acheter: ici chez Les Jardins de Gaïa

Publicités

Test & Avis – China Fujian Bi Luo Chun Green Tea – What Cha

Aficionada de ce thé vert poussant au milieu de vergers, je déplore souvent qu’il soit si peu connu malgré son appartenance à la liste des10 plus célèbres thés chinois.

Celui-ci possède de plus une particularité que nous révèle What Cha, il provient d’un cultivar Fuyun #6 qui est plus généralement utilisé pour produire des Jin Jun Mei.

Mais ce n’est pas la seule puisque les meilleurs Bi Luo Chun sont généralement issus de la province du JiangSu et que celui-ci provient de la province du Fujian, du comté de Zhenghe plus précisément.

Bi Luo Chun signifie spirales vertes de printemps ou escargot vert du printemps et à regarder de près ses jolies feuilles, on comprend vite pour quelle raison.

J’infuse à 75°c et 45 secondes.

On note l’extrême finesse de la feuille, plus fine que du papier cigarette.

La liqueur est typique de ce type de thés, jaune pâle et cristalline.

J’appréhende légèrement de goûter le breuvage en raison du terroir atypique de ce Bi Luo Chun mais je me rends rapidement compte qu’il est absolument divin.

Ce thé est extrêmement fin et délicat et développe les saveurs végétales attendues. De petites notes sucrées de fruit sont également bien présentes, principalement en refroidissant.

Aucune âcreté ni amertume mais une longueur en bouche assez exceptionnelle, ce thé est excellent et ré-infuse bien jusqu’à 4 fois.

Attention à ne pas le sur-infuser car il deviendrait alors vite astringent dans ce cas.

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha , en théière en verre

Température de l’eau : 75°c

Temps d’infusion :  45 secondes et 60 secondes (4 infusions)

Prix de ce thé : 9,83 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – Japan Obutu « Sencha of the Earth » Green Tea – What Cha

J’avais choisi ce thé en petite quantité lors de ma dernière commande What Cha.

What Cha l’a sourcé directement chez Kyoto Obubu Tea Farm, Wazuka, dans la préfecture de Kyoto.

il m’avait intrigué pour plusieurs raisons.

D’abord il provient d’une récolté effectuée sur des théiers âgés de plus de 30 ans.

Ensuite le cultivar s’appelle Zarai, ce qui irrémédiablement et à l’insu de mon plein gré m’a évoqué cette femme volubile qui nous vendait le bain de siège comme remède de tous les maux (enfin du moins la caricature que l’on faisait d’elle !)

J’extirpe les feuilles du sachet, longues, de 2 verts différents, l’un pâle et l’autre émeraude; elles sentent délicieusement bon l’herbe grasse coupée.

J’infuse comme demandé à 70° et 45 secondes.

et 45 secondes c’est bien le maximum croyez-moi, au-delà les dents crissent !

On observe quelques tiges dans les feuilles humides.

Belle couleur de robe, d’un jaune profond, trouble et tirant très légèrement vers le vert.

Le goût de ce thé est assez atypique pour un thé japonais.

Il conserve un certain crémeux et une légère astringence mais il n’a pas la verdeur, la chlorophyllomania du thé vert japonais et du Sencha.

Plus rond, What Cha évoque le Oolong plutôt à juste titre. En effet ce thé possède une note minérale non négligeable et tout à fait inusuelle dans un thé vert japonais. L’herbe est ici plutôt sèche et sur la réserve.

La longueur en bouche n’a en revanche rien à voir avec un Oolong bien qu’elle soit excellente. On demeure sur une touche verte, bien plus en arrière-goût que durant la dégustation.

Mode de préparation : infusions multiples , en théière kyusu

Température de l’eau : 70°c

Temps d’infusion :  45 secondes (2 infusions)

Prix de ce thé : 9,78 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – Vietnam Hà Giang Tra Xanh Dac Biet -Palais des Thés

Ce thé vietnamien est classé grand cru par Palais des Thés.

Palais des Thés nous indique que la province de Hà Giang -très proche de la Chine, au nord-est du Viêtnam.

Les théiers utilisés à la fabrication de ce thé, les théiers Shan, sont supposés être centenaires et ne contenir ni pesticide, ni fertilisant.

Ce thé est aussi mentionné comme étant récolté par des minorités ethniques.

La feuille est d’un coloris très bigarré : vert pâle, taupe et elle contient des bourgeons blanc. Elle est très volumineuse et gonflée.

 

J’infuse comme ne le demande pas Palais des Thés … à 85° et non à 90° et 2 minutes et non 4.

La feuille se déplie déjà relativement bien après ce traitement rapide.

La liqueur est d’un très joli coloris beige, un peu sépia. Elle rappelle les liqueurs des thés népalais.

En revanche le goût m’évoque davantage un sheng tout doux qu’un thé du Népal.

Les notes boisées sont pour mon palais les principales, suivies par des touches végétales de haricot vert. La texture est fluide.

Pour un bien meilleur avis que le mien, rendez-vous sur le blog d’Alain que je remercie de m’avoir donné quelques feuilles.

Pour ma part, j’ai trouvé ce thé assez fade et pas à la hauteur du classement grand cru. Je n’ai pas trouvé qu’il était si doux que cela mais, à contrario, il n’avait pas non plus de grande personnalité. Pas de notes beurrées dans ma tasse même sur une seconde infusion respectant les demandes d’infusion de PDT.

Pour moi, c’est un ersatz de Sheng délavé au goût.

Et il ré-infuse relativement mal, en plus d’une longueur en bouche plus que moyenne.

Ni agréable ni désagréable.

Mode de préparation : mode occidental en théière en verre

Température de l’eau : 85° c et 90°

Temps d’infusion : 2 minutes et 4 minutes

Prix de ces thés :  20 € les 100 g en vrac

Où  les acheter: ici Palais des Thés

Test & Avis – He Feng Xiang Ming -Maison des Trois Thés

Suite à notre passage à la Maison des Trois Thés, Alain avait acheté ce thé vert dont il m’ a offert quelques feuilles. Son avis est d’ailleurs disponible ici.

Nous sommes ici en présence d’un thé vert originaire de la province chinoise du Guangdong.

On remarque ses belles feuilles longues dans un camaïeu de verts du plus foncé au plus tendre.

J’infuse à 80° et 2 minutes.

La liqueur est d’un vert jaune très pâle, fluide et transparent.

Quant aux feuilles mouillées, elle exhalent un parfum des plus végétaux.

En terme de goût, ce thé très rafraîchissant propose des notes herbeuses et de légumes légers cuits (de type brocoli et asperges).

Sur la continuité, une touche d’amande fraîche perdure ainsi qu’une note citronnée très fine.

Le profil aromatique de ce thé vert est donc plutôt intéressant même s’il ne développe pas une complexité intensive.

Il est surtout très agréable à boire et à titre il offre un excellent rapport qualité prix.

Mode de préparation : mode occidental , en kyusu

Température de l’eau : 80°c

Temps d’infusion :  2  minutes

Prix de ce thé : 12 € pour 100 g

Où l’acheter : Chez Maison des 3 Thés à Paris

Test & Avis – Long Jing Senteur Céleste – Les Jardins de Gaïa

Ma boîte à lettres est chanceuse en ce moment, j’ai eu la surprise de recevoir 3 thés de la part des Jardins de Gaïa et je remercie hautement Anne de me les avoir adressés.

Je débute par ce Long Jing, cultivé dans le Zhejiang et j’en profite pour inaugurer ma tasse en porcelaine de la céramiste belge Fabienne Withofs  et dénichée aux journées de la céramique.

A l’ouverture de la boîte, je sais déjà que je vais me régaler. Quelle fraîcheur, quelle senteur végétale et amandée.

Je décide d’infuser à 75° et 2 minutes.

De belles feuilles fines et de toute petite taille se révèlent après ce traitement.

La liqueur, d’un jaune pâle est très fluide et limpide.

Effectivement, non nez n’a pas berné mes papilles : ce thé est excellent. Frais, léger en bouche mais puissant en saveurs végétales et surtout noisettées en fin de gorgée.

Très souple et ample, ce Long Jing permet 3 infusions sans déperdition des saveurs.

Sa longueur en bouche est bonne et laisse en bouche une impression de frais et de propre.

Les caractéristiques d’un très bon Long Jing sont bel et bien là, la certification biologique en plus.

Mode de préparation : mode occidental en infusions multiples , en théière en verre

Température de l’eau : 75°

Temps d’infusion :  2 minutes  puis 2 minute puis 3 minutes (3 infusions)

Prix de ce thé : 26 € les 60 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Les Jardins de Gaïa