Test – Da Hu Sai Vieux Théiers – Petit Gaiwan

Je remercie Alain qui m’a donné un peu de son thé de la fameuse maison suisse. On verra qu’on n’a pas du tout ressenti les mêmes choses…Pour l’avis d’Alain c’est ici.

Ce thé est un Mao cha, c’est à dire que la feuille a subi toutes les étapes de préparation du pu-erh mais pas le façonnage en galette.

da-hu-sai-vieux-theiers-petit-gaiwan-4

Celui-ci provient de la région du Licang et manifestement de la montagne Da Xue près de Mengku.

da-hu-sai-vieux-theiers-petit-gaiwan-5

Il a la particularité d’être issu de théiers âgés de 50 à 200 ans.

Je l’infuse à 95° en gaiwan et 1 minute.

da-hu-sai-vieux-theiers-petit-gaiwan-6

La coloration de l’eau arrive rapidement.

J’obtiens une feuille mouillée kaki, assez typique de beaucoup de thés pu-erh sheng.

da-hu-sai-vieux-theiers-petit-gaiwan

La liqueur oscille entre le jaune et l’orange.

da-hu-sai-vieux-theiers-petit-gaiwan-1

Le goût est celui d’un pu-erh Sheng : astringence raisonnée et de caractère associée à des notes de fruits jaunes.

da-hu-sai-vieux-theiers-petit-gaiwan-3

J’aime cette astringence un peu âcre mêlée au fruits. Je sais que ça rebute pas mal de monde mais j’aime bien ça, moi 🙂

Toutefois je reconnais que les sheng bien vieillis et gagnant en douceur ont bien plus d’intérêt au palais ^^

da-hu-sai-vieux-theiers-petit-gaiwan-0

Je ferai en tout 4 infusions dont la longueur en bouche est -pour toutes -excellente.

Complexe, ce thé est un compagnon bien agréable mais je pense qu’il pourrait s’adoucir et développer des saveurs encore plus intéressantes en vieillissant encore.

da-hu-sai-vieux-theiers-petit-gaiwan-2

Mode de préparation : mode Gong Fu Cha , en gaiwan céramique

Température de l’eau : 80°c

Temps d’infusion :  1 minutes (trop, objectivement) puis 30s, 30 s et 20s ensuite

Prix de ce thé :  9,50 € pour 50 g en vrac

Où l’acheter : ici chez Petit Gaiwan

Test – Rosé Cha – Les Jardins de Gaïa

Il s’agit d’un thé sombre japonais qui m’a été offert lors de ma visite des Jardins de Gaïa, merci Anne pour ce très précieux cadeau.

rose-cha-les-jardins-de-gaia-4

Je dois dire que suis très intriguée ! Un thé sombre japonais, dans mon imaginaire ça ne courrait pas les rues, ni les champs de thé.

Lorsque je regarde sur le site, je suis encore plus embarrassée car il est précisé qu’il s’agit d’un thé noir originaire de Mori, Shizuoka mais lorsque je vais dans les ingrédients, on note qu’il s’agit d’un thé vert ayant subi une fermentation de 100%.

Bon, qu’à cela ne tienne je le prépare 🙂

La feuille semble être composée de segments de feuilles et de petites brindilles. Plutôt thé noir à première vue.

rose-cha-les-jardins-de-gaia-6

L’odeur de la feuille sèche est très fruitée mais aussi florale avec des notes de rose.

Je ne suis pas le conseil d’infusion et fais un 95° pendant 3 minutes (au lieu des 100° 1 minute préconisés)

rose-cha-les-jardins-de-gaia-5

Toujours une feuille un peu coupée.

rose-cha-les-jardins-de-gaia-2

rose-cha-les-jardins-de-gaia-3

La liqueur est effectivement d’un rosé sombre, profond, envoûtant.

rose-cha-les-jardins-de-gaia

Je m’attends à quelque chose de rugueux, un peu âpre vu mon temps d’infusion et le type de thé…

rose-cha-les-jardins-de-gaia-7

Et bien tout faux ! Il est extrêmement doux et souple ce thé ! Absolument aucune amertume.

Les notes les plus évidentes pour moi sont celles de rose mais combinées à celles de cacahuète. Je crois bien que c’est la première fois que je détecte une note de cacahuète dans un thé.

rose-cha-les-jardins-de-gaia-0

Je ne sens pas de note sucrée, pralinée ou caramélisée comme l’évoque la marque alsacienne en revanche.

Une touche très légère pyrogénée est présente tout au long de la dégustation.

La longueur en bouche est plutôt faible mais le final se fait sur l’arachide. Il ne ré-infuse pas extrêmement bien, plutôt le thé d’une seule infusion.

Un thé complètement surprenant, en dehors de tous les sentiers que j’ai empruntés jusqu’ici.

rose-cha-les-jardins-de-gaia-1

Mode de préparation : mode semi occidental , en théière yixing en infusions multiples

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  3 minutes puis 3 et 3 (3 infusions)

Prix de ce thé :  23,50 € pour 50 g  de vrac en tube

Où l’acheter : Ici chez les Jardins de Gaïa

Test – Moonlight Beauty Raw Pu-erh Loose Tea – Teavivre

Merci Teavivre d’avoir pensé à mes doigts en créant un nom de thé court contrairement à l’accoutumée et à mon cerveau en ne donnant pas un nom chinois à ce thé chinois 🙂

Bon, ce thé est classifié Pu-erh « brut » non façonné en quelque sorte. Thé câlin le classe en Pu-erh blanc ce qui, d’après les spécialistes du genre est impossible. Il n’existe pas de Pu-erh blanc. Il paraît qu’on appelle Pu-erh tout et n’importe quoi à présent.

moonlight-beauty-teavivre-5

Donc c’est un thé qui a subit une très courte fermentation comme un thé blanc.

Il provient du Yunnan, de la montagne Bulang, près de Menghai.

On voit que ce thé est composé uniquement de bourgeons duveteux.

moonlight-beauty-teavivre-6

Et bizarrement il a une face noire et une face blanche, cela est paraît-il dû à son mode de production. Très étonnant.

moonlight-beauty-teavivre-4

Infusion de 5 minutes à 95°.

moonlight-beauty-teavivre-7

hop, on verse et on a une feuille mouillée qui brunit un peu.

moonlight-beauty-teavivre-1

La liqueur est d’un jaune un peu trouble, un peu sépia.

moonlight-beauty-teavivre

Le goût est étonnant, bien plus fort que ce à quoi je m’attendais car je prenais en référence le Pu-erh Blanc Sauvage de Dammann si moelleux et si doux.

moonlight-beauty-teavivre-3

Celui-ci est très différent, la texture est douce et veloutée mais la saveur dominante est une note fleurie et un peu épicée mais aussi un peu terreuse comme dans certains yunnan noirs.

La longueur en bouche est bonne. ce thé réinfuse bien jusqu’à 4 fois.

moonlight-beauty-teavivre-2

Il s’agit d’un thé complexe et je vais devoir en boire un peu plus pour bien le cerner. Mais ma première impression et expérience avec lui est déjà excellente.

moonlight-beauty-teavivre-0

Mode de préparation : mode occidental , en théière céramique

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  5 minutes puis 6 et 7 et 7

Prix de ce thé :  18,70 € pour 100 g en vrac

Où l’acheter : Ici chez Teavivre ou ici chez Thé Câlin

Test – Bamboo Aroma Tian Jian Hei Cha – Yunnan Sourcing

Ce thé est un Hei Cha qui m’a été adressé par Christelle D que je remercie !

Bamboo Aroma Tian Jian Hei Cha - Yunnan Sourcing 4

Nous sommes en présence d’une feuille sèche en « paquets »  comme le sont les feuilles de Hei Cha.

Bamboo Aroma Tian Jian Hei Cha - Yunnan Sourcing 6

Le thé Hei Cha est généralement composé de feuilles de grande taille à moyenne collectées sur des théiers locaux situés dans les zones de haute montagne. 

Elles sont totalement oxydées puis fermentées rapidement (à l’humidité). Il s’agit donc d’un thé sombre mais pas d’un Pu-erh.

Bamboo Aroma Tian Jian Hei Cha - Yunnan Sourcing 5

Ce thé date de 2013 et a été compacté dans des feuilles de bambou puis chauffé à basse température. Il provient du Hunan.

Bamboo Aroma Tian Jian Hei Cha - Yunnan Sourcing 7

La feuille a un peu de mal à se « décompacter après une infusion à 95° pendant 3 minutes.

Bamboo Aroma Tian Jian Hei Cha - Yunnan Sourcing

La liqueur a revêtu sa plus jolie robe ambre.

Bamboo Aroma Tian Jian Hei Cha - Yunnan Sourcing 2

Je laisse un peu refroidir.

Bamboo Aroma Tian Jian Hei Cha - Yunnan Sourcing 3

Au goût ce Hei Cha est très doux, léger et de très discrètes notes boisées se distinguent.

Un très légère note fumée aussi mais très très discrète elle aussi.

Bref, ce n’est pas le thé du siècle. Je le trouve assez fade tout de même.

Je ne remarque pas de goût « bambou » à moins que ce ne soit ce que je perçois comme une note boisée, d’écorce sèche.

Il a la bonne idée d’être peu cher mais ça ne me décidera pas pour autant à sauter le pas.

Bamboo Aroma Tian Jian Hei Cha - Yunnan Sourcing 1

Mode de préparation : mode occidental , en théière en verre

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion :  3 minutes

Prix de ce thé :  12 USD pour 200 g en vrac

Où l’acheter : Ici chez Yunnan Sourcing

Test – Aged Chenpi Ripened Tangerine Pu-erh 2012 – Teavivre

Arrivée avec ma commande Teavivre, cette mandarine est franchement bien emballée : film plastique puis papier fin.

Aged Chenpi Ripened Tangerine Pu-erh 2012

Il s’agit d’un thé Pu-erh récolté en 2012, évidemment dans le Yunnan. Il ne s’agit pas d’un grand Pu-erh sans quoi on aurait probablement évité de l’utiliser pour remplir une mandarine.

Aged Chenpi Ripened Tangerine Pu-erh 2012  2

Je l’ai acheté par curiosité et parce que j’ai profité de 40% durant l’anniversaire de Teavivre (qui soufflait ses 5 bougies début août)

Le mot Chenpi en chinois signifie écorce sèche et désigne celles des agrumes Orange et Mandarine.

La pulpe a été retirée de la mandarine et celle-ci a ensuite été remplie de Pu-erh. Une phase de séchage est réalisée ensuite. Je n’en connais pas la durée.

Aged Chenpi Ripened Tangerine Pu-erh 2012  0

La feuille est très sombre et coupée.Teavivre préconise de casser un peu d’écorce afin de la mêler à l’infusion.

Aged Chenpi Ripened Tangerine Pu-erh 2012 3

Je m’exécute donc et infuse 3 minutes à 90°.

Aged Chenpi Ripened Tangerine Pu-erh 2012  1

Observons cette feuille mouillée

Aged Chenpi Ripened Tangerine Pu-erh 2012 5

L’infusion est très orangée mais moins sombre que ce à quoi je m’attendais.

Aged Chenpi Ripened Tangerine Pu-erh 2012  4

Le goût obtenu est très léger. Il ne s’agit pas d’un Pu-erh fort.

Le goût est plutôt celui d’un thé noir de corps moyen, doux et très subtilement parfumé à la mandarine. C’est presque indécelable. La note finale revient sur une tonalité Pu-erh avec de très légères notes terreuses et animales.

Aged Chenpi Ripened Tangerine Pu-erh 2012 6

Un thé sympathique mais qui m’ a franchement laissée sur ma faim. J’attendais des saveurs plus marquées tant sur le thé que que sur la mandarine.

Aged Chenpi Ripened Tangerine Pu-erh 2012 7

Mode de préparation : à l’occidentale, en théière en verre

Température de l’eau : 90° c

Temps d’infusion :  3 minutes

Prix de ce thé :  10,70 € les 100 grammes

Où  l’acheter: ici chez Teavivre

Test – Pu-erh Blanc Sauvage – Dammann Frères

Voilà un autre thé goûté lors du #DammannDay et que j’avais juste adoré.  Il fait donc naturellement partie de la série des 3 thés achetés ce dimanche Place des Vosges.

Il s’agit d’un thé Pu-erh qui vient bien évidemment du Yunnan et qui a été façonné comme un thé blanc. Les bourgeons ont été fermentés.

Les feuilles sont constituées de bourgeons beiges et vert pastel.

Pu-erh Blanc Sauvage - Dammann Frères 4

Et même de bourgeons duveteux.

Pu-erh Blanc Sauvage - Dammann Frères 7

Ils donnent envie.

Pu-erh Blanc Sauvage - Dammann Frères 5

Je les torture en les laissant 5 minutes dans une eau à 70°.

Pu-erh Blanc Sauvage - Dammann Frères 8

Obtention d’une belle liqueur lisse et beige virant sépia sur des infusions plus longues.

Pu-erh Blanc Sauvage - Dammann Frères

la feuille mouillée gonfle à peine.

Pu-erh Blanc Sauvage - Dammann Frères 3

Je goûte et c’est bien lui…oui, lui avec sa sublime texture veloutée, enveloppante, lovante… et ses notes de fleurs blanches et d’orchidée vanillée mais aussi assez boisées.

Pu-erh Blanc Sauvage - Dammann Frères 2

Tellement onctueux et tellement fin qu’on aime à le boire en silence.

Pu-erh Blanc Sauvage - Dammann Frères 6

Mais on aime aussi le partager et ma fille l’a apprécié.

Pu-erh Blanc Sauvage - Dammann Frères 0

Ce thé n’est pas classé grand cru dans la gamme Dammann Frères mais pour moi il n’en est pas loin.

Gros coup de cœur.

Pu-erh Blanc Sauvage - Dammann Frères 1

Mode de préparation : mode occidental , en théière céramique

Température de l’eau : 70°c

Temps d’infusion :  5 minutes puis 6 et 7

Prix de ce thé :  50 € pour 100 g en vrac

Où l’acheter : Ici chez Dammann Frères