Test & Avis – Opium Hill – Mariage Frères

La marque pensait-elle nous offrir un petit parfum d’interdit totalement inoffensif en nommant ainsi son Oolong thaïlandais ?

Car s’avancer vers le comptoir de thé et demander 50 grammes d’Opium Hill demeure finalement bien aisé… en comparaison essayez donc ,un jour de grande migraine, de mendier un cachet de paracétamol codéïné en vous avançant sans ordonnance vers un comptoir de Pharmacie… Et oui, sous nos contrées, le frisson de l’interdit n’est finalement pas toujours aussi glamour que l’image occidentale – aussi fausse que surannée – du fumeur d’opium asiatique du siècle dernier.

Nous sommes donc en présence de cailloux d’opium Hill, faiblement oxydés, à hauteur de 15%. Mariage Frères nous indique que le Oolong a été cultivé « Sur les sommets d’une colline brumeuse autrefois dédiée aux fleurs de pavot »

Nous saurons après infusion si nos cailloux offrent réellement uniquement de « tendres jeunes feuilles ».

J’infuse à 95° et 4 minutes.

Hop, regardons nos feuilles, elles sont plutôt grandes donc je ne dirais pas qu’il s’agit de jeunes pousses.

La liqueur est elle d’un orangé pâle, presque abricoté.

Concernant le goût, l’attaque se fait sur une note fleurie et végétale extrêmement puissante. On pourrait même la qualifier d’assez extrême, en tout cas à 4 minutes, elle l’est assurément.

Trop bourrine pour moi, je refais une infusion plus rapide.

C’est plus doux et plus souple.

On détecte les fleurs blanches comme le lys ou le muguet mais aussi le camélia.

La texture est beurrée et légèrement soyeuse.

C’est un thé sympathique mais sans qualités exceptionnelles et une chose est certaine,il ne vaut pas du tout son prix. J’ai déjà eu l’occasion de boire de bons thés thaïlandais pour bien moins cher. Je vais terminer mon sachet avec plaisir mais je ne m’adonnerai plus à Opium Hill parce que tout de même faut pas pousser Mémé dans les pavots…

Mode de préparation : mode occidental, en théière en verre

Température de l’eau : 95°

Temps d’infusion :  4 min puis 3 (5 infusions)

Prix de ce thé : 29 € les 100 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Mariage Frères

Publicités

Test & Avis – Saphir Himalaya – Mariage Frères

De passage chez Mariage Frères, après avoir demandé à humer les fameux pré-Darjeeling  et avoir frôlé la crise d’apoplexie en entendant le tarif de 66 €/100g…je quittais l’Inde pour l’est du Népal avec ce Saphir Himalaya.

Mariage Frères explique avoir travaillé « une parcelle confidentielle située entre 1000 et 2000 mètres d’altitude, de laquelle est issu cet extraordinaire Grand Cru ».

On a une très volumineuse feuille verte, vaporeuse, odorante sur un parfum d’orchidée.

J’infuse à 80° et 3 minutes.

 

Ce thé est issu d’un jardin ayant obtenu des certifications organiques au Népal mais Mariage Frères indique ne pas les avoir obtenues en France pour des raisons administratives.

On observe de jolies petites feuilles reverdies.

La liqueur offre un coloris doré clair et transparent.

On est frappé, comme souvent avec les thés népalais, par la palette aromatique et notamment par la grande palette florale Une très belle orchidée vanillée tire le thé vers un côté gourmand mais les fleurs de magnolia et de chèvrefeuille refont surface assez rapidement. Des pointes miellées parachèvent le côté gourmand.

Les réinfusions successives finiront par avoir raison de la fleur et c’est la roche et des notes minérales qui sont à l’honneur.

5 infusions ont été possibles et la longueur en bouche est excellente.

Très bon thé, très belle sélection, très beau prix excessif toutefois (45 € les 100 g)

Mode de préparation : mode occidental, en théière kyusu

Température de l’eau : 80°

Temps d’infusion :  3 min (5 infusions)

Prix de ce thé : 45 € les 100 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Mariage Frères

Test & Avis -Taiwan Oriental Beauty Oolong Tea – What Cha

Il fait beau, il fait froid, c’est le moment idéal pour boire un Oriental Beauty !

Même si pour moi c’est toujours le moment de boire cette sorte de Oolong taïwanais que j’adore.

La spécificité de celui-ci est d’être un blend issu de 2 cultivars : Qing Xin et Jin Xuan

Son oxydation est classiquement forte, autour de 70% et il provient de E Mei,  dans le comté de Xinzhu County.

On note les feuilles de 3 couleurs différentes et légèrement bouclées.

Elles partent s’ébrouer dans une eau à 95° et 4 minutes.

On remarque bien les différences entre feuilles une fois mouillées. Elles sont de toutes tailles également.

La liqueur est ambrée, transparente et légère.

Ce n’est pas le meilleur OB que j’ai pu boire mais il est très agréable.

Un peu faible en profondeur selon moi, il garde toutefois une bonne tonicité grâce à des notes fruitées de pêche et d’abricot, sucrées mais sans excès.

Le petit goût râpeux est bien là en fin de gorgée, on est sur un Oolong que Diable !

La longueur en bouche est très modérée en revanche même si l’on prolonge un peu l’infusion.

Les récoltes 2017 de thés taïwanais manquent de miel, ce qui me chagrine un peu je dois dire, la faute de ces fameux insectes qui ont été moins nombreux à mordre les feuilles cette année-là. J’espère que 2018 verra la recrudescence de ces chères petites bestioles.

En attendant ce thé se laisse siroter avec plaisir.

Mode de préparation : Mode occidental en kyusu en terre

Température de l’eau : 95°c

Temps d’infusion : 3 puis 4 minutes (2 infusions)

Prix de ce thé : 10,20  € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez What Cha

Test & Avis – Lightly Baked Organic High Mountain Jin Xuan Oolong Tea Lot 637 – Taiwan Tea Crafts

Quand on a la grippe, il se soigner en buvant d’excellents thés.  Évidemment il ne faut pas avoir perdu le goût mais j’ai encore cette chance.

Ce thé biologique provient de la région de Nantou et a été récolté à la main à une altitude de 1100 mètres.

Faiblement oxydé et faiblement cuit, ce thé est de cultivar Jin Xuan, celui utilisé pour les Milky Oolong.

On observe donc une feuille roulée très verte mais norcie sur certaines feuilles.

Je précipite le tout en théière dans une eau à 95° et 3 minutes.

On récupère une feuille très décomplexée !

La liqueur est d’un jaune moyen.

La texture est peu marquée, plutôt fluide que moelleuse.

La saveur est florale, portée sur les fleurs de la famille des lillium (lys muguet etc…). A ce profil aromatique floral, s’ajoute assez rapidement une note fruitée et sucrée, qui pourrait être associée à du brugnon.

Sur la fin de la dégustation, des petites pointes légèrement amères typiques des peaux de noix prennent possession de la liqueur.

Un très agréable thé, léger, souple  et aromatique qui ré-infuse correctement jusqu’à 4 fois

Mode de préparation : en mode occidental, en théière taïwanaise en terre

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion : 3 min (4 infusions)

Prix de ce thé :  5 USD les 25 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Taiwan Tea Crafts

Test & Avis- Dong Ding Oolong Tea Lot 635 – Taiwan Tea Crafts

ce Dong Ding, modérément oxydé, cultivé à une altitude de 900 mètres et « cuit » , est travaillé à de multiples étapes et de cultivar Jin Xuan et de terroir Meishan.

Belles feuilles roulées et camaïeu de verts.

Infusion à 95° 45 secondes en Gong Fu Cha.

Versons vite.

Feuille bien grande et longue, en branchages.

Une liqueur d’or apparaît.

Ce Oolong a une certaine amertume maîtrisée évoquant la peau de la noix.

Des saveurs de noix sont d’ailleurs présentes dans la liqueur, associés à des notes de pain chaud légèrement grillé.

Des pointes florales de gardénia essaient de percer également mais restent étouffées.

Ce thé ré-infuse très bien une huitaine de fois, idéal sous ce climat de neige !

La longueur en bouche est excellente, ce qui ne gâche rien.

Mode de préparation : en mode Gong Fu Cha, en théière taïwanaise en terre

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion : 45 s,50 s,1min (8 infusions)

Prix de ce thé :  5 USD les 25 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Taiwan Tea Crafts

Test & Avis – 2017 Competition Oriental Beauty Tea Two Leaf Grade Lot 664 – Taiwan Tea Crafts

Ayant très envie d’un Oriental Beauty, j’ai tiré celui-ci de la boîte.

Ce thé est relativement oxydé et provient du comté de Hsinchu, d’un jardin situé à 800 mètres d’altitude.

C’est un thé onéreux et médaillé.

La feuille est plutôt petite et bouclée. On constate un coloris mixte entre argent et camaïeu de bruns.

Infusion en gong fu cha à 95° et 30 secondes.

Beau déploiement.

Liqueur jaune abricoté.

J’ai fait fait plusieurs infusions de ce thé, et je suis assez déçue.

Entendons-nous bien : ce n’est pas un mauvais thé, loin de là mais pour un thé d’exception, je m’attendais à tout autre chose.

Les saveurs classiques d’un Oriental Beauty sont présentes mais les saveurs y sont moins marquées que dans ceux que j’affectionne. Les fruits, le miel, tout est là mais 3 tons en dessous.

C’est sans doute plus fin et laisse la part plus belle à une note florale, assez raffinée.

Je lui trouve néanmoins un manque de profondeur.

Ce thé supporte bien 3 infusions. La longueur en bouche est moyenne.

Soit je suis passée à côté de cet OB soit il n’est pas spécialement fait pour mes papilles, soit il est fort probable qu’elles ne soient pas assez éduquées à ce type de thé d’exception.

Mode de préparation : en mode Gong Fu Cha, en théière taïwanaise en terre

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion : 30 s,45 s,50 s,1min (4 infusions)

Prix de ce thé :  12 USD les 10 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Taiwan Tea Crafts