Test & Avis – Long Mei 2017 – Terre des Thés

Voilà un thé vert de caractère dont j’avais pu goûter la récolte 2016 grâce à Christelle. Cette récolte 2017 m’a été envoyée par Fabrice que je remercie hautement.

ce thé vert d’origine en provenance du Yunnan et plus précisément de Simao, des montagnes de Zhenyuan .

Il a été récolté à 1300 mètres d’altitude.

Nous avons toujours cette année de très jolies feuilles longues et fines, torsadées dans un camaïeu de vert kaki et de vert anis. Peut être un peu plus sèches et jaunes que celles de l’an passé.

J’infuse à 75° et 1 minute.

Les feuilles se déplient plutôt bien.

La liqueur est plutôt jaune très pâle et virera à l’anis en refroidissant.

Je note les mêmes saveurs que l’an passé : attaque sur la note amère puis présence de notes fruitées (pamplemousse, fruits exotiques) et végétales et de légumes cuits (toujours l’asperge).

Une fois la note astringente dépassée, on passe toujours un très bon moment avec ce thé qui accompagne agréablement une pâtisserie car il contraste avec le sucré du gâteau.

Sa longueur en bouche est excellente et il ré-infuse jusqu’à 3 fois.

Mode de préparation : mode occidental en théière céramique

Température de l’eau : 75°c

Temps d’infusion : 2 minutes

Prix de ce thé : 3,90 € les 25 g en vrac

Où l’acheter :  ici chez Terre des Thés

Publicités

Test & Avis – Charme des Minorités – Goutte de Thé

Ce thé est issu de ma commande Goutte de Thé et j’avais été séduite par ce thé Yunnan que j’avais envie de comparer à d’autres thés du même endroit : la montagne du Yuanjiang, où vivent trois minorités ethniques : Hani, Yi et Dai.

Pour en savoir davantage sur ces minorités, composant 3 des 56 nationalités de Chine, c’est par-ici et et encore ici.

Une jolie feuille bouclée parsemée de bourgeons dorés, une odeur de cacao amer, tout cela semble prometteur.

J’infuse en Gong Fu Cha et 30 secondes.

La feuille se déplie plutôt pas mal pour une température peu élevée pour un thé noir.

La liqueur est au-delà de l’ambré, on est sur un joli chocolat roux.

Je suis bluffée par ce thé. Je ne m’attendais pas à un aussi bon Yunnan je crois. Car je n’aime pas de la même façon tous les Yunnan. Ceux qui sont sont sur des notes terreuses et rocailleuses, sur des notes d’eucalyptus n’ont pas ma préférence.

Celui-ci est sur le profil de Yunnan que j’apprécie le plus : onctueux en texture, très doux sur des notes de cacao en attaque, de patate douce en note de cœur, mâtinées d’une touche de malt doux.

Très bon, idéal pour débuter une journée. Ce thé est impeccable pour commencer en douceur le matin. Très contente de l’avoir choisi.

Son prix est aussi très raisonnable.

Mode de préparation : mode gong fu cha en infusions courtes et multiples en théière yixing.

Température de l’eau : 90° c

Temps d’infusion : 35 secondes puis 45 s puis 1 minute ( 4 infusions)

Prix de ce thé :  7,49 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Goutte de Thé

Test & Avis – Yunnan Graceful Purple Zi Juan Purple Varietal Green Tea – What Cha

Merci Fabrice pour ce thé étonnant qui m’a complètement chamboulée.

Ce thé n’est actuellement plus disponible chez What Cha.

Il s’agit d’un thé vert de variété violette.Celui-ci est obtenu à partir de la variété Zi Juan, l’une des 3 variétés violettes (avec le Ye Sheng et Zi Cha). Pour plus d’infos sur les thés violets, je vous invite à lire cet excellent article de Puer.fr

J’ai donc de très belles feuilles façonnées en longues aiguilles, d’un vert très sombre à la limite du brun.

Je décide d’utiliser le zhong/gaiwan pour l’infuser. Fabrice m’a indiqué 85° et 3 à 4 minutes. Je décide d’être plus conservatrice et de faire 80° et 1 minute.

On observe un reverdissement express de la feuille.

Bon…et bien j’ai bien fait de ne faire que 1 minute ! à ce stade je suis presque incapable de boire ma tasse tant c’est astringent.

Malgré sa très belle robe claire, d’un jaune rosé très inhabituel et d’une texture épaisse, j’avale presque cul-sec pour en finir rapidement.

Cela n’a pas été totalement désagréable mais je m’attendais à un thé vert et j’ai obtenu la sensation d’avaler un Mao Cha sur-infusé.

Je fais une seconde infusion qui sera bien plus agréable, 25 s d’infusion cette fois et effectivement c’est une sorte de jeune pu-erh ou de Mao Cha que j’ai en tasse.

Des notes à la fois végétales et boisées et légèrement fumées avec une astringence présente mais agréable. Et tout au long de la dégustation de belles notes de prunes jaunes et de raisin qui apportent du peps à l’ensemble avec des petites touches sucrées également.

Surprenant et à apprivoiser. Mais au final on est bien subjugué par ce thé vert.

Mode de préparation : en Gong Fu Cha en gaiwan

Température de l’eau : 80° c

Temps d’infusion :  1 minute puis 25 s et 15 s 4 infusions

Prix de ce thé :  je ne sais pas, il est en rupture de stock actuellement

Où  l’acheter: chez What Cha si Alistair, le propriétaire de What Cha en rachète.

Test & Avis – Clair de Lune – Goutte de Thé

3ème thé de la maison parisienne Goutte de Thé et ce sera un thé blanc.

clair-de-lune-goutte-de-the

J’avais choisi ce thé car il ressemble à s’y méprendre au thé Teavivre Midnight Beauty si caractéristique avec sa feuille avec une face noire.

Ce thé nous explique Goutte de Thé est de cultivar « Da Bai Hao » et des monts Jinggu (près de Pu-erh dans le Yunnan). On observe en dehors d’une face noire un panaché de coloris argentés et bruns.

clair-de-lune-goutte-de-the-2

Je l’infuse à 90° et 3 minutes.

clair-de-lune-goutte-de-the-0

clair-de-lune-goutte-de-the-3

La liqueur est d’un jaune orangé.

clair-de-lune-goutte-de-the-4

Et la feuille ne se dépliera bien que vers la 3ème infusion.

clair-de-lune-goutte-de-the-1

Pour moi ce thé est essentiellement floral et rond en bouche.

On a un goût légèrement fumé qui accompagne l’ensemble de la dégustation.

Il demeure subtil, réinfuse bien et la longueur en bouche est bonne.

Il est intéressant mais m’a semblé moins fin que celui de Teavivre qui semble bien être de la même région et probablement du même cultivar.

clair-de-lune-goutte-de-the-5

Mode de préparation : mode occidental en infusions longues et multiples en théière céramique.

Température de l’eau : 90° c

Temps d’infusion : 3 minutes puis 3 et 4 (3 infusions)

Prix de ce thé :  11,50 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Goutte de Thé

Test & Avis – Joie de Vivre – Goutte de Thé

Comme son nom ne l’indique pas, ce thé est un thé d’origine. un Yunnan pour être précise.

joie-de-vivre-goutte-de-the-4

On observe de bien belles feuilles duveteuses et des bourgeons.

joie-de-vivre-goutte-de-the-5

J’infuse à 95° et 2 minutes comme réclamé.

joie-de-vivre-goutte-de-the

On obtient d’aussi belles feuilles mouillées.

joie-de-vivre-goutte-de-the-2

qui se détendront au fil des infusions.

joie-de-vivre-goutte-de-the-1

La liqueur est quant à elle d’un brun ambré translucide.

joie-de-vivre-goutte-de-the-0

Le goût est lui très agréable. Je ressens le malt mais aussi le pain grillé ainsi que de l’orge et de l’avoine. Très léger toutefois.

Je n’ai pas le miel ni le fruité promis par la marque.

A la seconde infusion non plus d’ailleurs.

Je n’ai pas trouvé la longueur en bouche exceptionnelle non plus.

En méthode occidentale, c’est donc un thé sympathique. Il faudra que je le teste un jour en méthode gong fu cha.

joie-de-vivre-goutte-de-the-3

Mode de préparation : mode occidental en infusions longues et multiples en théière céramique.

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion : 2 minutes puis 4 et 5 (3 infusions)

Prix de ce thé :  10,90 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Goutte de Thé

Test – Dian Hong Gong Fu Simao – EndOra

Voilà un thé de la fameuse maison parisienne EndOra qui m’a été donné par Estelle de Volutes Tea que je remercie – le lien donne accès à sa revue de ce thé.

Il s’agit donc d’un thé du Yunnan, probablement de la région de Simao ou bien de la ville de Simao (ancien nom de la ville de Pu-erh). EndOra n’en dit pas grand chose sur son site – fouillis et qui fait légèrement saigner ma rétine – si ce n’est que les théiers utilisés semblent être des Yun Kang.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-1

Quelques recherches et j’apprends que c’est une sous- variété de Da Ye Zhong utilisée pour produire des Dian Hong. Le Da Ye Zhong étant la plante originelle du théier – connue aussi sous le nom de Camellia sinensis assamica (là je m’y retrouve)- et possède de très grandes feuilles

A ce stade je remarque de jolis bourgeons dorés qui sentent le sous-bois.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora

J’infuse prudemment à 90° et 1 minute car de l’Assamica tu te méfieras.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-0

Hop je verse et la liqueur est déjà bien sombre et ambrée.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-6

La feuille mouillée ne présente pas un grand sex-appeal.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-4

Ce thé est assez costaud. Il n’appartient pas aux types de Yunnan que j’affectionne, plus ourlés et plus légers.

La force porte sur ce côté boisé, presque fumé et un peu amer. Je l’apparente à du tabac froid mêlé à de la menthe. De nombreux fois j’ai vu qualifier ces notes d’eucalyptus. On va donc dire que je sens des notes d’eucalyptus.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-3

C’est à peu près tout ce que j’ai détecté car les notes sont si puissantes que j’ai du mal à dissocier d’autres éléments.

Il ne s’agit pas du tout d’un mauvais thé, très loin de là mais il n’est pas dans la palette aromatique que j’apprécie le plus.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-5

Je commence d’ailleurs à m’inquiéter car buvant de plus en plus de thés verts, j’ai beaucoup de mal à présent à revenir sur ce type de thés – corsés – alors que j’avais aucun mal à le faire auparavant.

Mes papilles semblent évoluer et devenir un peu difficiles. Car j’espérais aimer les thés verts mais ce n’est pas pour perdre mon palais en thés noirs.

Je suis toute circonspecte.

dian-hong-gong-fu-si-mao-endora-7

Mode de préparation : mode semi-occidental, en théière yixing en infusions multiples

Température de l’eau : 90°

Temps d’infusion :  1 minute 1ère infusion puis 1 minute pour la 2nde et 1,5 pour la 3ème

Prix de ce thé : 10 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: Ici chez EndOra (lui écrire ou se déplacer en boutique)