Thé cher et Thé chiant, Calendrier de l’Avent…

La date fatidique approche et dès le 1er décembre, cette joie surannée de découvrir quel sachet sur-emballé se cache derrière la petite mignonnette fenêtre/ pochette/ tirette/ bobinette va en envahir plus d’un(e).

Je dois dire que la 1ère année où j’ai vu un calendrier de thé de l’Avent, j’ai trouvé le concept amusant et original mais à présent la déferlante marketing est telle que je  frôle la crise d’urticaire en en croisant un au détour d’une page web ou d’un rayon et cela va au-delà du monde du thé.

A quand le calendrier de l’Avent du pêcheur ? le 5, un lombric,le 6 un hameçon.Ou celui de la NRA ? le 8 une balle de 8 mm et le 22 de la chevrotine… Celui du pré-hipster tendance dictateur ? le 14 un poil de barbe de Castro, le 16 un poil de moustache de Staline et, clou de l’objet, le 24 un poil de toque Léopard de Mobutu, dictateur glabre mais-ça-faisait-tellement-plaisir-de-l’inclure-dans-le-concept-et-en-plus-ça-apporte-de-la-diversité-féline-au-projet.

Pour en revenir au thé, le prix au kilo de ces objets éphémères défie tous les compteurs Geiger. Bien plus de déchets que de thé au final dans ces boîtes.

Avec un sachet moyen à 2 g et 24 jours en règle générale dans un calendrier, l’heureux acquéreur est tout de même à la tête de 48 g de thé pour une somme oscillant entre 20 et 59 € selon les marques et distributeurs… Prenons l’exemple de Dammann Frères vendu à 22 €, ça nous met le sachet de thé  0,91€… pour des thés vendus aux 100 g entre 5 et 8 € en moyenne ^^  Allez, pas de jaloux : chez Theodor on est à 20 € et donc 0,83 € le sachet journalier mais leurs thés sont vendus plus chers au gramme et il y a moins de carton d’emballage, chez Palais des Thés c’est 23 € soit 0,95 € le sachet et il y a au moins la tentative d’introduire quelques thés d’origine.

Les emballages, encres utilisées, le gâchis… c’est étonnant. Toute l’année je vois des posts à connotation écologique de la part des marques « blablabla  nous on aime la nature, nous on n’est pas méchant avec les enfants, les oiseaux, les théiers, la faune et la flore » (#coche ton combat du jour)… j’en passe et des meilleures… et je n’en vois pas UNE seule de ces marques proposer un calendrier de l’Avent durable, rechargeable et en toile de jute équitable, sans sur-emballage et aux encres d’impression à l’eau ?

Je plaisante ! Car ceux qui me connaissent savent que je n’ai pas la fibre d’une écologiste . Que celui qui n’a jamais jeté un cartonnage dans le bac à ordures me jette le premier sachet de thé usagé… ou explique à mon ex belle-sœur que c’est très bien de trier ses poubelles, manger bio et de gueuler sur le voisin qui roule en 4/4 quand on a fait importer sa Mustang des Etats-Unis…

Simplement, je les trouve si monotones, si peu magiques ces calendriers de thé.

Alors oui, on me dira que cela permet de découvrir de nouveaux thés (pas tant que ça quand on regarde ce qui est proposé comme références de thés au final, quel ennui abyssal), que c’est un instant plaisir, pour soi, pour se remémorer qu’on aimait faire ça enfant,vivre ce compte à rebours avant Noël.

Mais au fait pourquoi les adultes veulent-ils tant dorénavant singer les enfants ?

Publicités

14 juillet 2017, le blog fête ses 3 ans

Et oui, déjà 3 ans que vous subissez ma prose plus ou moins  inspirée et mes avis sur le thé.

Pour fêter ça, point de concours, rien à gagner. Juste mon souhait de continuer à partager sur le thé avec vous.

Pourquoi commencer un blog le jour de la fête nationale et en plein été pour une boisson majoritairement consommée chaude (hormis dans le sud des USA) ?

Avant, le 14 juillet, j’étais toujours occupée car c’était l’anniversaire de mon grand-père. Depuis 11 ans j’étais donc inoccupée et le 14 juillet 2014 j’ai décidé de faire quelque chose à ma portée (donc pas la révolution ni inventer le fil à couper le beurre ou l’eau chaude)

Jouer avec des feuilles et de l’eau chaude, c’était à mon niveau (enfin je le pensais…avant de me rendre compte un peu plus tard que c’était bien plus complexe que cela)

Aujourd’hui, le blog c’est  727 articles:

  • 192 thés noirs natures testés
  • 109 thés Oolongs natures essayés
  • 101 thés noirs parfumés engloutis
  • 84 thés verts nature avalés
  • 73 thés verts parfumés bus
  • 34 salons de thés visités
  • 30 thés Oolongs parfumés tentés
  • 30 articles divers sur le thé
  • 23 thés blancs parfumés bus
  • 22 thés pu-erh ou heicha tentés
  • 16 événements liés au thé
  • 15 maisons de thés passées en revue
  • 10 articles teaware présentés
  • 9 thés blancs natures avalés
  • 6 rooibos passés au banc d’essai
  • 4 thés jaunes délicatement essayés
  • 4 matés testés

Mes goûts ont bien évolué et on voit que les thés verts vont commencer à rattraper le nombre de thés noirs testés ^^

Je profite de notre fête nationale pour dire merci à tous ceux qui me lisent que ce soit régulièrement ou pas. Ma vraie récompense c’est l’interaction avec les lecteurs, que ce soit ici sur le blog ou sur les réseaux sociaux.

J’ignore ce qui fait qu’on arrête d’écrire sur son blog. Beaucoup de blogs de thés ont une durée de vie inférieure à 2 ans, ce qui m’a toujours beaucoup étonnée quand on lit la prose passionnée et enflammée de certains à leurs débuts.

Mon tour viendra sans doute à un moment mais pas encore 😛

Boire du Thé rend- t-il Con ?

Question épineuse ^^ et qui me vient notamment lorsque je m’auto-observe 😀

Au-delà de mon cas pathologique et désespéré, faisons ensemble un tour d’horizon des propriétés prêtées au fameux breuvage ou à certaines marques.

Le thé Pu-erh fait maigrir –> Il suffit de Googler un chouïa et on le retrouve affublé du qualificatif « mange-graisse » et l’on trouve moult Tuocha ou sachets de Pu-erh vendus 5 € les 100 grammes supposés aspirer culotte de cheval et poignées d’amour.

Bon…ça se saurait, non, s’il suffisait de picoler régulièrement du Pu-erh pour fondre comme un sucre ? A titre de comparaison boire un Pu-erh équivaut à environ 0 calories et faire une marche de 30 minutes à 6 km/h en fait dépenser 110. Moralité marchez en emportant un thermos de Pu-erh (et si possible pas ceux mentionnant le fait qu’ils font mincir…)

Le thé vert est anti-oxydants –> hum… mais pas les autres peut-être ? Le thé vert est effectivement le plus riche en polyphénols mais les autres types de thés en possèdent néanmoins.

L’association d’idées vert/jeunes pousses/jeunesse/antioxydant a l’air de bien fonctionner dans l’esprit des marketeurs alors pourquoi s’en priver hein…

car au-delà de la simple caractéristique technique, les anti-oxydants seraient une des clefs de la porte vers la jeunesse indéfectible. Certains n’hésitent pas à le sous-entendre en parlant de « rajeunir le corps » et en appelant leur thé « pure jeunesse » par exemple alors que techniquement les herbes utilisées ne sont pas du camellia sinensis.

Le thé rend beau –> « beautiful tea for beautiful people » est une des dernières lignes de thés noirs de Mariages Frères. Un choix s’impose aux moches :

Cas N°1 –> je suis moche, je passe mon chemin

Cas N° 2 –> je suis moche mais j’ai la foi, boire ce thé me rendra beau/belle # potion magique !

Cas N° 3 –> je suis moche mais je ne peux pas être moche puisque je bois du Mariage Frères en fait ^^

Grâce aux polyphénols du thé, vous resterez jeunes plus longtemps aussi donc beau….bah oui ! ça vous saute pas aux yeux qu’un Michel Simon à 20 ans est plus sexy qu’un Brad Pitt à 50 ? … Après c’est une question de goûts …

Le thé Détox vous détoxifie –> bon…

Les thés sont tous diurétiques, certains davantage (ahhhh le Sencha japonais est à éviter avant 1h30 de transports franciliens sauf à être masochiste en ces temps de plan vigipirate et toilettes condamnées). Et l’adjonction de certains ingrédients au thé va pouvoir accentuer ces capacités naturelles : queues de cerises, genévrier, pissenlit ou citronnelle notamment.

Vous serez surtout bien détoxé de pièces sonnantes et trébuchantes au vu du prix desdits Thés Détox.

Le thé rend intelligent –> oui, c’est notamment la presse féminine qui le dit, c’est dire. L’article de Cosmopolitan est le plus criant de vérité,exceptionnel, expliquant que cela se mesure après l’ingestion d’une tasse de thé vert.

Moralité : gardez l’œil amateurs de thé, on a vite fait de sombrer

Que boire comme thé de Noël ?

Quelle question… je dirais celui que vous aimez ! Mais si je devais choisir un Oriental Beauty ou un Bi Luo Chun, pas sûr que tout le monde me suive et le thé de Noël c’est plutôt aussi un moment de partage autour d’une boisson chaude réconfortante et évocatrice.

Si je dois donner mon avis sur les thés de Noël, je dirais qu’ils ne sont pas tous inoubliables, loin de là…

J’ai personnellement aimé Il était une fois Noël de Betjeman & Barton car il mise sur des ingrédients un peu différents, la pomme l’amande (bon ok il y a quand même de la cannelle mais c’est Noël quand même !).

Il était une fois Noël – Betjeman & Barton 4

Esprit de Noël reste un must aussi selon moi autour de notes de mandarine et de clous de girofle. Toujours un moment de plaisir. Il reste un de mes favoris.

Esprit de Noël 3

Pour les originaux il y a aussi le Thé des Neiges, sur des bases thé blanc et vert avec des saveurs de fruits rouges. Réussi mais pas mon truc.

the-des-neiges-compagnie-coloniale-3

Ou le classique Thé de Noël toujours de chez Compagnie Coloniale aux saveurs de cerise et d’amande, que je n’ai pas testé sur le blog mais sur Steepster et que j’apprécie en dépit d’une base un peu clairette.

Les Chaï, même s’ils ne sont pas des thés de Noël remplissent plutôt bien la fonction.

Thé des mille collines

Et pour ceux qui ne veulent pas de théine il y a les rooibos. Ceux de chez Cape and Cape valent le détour : African Christmas joue la carte intense des épices en tout genre sur des agrumes

African Christmas Cape and Cape

et Christmas Fireworks plus fin selon moi avec des fruits plus inattendus comme le coing mélangé à de la vanille et de la pomme et bien sûr des épices dont le gingembre.

Christmas Fireworks - Cape and Cape 3

Liste pas du tout exhaustive.

Et vous quels sont vos thés de Noël favoris ?

mandalay-mariage-freres-4

 

Rencontre du 3ème type chez Au Cœur du Thé

Il y a 2 semaines de cela, Cidö et moi sommes allées à une dégustation de thés chez Au Cœur du Thé situé rue de Joinville dans le XIXème arrondissement de Paris.

Nous avions peur d’arriver en retard mais au final le nouveau gérant, trouvé perché dans un faux-plafond, avait totalement oublié que nous venions.

au-coeur-du-the-2

Qu’à cela ne tienne, nous voici attablées sur une table toute pensée et dévouée au thé. Car elle comprend tout : robinet pour verser de l’eau ou rincer les ustensiles, plaque pour chauffer l’eau dans une bouilloire et elle évacue même directement l’eau. Et tout ça en étant jolie.

au-coeur-du-the-0

La suite est plus étrange car la dégustation était brouillonne et très imprécise. Les thés dégustés étaient corrects mais ne m’ont pas transcendée. J’en ai acheté 2 pour les refaire au calme et voir réellement ce qu’ils valent.

au-coeur-du-the

Notre hôte ne savait pas exactement ce qu’il nous faisait goûter et ne nous parlait pas vraiment des différences entre ses thés mais était très sympathique.

Pas de prix pour une dégustation aussi complète, étonnée je me suis dit que j’allais acheter des thés ou accessoires pour m’assurer de rentabiliser cette séance pour notre hôte.

au-coeur-du-the-1

Il a d’ailleurs été potier et semblait s’y connaître davantage en céramique, à une exception : leurs prix.

Car ce fut une gageure pour Cidö d’acheter sa théière et pour moi mon gaiwan.

La plupart des prix étant manquants sur les articles,les prix annoncés étaient hors marché (et X 4  ou 5 fois les prix du net…). Pour nous donner le prix d’une tasse le patron a même vérifié sa transparence à la lumière avant de nous en demander 100 € (celle-ci aurait du taper dans les 35 ou 40 €).

Sympa, il a dépareillé son service pour que j’en prenne juste le gaiwan qu’au final j’emporte à 15 €.

au-coeur-du-the-4

J’ai retenu qu’une salle de lecture de la Bible était intégrée au lieu. Un pasteur y vient apparemment en discuter. Et il y a une église évangélique asiatique en face.

Bref, je n’ai pas tout compris sur ce lieu, son but, ses finalités.

Je les invite vivement à clarifier tout ça, à mieux appréhender leurs thés et à étiqueter au bon tarif les céramiques.

L’accueil y est très chaleureux. Je suis certaine qu’il s’agit d’une question de rodage car l’on sent tout de même un intérêt pour le thé.

au-coeur-du-the-3

2 Rue de Joinville – 75019 Paris
Téléphone : 07 52 46 48 58
Ouvert du Lundi au Samedi de 14h00 à 20h00
Métro : Crimée (ligne 7)

Billet en Mode Agacé … Jugetsudo… ou une infusion ratée dans une grande maison de thé ?

Mercredi 2, j’avais emmené ma copine belge Cidö du blog Drink Tea With Me boire un thé chez Jugetsudo. La dernière fois que j’y étais allée, l’expérience avait été magique.

Mais cette fois-ci l’expérience a été différente. Heureusement le ratage n’a porté que sur mon infusion et non sur celle de Cidö qui aura moins d’occasions que moi d’y retourner.

Cidö avait choisi le Genmaicha Matcha

jugetsudo-oct-0

et moi un Sencha.

jugetsudo-oct

Tant la préparation (moins de gestes, moins de précision dans le service que la dernière fois) que la dégustation aura été décevante cette fois-ci.

Ma première infusion a été légèrement sur-infusée mais cela fonctionnait tout de même. J’attendais donc mieux de la seconde.

Bien au contraire elle a été une catastrophe, la jeune femme s’est un peu bagarrée avec la théière, n’arrivant pas à verser. De ce fait l’infusion a été bien trop longue.

Ma seconde liqueur était d’un vert « algue » avec beaucoup de résidus de « poudre de feuille » dans la tasse (fin d’un sachet ?). La liqueur était totalement opaque.

Jugetsudo 13

La fois dernière, Alain et moi avions eu une troisième infusion notamment sur le même Sencha.

Les trois personnes en boutique étaient totalement perturbées par la présence de 2 autres clients. Ne voyant rien venir, je demande à une autre dame si je peux avoir une troisième infusion, histoire de finir sur une infusion sympa, on ne sait jamais… Elle vérifie et observe la théière et me répond que non car l’autre jeune femme a déjà tout nettoyé et jeté les feuilles…

Voilà… je suis donc restée sur ma tasse amère et à toutes fins utiles je rappelle qu’on paie 17 € pour ce Sencha avec 4 petits biscuits.

Le personnel est toujours très aimable mais ça ne rattrape pas l’impression de ratage total.

Bref, je pense que je reviendrai quand même mais que je n’y irai plus les yeux fermés.

Jugetsudo 9

Jugetsudo

95 Rue de Seine, 75006 Paris

01 46 33 94 90

Ouvert du Lundi au Samedi de 11h à 19h

Métro Mabillon (Ligne 10) ou Odéon (Lignes 10 et 4)

Compter de 16 à 25 € pour un thé accompagné de douceurs selon votre choix (Sencha, Gyokuro, Matcha ou autre)