Test & Avis – Kirishima Tennen Gyokuro Asatsuyu – Neo T

J’ai acheté ce Gyokuro lors de mon passage à Montmartre et chez Néo T mi septembre.

Il m’avait été vivement recommandé par Valérie, la propriétaire des lieux pour son umami puissant.

En termes d’origines, ce célèbre thé vert japonais provient de la région montagneuse de Kirishima (au sud de Kyushu) et a été produit avec la variété Oku Yukata (Tennen) dit « Gyokuro naturel ». Il s’agit de surcroît d’un thé biologique.

Particulièrement bien emballé, dans un bel étui cartonné et  sous vide dans un étui aluminium, à l’ouverture, l’odeur caractéristique du thé vert japonais est plus qu’engageante.

On observe un très beau vert sapin,une feuille travaillée en aiguille mi-longue,très brillante.

J’infuse 1 minute à 60°.

Feuille mouillée bien volumineuse et odorante.

La liqueur offre ce vert unique, fluorescent, oscillant entre le jaune et le vert. Très brillante.

Au goût ce thé est un vrai bonheur, extrêmement végétal sur des notes plutôt herbacées que légumes cuits. Il présente une puissante note umami en effet.

En poussant le thé, j’obtiens la texture que j’aime dans les thés japonais, un côté velouté, épais, associé à une note très beurrée.

Malheureusement en parallèle cela développe aussi l’astringence mais ce n’est pas une surprise et c’est dû à la sur-infusion.

Sans le pousser à ses extrémités, vous obtenez une texture plus fluide, peu beurrée, au délicieux goût d’herbe fraîche.

Un très bon Gyokuro.

Mode de préparation : infusion multiples (4 infusions) en hohin

Température de l’eau : 60°c

Temps d’infusion :  1 puis 40 s

Prix de ce thé : 35  €les 50 g

Où l’acheter: ici chez Néo T

Publicités

Test & Avis – En Shi Yu Lu – Nannuoshan

Déménager est toujours une grande source de redécouvertes et le thé n’échappe pas à cette règle.

J’avais totalement oublié ce petit paquet d’En Shi Yu Lu de Nannuoshan enfermé dans une grande boîte hermétique.

Ce type de thé est originaire de la région de Hubei.

Il se caractérise par des feuilles travaillées « à la japonaise », en épingles effilées mais au coloris bien plus sombre, comme une oxydation accélérée.

J’infuse à 75° comme requis par Nannuoshan (entre 75 et 80° sur un papier annexe au paquet) et 4 minutes.

La feuille se repulpe et reverdit mais conserve toutefois une légère coloration « grisâtre »

La liqueur est elle d’un jaune pâle à franc selon les durées d’infusion liée à la verse.

Au goût, ce thé est assez atypique pour un thé vert chinois.

Il ressemble de par certaines saveurs et caractéristiques à un thé japonais : astringence en refroidissant, ce côté « propre et net », les légumes cuits.

Mais je lui ai trouvé une texture plus lisse, moins enveloppante qu’un thé japonais et il offre des notes florales tout à fait inhabituelles.

Ce n’est pas le thé chinois que j’ai préféré chez Nannuoshan mais il reste assez sympathique. En revanche il ne se laisse pas réinfuser aisément et il ne faut surtout pas le sur-infuser car il devient alors terriblement âpre.

Mode de préparation : mode occidental en théière céramique

Température de l’eau : 75° c

Temps d’infusion :  4 minutes et 5 (2 infusions)

Prix de ce thé :  ? € les 20 g en vrac

Où  l’acheter: plus dispo chez Nannuoshan

Test & Avis – Nonpareil Te Gong Huang Shan Mao Feng Green Tea – Teavivre

Ce Mao Feng est issu de ma commande de thés primeurs Teavivre 2018.

Ce thé provient du jardin Dailing, proche du village de Da Guyun lui-même situé dans les monts Huang (montagnes jaunes) dans la province chinoise de l’Anhui.

Ce type de thé est classé parmi les 10 meilleurs thés de Chine.
Le notre est composé de bourgeons duveteux et d’une feuille.

On l’infuse à 80° et 2 minutes.

Très apprécié des amateurs de thés verts, il offre un beau vert une fois son bain pris.

La liqueur est d’un beige sépia et elle trône dans ma nouvelle tasse Myriam Chemla dont je parlerai dans un billet dédié en septembre.

J’ai toujours eu un peu de mal à bien cerner les Mao Feng. Celui-ci est agréable, sa texture est relativement onctueuse.

Il présente de belles notes végétales et de légume cuit. Une pointe de fruits à coque.

J’ai un peu de mal à les identifier plus précisément.C’est ce qui me fruste un peu avec ce thé.

Ce thé offre une belle fraîcheur bienvenue en plein été. La longueur en bouche est correcte.

Il réinfuse bien 2 fois à même température mais il me laisse un peu sur ma faim.

Mode de préparation : mode occidental en théière en verre

Température de l’eau : 80°c

Temps d’infusion :  2 minutes …. (2 infusions)

Prix de ce thé :  15 € pour 50 g en vrac

Où l’acheter : Ici chez Teavivre ou ici chez Thé Câlin

Test & Avis – Organic Bai Hao (White Downy) Green Tea – Teavivre

Ce thé biologique provient de la plantation de Yaming est située à une altitude comprise entre 500 et 1.200 mètres dans la province du Guangxi.

Les feuilles sont bouclées et de coloris vert kaki et vert pâle.

Infusion à 80° et en gong fu cha.

Obtention d’une liqueur pâle et translucide.

Pas hyper convaincue par les notes pourtant sucrées et fruitées de départ que je trouve bien contrebalancées par des notes âpres et charpentées, je réinfuse.

regardons un peu la feuille, d’une belle finesse mais peu dépliée encore.

Je suis partagée…je trouve bien trop de corps et d’amertume à ce thé que j’ai pourtant infusé en deçà de la recommandation.

Des notes de légumes cuits passent la barrière amère, une certaine fraîcheur transperce aussi au fil des infusions.

Si je fais moins de 50 s, il est clairet.

Si je fais davantage, il est âpre… en tout cas trop pour moi.

Je ne suis peut être pas parvenue à l’infuser correctement ou on ne s’est pas trouvé lui et moi !

Mode de préparation : mode gong fu cha , en hohin en terre

Température de l’eau : 80°c

Temps d’infusion :  50s puis 1 min puis 30 s …. (5 infusions)

Prix de ce thé :  7,50 € pour 50 g en vrac

Où l’acheter : Ici chez Teavivre ou ici chez Thé Câlin

Test & Avis – Nonpareil Cha Wang Tai Ping Hou Kui Green Tea – Teavivre

Ce beau thé chinois aux feuilles impressionnantes toujours pliées et aplaties à la main provient des jardins de Jinggu.

Ces jardins se trouvent à une altitude de 1200 mètres,  dans le massif des montagnes jaunes de la région de HouKeng, dans la belle province de l’Anhui.

J’aime beaucoup ce type de thés et c’est en pensant à lui que j’avais acheté la petite théière taï chi de Goutte de Thé,en forme d’éprouvette.

Verse de l’eau.

3 minutes d’attente.

Ce grand cru prend son temps pour livrer ses arômes et déplier ses feuilles.

Après tout on attend bien un an pour les thés de printemps, on peut bien attendre 3 minutes.

Les feuilles tiennent toujours debout.

La liqueur est d’un jaune très pâle, transparent.

Au goût, nous sommes sur des saveurs toutes végétales de légumes cuits, brocoli, artichaut et quelques notes florales complètent la dégustation (lys, jacinthe) en second rôle.

Seconde infusion.

Elle aura raison de la rigidité des feuilles.

L’infusion perd un peu de sa force mais est plus sucrée.

Indéniablement un bon thé mais à réserver aux amateurs éclairés et avancés en thé vert car les saveurs sont subtiles et complexes.

Réinfusions ok jusqu’à 3, avec une bonne longueur en bouche.

On ne s’en lasse pas 🙂

Mode de préparation : mode occidental , en théière en verre

Température de l’eau : 80°c

Temps d’infusion :  2 minutes puis 3 (3 infusions)

Prix de ce thé :  27,90 USD soit 23 € pour 50 g en vrac (mais dispo en 10 grammes pour 4,50 €

Où l’acheter : Ici chez Teavivre ou ici chez Thé Câlin

Test & Avis – Organic Nonpareil She Qian Dragon Well Long Jing Green Tea – Teavivre

Ce thé est un Long Jing biologique arrivé avec ma commande Teavivre pour mon plus grand plaisir.

Récolté mi Mars, il s’agit d’un thé vert primeur chinois, provenant des monts Tianmu, à 800 mètres d’altitude,dans le comté de Lin’an dans la province côtière du Zhejiang. C’est une récolte ultra fine et précoce.

Il s’agit donc d’un thé rare, classé Grand Cru. Très éphémère, il n’est produit qu’une une seule fois par an et son prix est en conséquence donc.

On observe une feuille pliée en deux dans le sens de la longueur et d’un vert tirant légèrement sur le jaune.

Zou, au bain.

80° et 2 minutes.

Le ballet des feuilles commence.

Captivantes feuilles de Long Jing.

Hop, on sort le filtre et on verse pour obtenir une belle liqueur jaune pâle et translucide.

La feuille s’est repulpée.

En l’observant de plus près on verra qu’elle est constituée d’un bourgeon et éventuellement d’une petite feuille à peine déployée.

Très douce, la liqueur ne présente aucune astringence.

Les notes d’attaques sont végétales et légèrement sucrées, herbe fraîche et grasse. Très fines et raffinées.Lentement mais surement, ces notes s’évaporent pour laisser apparaître celles de noisette, si propres aux Long Jing.

Ce thé est subtil, il ne conviendra pas à ceux recherchant un goût puissant.

Vraiment très agréable de déguster ces premiers thés verts chinois, rafraîchissants et désaltérants.

Les réinfusions restent bonnes jusqu’à la troisième et la longueur en bouche est bonne.

Onéreux mais très agréable.

Mode de préparation : mode occidental , en théière en verre

Température de l’eau : 80°c

Temps d’infusion :  2 minutes puis

Prix de ce thé :  34 USD soit 28 € pour 50 g en vrac (mais dispo en en 10 grammes aussi pour 6,25 €

Où l’acheter : Ici chez Teavivre ou ici chez Thé Câlin