Test & Avis – Long Jing Senteur Céleste – Les Jardins de Gaïa

Ma boîte à lettres est chanceuse en ce moment, j’ai eu la surprise de recevoir 3 thés de la part des Jardins de Gaïa et je remercie hautement Anne de me les avoir adressés.

Je débute par ce Long Jing, cultivé dans le Zhejiang et j’en profite pour inaugurer ma tasse en porcelaine de la céramiste belge Fabienne Withofs  et dénichée aux journées de la céramique.

A l’ouverture de la boîte, je sais déjà que je vais me régaler. Quelle fraîcheur, quelle senteur végétale et amandée.

Je décide d’infuser à 75° et 2 minutes.

De belles feuilles fines et de toute petite taille se révèlent après ce traitement.

La liqueur, d’un jaune pâle est très fluide et limpide.

Effectivement, non nez n’a pas berné mes papilles : ce thé est excellent. Frais, léger en bouche mais puissant en saveurs végétales et surtout noisettées en fin de gorgée.

Très souple et ample, ce Long Jing permet 3 infusions sans déperdition des saveurs.

Sa longueur en bouche est bonne et laisse en bouche une impression de frais et de propre.

Les caractéristiques d’un très bon Long Jing sont bel et bien là, la certification biologique en plus.

Mode de préparation : mode occidental en infusions multiples , en théière en verre

Température de l’eau : 75°

Temps d’infusion :  2 minutes  puis 2 minute puis 3 minutes (3 infusions)

Prix de ce thé : 26 € les 60 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Les Jardins de Gaïa

Test & Avis – Dong Cheon Daejak Semi-Wild Green Tea – What Cha

Aujourd’hui le voyage théiné va m’emporter en Corée, dans la vallée de Hwagae, près des monts Jirisan (2nd sommet plus élevé de Corée du sud). Et pour être encore plus précise, dans district de Hadong dans la province du Gyeongsang du Sud.

Contemplons ce thé vert aux feuilles relativement longues, d’un camaïeu de verts, du plus foncé au plus clair.

L’infusion doit se réaliser à 70° et 45 secondes, exécution.

Les feuilles un peu oxydées recouvrent leur verdeur et s’uniformisent.

La liqueur est d’un jaune tonique et relativement soutenu.

Ce thé ne révèle pas de notes fraîches et végétales contrairement à ce que je pensais.

A contrario il met en valeur des notes céréalières, de maïs et de blé toasté. Quelques saveurs d’herbe sèche sont aussi révélées, plutôt en fin de gorgée.

Je crois bien qu’il s’agit là de mon 1er Daejak (récolte d’été des thés coréens) et je remercie beaucoup Fabrice qui a eu la gentillesse de m’en adresser.

J’ai eu un peu de mal à l’apprivoiser mais essentiellement parce qu’il n’est pas ce à quoi je m’attendais. C’est une fois de plus une belle sélection de What Cha.

Si devais le rapprocher d’une famille de thés que je connais, je citerais les Tamaryokucha mais en bien plus grillé.

La longueur en bouche de ce thé est très bonne et les ré-infusions jusqu’à 3 très convenables.

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha, en théière Yixing

Température de l’eau : 70°

Temps d’infusion :  45 secondes puis 1 minute  puis 1 minute 30 (3 infusions)

Prix de ce thé : version été 2016 en rupture de stock (attendre la prochaine récolte)

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – Souvenir de Bai Juyi – Goutte de Thé

Cultivé dans la province Jiangxi, ce thé vert Yun Wu aux feuilles un peu sombres offre une odeur fraîche et aussi grillée assez virulente au sortir de son joli sachet.

D’un vert sombre mais tout de même un peu bleutée par reflets, la feuille est attirante.

Façonnée délicatement en hameçon, elle est aussi asse longue.

Hop, c’est parti pour 1 minute d’infusion en eau chauffée à 80°.

Ça se défroisse lentement et reverdit.

La liqueur est jaune, d’un jaune très légèrement trouble.

L’attaque s’effectue sur des notes de légumes cuits comme l’artichaud, l’asperge – des légumes aux goûts assez vifs, à la limite de la petite pointe d’acidité.

Les fruits à coque, la noix notamment et sa pellicule amère sont aussi de la fête dans ce thé aux notes complexes, se révélant par touches successives.

Une amertume contenue est immédiatement présente en pic, puis va decrescendo jusqu’à l’ultime gorgée.

La longueur en bouche est excellente. Ce thé vert réinfuse parfaitement bien en conservant ses notes fraîches et vives.

Je ne le trouve pas aussi charpenté que ce qu’annonce Goutte de Thé et j’ai beaucoup apprécié ma tasse.

Mode de préparation : mode gong fu cha en infusions courtes et multiples en théière verre.

Température de l’eau : 80° c

Temps d’infusion : 1 minute puis 1 et 1 (3 infusions)

Prix de ce thé :  9,90 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Goutte de Thé

Test & Avis – Sencha Bio en Feuilles -Tamayura

Ce thé est à ne pas confondre avec la version non organique bien qu’il provienne lui aussi de l’île de Kyushu.

L’aspect de la feuille est classique : très plate, fine, assez courte et d’un vert profond.

J’infuse au kyusu 1 minute et demie à 70°

On ne se lasse pas d’observer la belle fraîcheur des feuilles de Sencha une fois infusées.

La liqueur st d’un jaune vert pâle.

Mais la fin de la théière va révéler l’aspect fluo du célèbre thé.

Nous sommes sur des saveurs familières de Sencha avec notes grasses de légumes cuits et des notes très beurrées.

La longueur en bouche est excellente. J’ai préféré la fin de ma théière qui promet toujours un peu plus d’amertume (contenue) mais renforce le côté gourmand, gras du sencha.

Un très bon thé biologique japonais. Merci Fabrice pour me l’avoir adressé !

Mode de préparation : occidentale en infusions multiples, en théière kyusu

Température de l’eau : 70° c

Temps d’infusion :  1 minute 30 puis davantage pour les infusions suivantes 3 infusions

Prix de ce thé :  25,20 € les 100 g

Où  l’acheter: ici chez Tamayura

Test & Avis – Yunnan Graceful Purple Zi Juan Purple Varietal Green Tea – What Cha

Merci Fabrice pour ce thé étonnant qui m’a complètement chamboulée.

Ce thé n’est actuellement plus disponible chez What Cha.

Il s’agit d’un thé vert de variété violette.Celui-ci est obtenu à partir de la variété Zi Juan, l’une des 3 variétés violettes (avec le Ye Sheng et Zi Cha). Pour plus d’infos sur les thés violets, je vous invite à lire cet excellent article de Puer.fr

J’ai donc de très belles feuilles façonnées en longues aiguilles, d’un vert très sombre à la limite du brun.

Je décide d’utiliser le zhong/gaiwan pour l’infuser. Fabrice m’a indiqué 85° et 3 à 4 minutes. Je décide d’être plus conservatrice et de faire 80° et 1 minute.

On observe un reverdissement express de la feuille.

Bon…et bien j’ai bien fait de ne faire que 1 minute ! à ce stade je suis presque incapable de boire ma tasse tant c’est astringent.

Malgré sa très belle robe claire, d’un jaune rosé très inhabituel et d’une texture épaisse, j’avale presque cul-sec pour en finir rapidement.

Cela n’a pas été totalement désagréable mais je m’attendais à un thé vert et j’ai obtenu la sensation d’avaler un Mao Cha sur-infusé.

Je fais une seconde infusion qui sera bien plus agréable, 25 s d’infusion cette fois et effectivement c’est une sorte de jeune pu-erh ou de Mao Cha que j’ai en tasse.

Des notes à la fois végétales et boisées et légèrement fumées avec une astringence présente mais agréable. Et tout au long de la dégustation de belles notes de prunes jaunes et de raisin qui apportent du peps à l’ensemble avec des petites touches sucrées également.

Surprenant et à apprivoiser. Mais au final on est bien subjugué par ce thé vert.

Mode de préparation : en Gong Fu Cha en gaiwan

Température de l’eau : 80° c

Temps d’infusion :  1 minute puis 25 s et 15 s 4 infusions

Prix de ce thé :  je ne sais pas, il est en rupture de stock actuellement

Où  l’acheter: chez What Cha si Alistair, le propriétaire de What Cha en rachète.

Test & Avis – Thé Vert Darjeeling FTGFOP 1 – Teekampagne

Second thé de la maison allemande, après le second Flush, et cette fois-ci un thé vert Darjeeling.

On a une feuille petite, plutôt brune et verte foncée.

Sur le paquet, Teekampagne ne mentionne pas d’indications d’infusion aussi je fais au feeling 2 minutes à 80° car je me méfie des Darjeeling.

La feuille reverdit après son petit bain.

La liqueur est assez foncée, d’un jaune ocre et semi-opaque.

Ce thé provient – à contrario du 2nd Flush – d’une plantation unique, Chamong.

Lui aussi est assez charpenté mais d’une façon moins tannique.

Le corps est medium mais le côté charpenté se révèle par une astringence assez imposante qui perdure tout le long de la dégustation, y compris lors de la ré-infusion.

Les notes sont elles aussi boisées dans ce thé.

Les ré-infusions sont bonnes. Ma problématique réside surtout dans l’astringence trop importante pour moi.

Je vais donc retenter l’expérience en abaissant la température à 70° et en réduisant la durée d’infusion à 1 minute 30. Cette infusion sera meilleure car moins astringente et mettra davantage l’accent sur le côté frais du Darjeeling.

Cette astringence demeure une caractéristique de ce thé. Je ne connais pas le cultivar utilisé par le jardin de thé Chamong mais il est possible que ce soit de l’Assamica (EDIT – ce n’est pas la variété Assamica mais uniquement Camellia Sinensis Sinensis).

J’ai préféré le 2nd Flush à celui-ci.

En tout cas Teekampagne le propose à un prix encore plus doux, 7 € les 250 g, et si vous aimez les thés verts charpentés et frais, il fera sans aucun doute votre bonheur.

Mode de préparation : occidentale en infusions multiples, en théière en verre

Température de l’eau : 80° c

Temps d’infusion :  2 minutes puis moins pour les infusions suivantes – 4 infusions

Prix de ce thé :  7 € les 250 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Teekampagne – récolte 2015