Comment réaliser une infusion de Thé Gyokuro au glaçon (méthode Shinobicha)

Pour obtenir un bon thé glacé, il existe plusieurs méthodes d’infusion – à température ambiante puis placer le liquide au frigo – l’infusion à froid, réalisée au frigo durant quelques heures – et enfin l’infusion au glaçon.

Ce type d’infusion sied aux thés japonais, alors je choisis un Gyokuro que j’avais aimé, celui du Parti du Thé.

En général, on place feuilles et glaçons dans un hohin mais j’avais peur que le thé prenne une certaine amertume le temps que tout soit fondu, aussi j’ai utilisé un mug avec infuseur.

L’idée étant que la liqueur se déverse dans le mug sans stagner avec les feuilles.

J’ai réalisé ce thé alors qu’il faisait 26° dans mon salon. Je pensais que les glaçons fondraient rapidement. Et bien j’avais tort !

Car compactés dans le mug, ils ont mis plusieurs heures à fondre en totalité… ça m’apprendra à avoir été une piètre élève en physique chimie.

Au bout d’un temps infini, j’ai donc obtenu une belle liqueur agrémentée de quelques menues feuilles.

Les saveurs du Gyokuro sont là, le végétal extrême, la chair de poisson mais en plus fort que dans la version chaude, à mon grand étonnement.

La texture est beurrée aussi.

J’aime ma tasse bien que je trouve l’infusion un peu déséquilibrée par rapport à la version chaude. A contrario d’une infusion à froid classique,ici le glaçon renforce les notes, les exacerbe et ne fait pas ressortir leur finesse et d’autres aspect de celles-ci.

C’est une sorte de shooter version thé.

Pas sûr que j’ai la patience de le refaire mais c’est très intéressant gustativement parlant.

Mode de préparation : au glaçon, méthode Shinobicha

Température de l’eau : sans eau, juste des glaçons posés directement sur les feuilles

Temps d’infusion :  3 à 4 heures

Prix de ce thé :  29,50 € les 50 grammes

Où l’acheter : ici chez Le Parti du Thé, ou en boutique

Publicités

Test & Avis – Thé Noir Poivre Noir & Cédrat – Umà

Voilà l’ultime et troisième bouteille de la marque artisanale Umà après le Thé vert Basilic et Yuzu de et le Rooibos Cannelle Rhubarbe.

Je ne vais pas radoter mais juste pour rappel, la marque ne sucre qu’à l’aide de miel et tous ses ingrédients sont certifiés biologiques.

Les ingrédients sont ici dans l’ordre :  thé noir, ( Collines de Nelliyampathy (Kerala – 1070 mètres d’altitude), poivre noir, cédrat, miel, jus de citron.

Le Kerala est  toujours un état indien situé sur la côte indienne tropicale de Malabar 😉

Ce thé glacé m’a plu puisque je sens le thé noir, même si nous sommes loin d’un thé fin, le miel est justement dosé, le cédrat reste doux et légèrement acidulé. Quant au poivre, pas d’inquiétude, il reste fort doux.

Une boisson plutôt plaisante donc. Le verdict est au final plutôt bon pour cette petite marque avec 2 thés appréciés sur 3.

Prix de cette boisson au thé : 3 € pour une bouteille de 25 cl

Où  l’acheter: chez Amazon apparemment ou en boutique éphémère ou épiceries ou chez Colette

# Rencontre Teasters – A la découverte de Tea Project , Une belle idée qui a besoin de Nous !

Hier soir, les #Teasters  Adeline, de Thé+Toi, Alex Thé,Cécile,  Morgane de Thé Mon Oolong ont bravé la grève et la pluie pour rencontrer Hélène et Ludovic, deux amis épris de culture asiatique et ayant séjourné plusieurs années en Chine où,fatalement, ils ont découvert le thé de qualité.

Nous avons pris place autour d’une table cosy pour découvrir leur projet, soumis en ce moment sur le crowdfunding Kisskissbankbank , et goûter leurs 6 sélections.

L’idée –> faire découvrir des thés de qualité, en infusion à froid, faciles à réaliser et à emporter partout.

Présentés en sachets dosés pour une infusion à froid en bouteille de 50 cl, ces thés sont au nombre de 6 dont 4 natures, ce qui est vraiment une belle idée et un challenge. Une boîte contient 12 sachets.

Pour le sourcing, Stéphan Erler du blog Tea Master a guidé nos deux hôtes pour sélectionner des producteurs et des grossistes de thé asiatiques de qualité. Hélène et Ludovic ont goûté plus de 300 thés avant de sélectionner ces 6 thés.

Tea Project souhaite aussi proposer à la vente une jolie bouteille de 50 cl en verre borosilicate mais le thé pourra être infusé dans tout autre récipient de votre choix à condition de respecter le volume d’eau requis.

Alors… après tout ce temps à ingurgiter d’affreux thés glacés industriels pour vous exhorter à ne surtout pas les boire, la créature de Thévangéliste est-elle capable d’apprécier les thés natures, sans additifs de Tea Project ?

Oui et sextuple fois oui.

Mon favori ? le Wuyi, thé des roches que j’aime peu chaud, Oolong mal aimé de mes papilles car très torréfié et oxydé. Et bien en froid, il m’a totalement bluffée, surprise.

L’Oriental Beauty m’a aussi surprise avec ses notes fleuries que je n’attendais pas aussi aromatiques (totalement différent des versions chaudes)

Le Sun Moon Lake et le Four Season étaient aussi très agréables, l’un avec sa douceur sucrée, l’autre avec un moelleux enveloppant et ses pointes torréfiées fines.

Je suis un peu moins la cible pour le thé au jasmin et celui au Gingseng mais ils tirent franchement bien leur épingle du jeu.

Les besoins de Tea Project –> Comme évoqué dans le titre, les deux créateurs ont besoin de nous et de vous pour financer ce beau projet qui s’inscrit dans une démarche de qualité et de partage de la culture du thé chinois et taïwanais.

Démarrer la production d’une gamme de thé nécessite un investissement initial très significatif. Et c’est pour cela que notre aide est requise.

Si l’objectif de 15 000 € est atteint, l’équipe de Tea Project pourra lancer la production d’une gamme de 3 thés différents : un thé rouge, un thé oolong et un thé parfumé. Et à chaque palier de 10 000 € supplémentaires un nouveau thé pourra être lancé.

Tous les détails sont disponibles ici. Vous pouvez donner avec ou sans contrepartie (vous recevez du thé voire thé + bouteille selon le don accordé)

C’est un projet que je trouve excellent et que je soutiens avec grand plaisir car il promeut le thé glacé (ou à température ambiante) de qualité pour tous.

Test & Avis- Thé Noir Évasion – Fuze Tea

Voilà le fameux thé de la firme Coca-Cola…même si j’ai traîné les pieds avant d’en acheter. Mais je traîne les pieds à chaque fois que je dois goûter les thés glacés industriels et pourtant je persiste ^^

Annoncé à grands renforts de spots publicitaires, le thé glacé est paraît-il la priorité 2018 de la firme d’Atlanta.

Il semble également que les recettes commercialisées en Europe de l’Ouest aient été retravaillées dans le centre R&D bruxellois de Coca-Cola afin d’être adaptées aux goûts européens.

Je n’ai donc, à priori, pas du tout un palais européen …je vais expliquer rapidement pourquoi.

A la première gorgée, je suis gênée par un goût de faux sucre, un peu réglissé, que je ne supporte dans aucune boisson, de quelque marque qu’elle provienne…je suis persuadée que la bouteille contient du Stéviol – que je hais cordialement.

Jetons un œil sur les ingrédients : Eau ; jus de pêche à base de concentré (5 %) ; sucre ; acidifiants : acide citrique, citrate de sodium, acide malique ; extraits de thé (0,12 %) ; arômes naturels de pêche ; arômes naturels ; antioxydant : acide ascorbique ; extraits d’hibiscus ; édulcorant : glycosides de stéviol.

Bingo…même si apparemment étant le dernier ingrédient sur la liste il doit être en proportion moindre…je le sens.

Le thé pèse – en extraits – 0,12% de l’ensemble, moins que chaque acidifiant pris individuellement si j’en crois l’ordre de l’étiquette.

Cette boisson au thé, promet une faible teneur en calories (moins de 20 Kcal/100 ml) grâce à cet ajout de Stéviol. J’aurais préféré un traitement plus radical : soit on met du sucre soit pas…et si possible on n’en met pas. Cela reste toutefois assez élevé, un verre de table classique faisant généralement 200 ml, on est à presque 40 calories (le thé glacé maison non sucré = 0 calories)

Mais je ne suis pas la cible. Ma fille l’aime beaucoup, comme toutes les boissons au thé industrielles qui fonctionnent sur un mix sucres/édulcorants et au goût fort en fruit. Elle a fini mon verre et la bouteille.

Pour le positionnement marché de Coca-Cola, Fuze Tea est le pendant mass market de la marque plus pointue Hones’T.

Quatre saveurs Fuze Tea sont commercialisées en France depuis le début du mois de janvier : Évasion (thé noir, hibiscus et pêche), Harmony (thé vert, camomille et mangue), Pêche intense (thé noir et pêche) et Citron intense (thé noir et citron).

L’ambition de Coca-Cola est de challenger sérieusement les leaders et je ne vois pas bien ce qui pourrait l’arrêter même s’il met bien moins d’extrait de thé dans sa recette « thé noir »que ne le fait pourtant un Lipton sur un type de recette approchante.

Prix de cette boisson au thé : 1,80 € pour une bouteille d’1,5 litre

Où  l’acheter: chez Franprix et grande distribution

Test & Avis – Thé Vert, Basilic & Yuzu – Umà

J’ai découvert cette petite bouteille de thé glacé artisanale lors d’un passage dans une galerie marchande à Paris qui exposait des « créateurs » dans un pop up store aka magasin éphémère.

J’ai choisi 3 thés et celui-ci est le premier.

Je ne connaissais absolument pas la marque Umà avant de la croiser ainsi par inadvertance.

Tous les thés et ingrédients de la marque sont certifiés biologiques. Celui-ci provient des collines de Nelliyampathy (Kerala – 1070 mètres d’altitude). Le Kerala est un état indien situé sur la côte indienne tropicale de Malabar.

La liqueur est trouble, l’infusion ayant été réalisée de façon artisanale et la boisson est sucrée au miel. L’infusion de thé vert et de basilic pèse 93% de la préparation et l’eau utilisée a été microfiltrée. L’arôme naturel de yuzu est présente à moins de 0.5% et additionné à un peu de jus de citron.

Elle semble foncée pour un thé vert, cette liqueur, cela est probablement dû au miel.

Tout semble donc parfait et la fabrication serait intégralement effectuée en France, y compris l’embouteillage (Deux Sèvres).

Pourtant, je n’ai pas beaucoup apprécié cette boisson et je pense savoir pourquoi : elle pointe une âpreté trop présente à mon palais.

Le yuzu est bien là, le citron aussi, et même le basilic en demi-teinte mais le thé vert a probablement été infusé un peu longuement je pense. Qui plus est il est indien, et ces thés sont souvent plus difficiles -je trouve- à infuser finement surtout les thés verts.

Sans cette âpreté, j’aurais vraiment apprécié ce thé glacé.

Le miel sucre de façon juste cette boisson qui n’offre que 17 calories pour 100 ml donc environ 38 calories pour une bouteille de 25 cl tout de même.

Je suis donc partagée après cette 1ère tentative avec la marque mais il me reste encore 2 bouteilles à tester.

Histoire à suivre 🙂

Prix de cette boisson au thé : 3 € pour une bouteille de 25 cl

Où  l’acheter: chez Amazon apparemment ou en boutique éphémère ou épiceries ou chez Colette

Test & Avis – Thé Vert Infusé Glacé Aloé Vera – Purethé

Alors, ça vous manquait les boissons au thé industrielles ? Et bien en me baladant chez Franprix, je me suis résolue à tester celui-ci qui avait une originalité : son goût Aloé Vera.

Cette boisson est certifiée biologique et est une création d’une société française, Geyer Frères, propriétaire entre autre des fameuses limonades Lorina. Cette gamme se décline en trois références (citron, aloé vera et grenade), toutes biologiques et élaborées à partir d’infusion de thé vert.

Du moins c’est ce que dit l’étiquette faciale. Mais l’étiquette détaillée est un peu plus nuancée…

La promesse de Purethé ? Le label Bio d’abord et également,comme May Tea, le fameux– 40% moins sucré…toujours par rapport aux sodas….comme pour May Tea donc,pas de mal à faire moins sucré « que la plupart des boissons sucrées »…Là encore, je ne dis rien, ça parle « scientifiquement » suffisamment.

La comparaison avec May Tea va s’arrêter là car, là ou la marque d’Orangina Schweppes annonce un thé infusé, on a ici chez Purethé 95% d’eau de source agrémentée de 1,8% d’infusion « intense » de thé vert. Ce n’est pas tout à fait la même chose… ici on a donc, comme souvent, réintroduit du concentré de thé dans de l’eau… et même ajouté aussi un arôme naturel de thé.

Suivent les classiques additifs : acidifiant : acide citrique, antioxydant : acide ascorbique.

L’Aloe Vera est introduit sous forme d’arôme naturel et non pas de jus ou de pulpe.

Mais au delà de cette déception, goûtons !

C’est assez sucré tout de même, le goût est sympathique et l’Aloe Vera clairement décelable. Le thé vert nettement moins.

On est davantage sur un thé d’apparat et sur un sucre bien présent.

Pour autant, cela se laisse boire agréablement mais pas vraiment « désaltérante tout au long de la journée » selon moi, car 4.6 g de Sucres pour 100 g (un petit verre) ce n’est pas rien tout de même.

Prix de cette boisson au thé : 2,60 € pour une bouteille de 1 l

Où  l’acheter: chez Franprix , sans doute ailleurs aussi