Test & Avis – Thé Vert Darjeeling FTGFOP 1 – Teekampagne

Second thé de la maison allemande, après le second Flush, et cette fois-ci un thé vert Darjeeling.

On a une feuille petite, plutôt brune et verte foncée.

Sur le paquet, Teekampagne ne mentionne pas d’indications d’infusion aussi je fais au feeling 2 minutes à 80° car je me méfie des Darjeeling.

La feuille reverdit après son petit bain.

La liqueur est assez foncée, d’un jaune ocre et semi-opaque.

Ce thé provient – à contrario du 2nd Flush – d’une plantation unique, Chamong.

Lui aussi est assez charpenté mais d’une façon moins tannique.

Le corps est medium mais le côté charpenté se révèle par une astringence assez imposante qui perdure tout le long de la dégustation, y compris lors de la ré-infusion.

Les notes sont elles aussi boisées dans ce thé.

Les ré-infusions sont bonnes. Ma problématique réside surtout dans l’astringence trop importante pour moi.

Je vais donc retenter l’expérience en abaissant la température à 70° et en réduisant la durée d’infusion à 1 minute 30. Cette infusion sera meilleure car moins astringente et mettra davantage l’accent sur le côté frais du Darjeeling.

Cette astringence demeure une caractéristique de ce thé. Je ne connais pas le cultivar utilisé par le jardin de thé Chamong mais il est possible que ce soit de l’Assamica (EDIT – ce n’est pas la variété Assamica mais uniquement Camellia Sinensis Sinensis).

J’ai préféré le 2nd Flush à celui-ci.

En tout cas Teekampagne le propose à un prix encore plus doux, 7 € les 250 g, et si vous aimez les thés verts charpentés et frais, il fera sans aucun doute votre bonheur.

Mode de préparation : occidentale en infusions multiples, en théière en verre

Température de l’eau : 80° c

Temps d’infusion :  2 minutes puis moins pour les infusions suivantes – 4 infusions

Prix de ce thé :  7 € les 250 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Teekampagne – récolte 2015

Test & Avis – Darjeeling Goomtee – Klasek Tea

Je remercie Christelle D pour ce thé Darjeeling FTGFOP 1 (Finest Tippy Golden Flowery Orange Pekoe One) d’automne  issu de ses emplettes chez Klasek Tea.

Ce thé provient donc d’un jardin de l’état de Goomtee, Sud Darjeeling.

La feuille est bien oxydée, plutôt courte.

J’infuse à 85° et 2 minutes.

La feuille reverdit très légèrement après infusion.

La liqueur est déjà fortement ambrée après ces 2 minutes.

Le goût de ce Darjeeling est très satisfaisant pour un Darjeling d’Automne : des notes boisées (de type bois sec) sont très prégnantes et rehaussées de pics légèrement sucrés et fruités.

Sur la 1ère infusion, la longueur en bouche est tout à fait correcte.

Ce thé ne ré-infuse pas exceptionnellement bien en revanche mais on lui pardonnera aisément au regard de son prix modique : 5 € les 50 g.

Nous sommes donc en présence d’un Darjeeling d’automne très correct, à recommander pour une consommation quotidienne et pour une infusion unique.

Mode de préparation : occidentale MAIS en infusions multiples, en théière en porcelaine
Température de l’eau : 85° c

Temps d’infusion :  2 minutes puis davantage pour les infusions suivantes (3) 3 infusions

Prix de ce thé :  5 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Klasek Tea

Test & Avis – Printemps sur le Lac – Dammann Frères

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Printemps sur le Lac n’est pas un thé parfumé mais d’un thé vert chinois d’origine, cultivé dans la province de Zhejiang, sur les bords du lac Qian Dao.

Je remercie Sandrine de Dammann Frères de m’en avoir adressé un échantillon pour que je m’en fasse une idée.

La feuille est d’un vert sombre et plutôt longue et torsadée.

Infusion à 80° et 3 minutes.

La feuille recouvre donc une certaine verdeur.

La liqueur est quant à elle d’un jaune soutenu, très légèrement trouble.

La texture du jus est assez lisse et onctueuse et les notes légères qui s’en détachent sont végétales sans que l’on puisse véritablement trancher si elles sont herbacées ou légumes cuits.

Ce thé hésite un peu entre plusieurs registres, on sent une pointe un peu sucrée sans que l’on puisse déterminer de note fruitée en tant que telle.

C’est donc plutôt un thé en demi-teinte pour moi. Il reste néanmoins très accessible pour quelqu’un qui débuterait son approche des thés verts chinois : aucune astringence, pas d’amertume du tout, un certain velouté, des notes douces et son prix est aussi léger, 11 € les 100 grammes.

Donc pas pour les palais avancés selon moi mais idéal pour une initiation aux thés verts chinois d’origine et sans se ruiner.

Mode de préparation : mode occidental , théière en verre

Température de l’eau : 80°c

Temps d’infusion :  3 minutes

Prix de ce thé :  11 € les 100 g en vrac

Où l’acheter : ici chez Dammann Frères

Test & Avis – Diamant Vert – Goutte de Thé

Thé vert issu de ma commande réalisée chez Goutte de Thé, ce diamant vert cache en réalité un thé vert chinois de la province montagneuse de Guizhou et récolté au printemps dernier.

Les feuilles sont roulées comme un Gunpowder et de toute petite taille.

Elles exhalent des notes végétales très prometteuses.

J’infuse comme demandé à 85° et 60 secondes. On note la puissance du dépliage avec cette danse effrénée en théière.

Les feuilles sont bien plus longues qu’elles ne le laissaient présager roulées.

Diamant vert est apparemment cultivé dans un jardin biologique sur le Plateau de Guizhou à plus de 1000 mètres d’altitude et composé de bourgeons et de trois à deux feuilles.

L’emballage ne précise pas en revanche que le thé est biologique, à contrario du site web. J’avoue avoir du mal avec ces subtilités : cultivé dans un jardin bio, thé certifié ou non bio ?

On note une belle couleur dorée claire.

Le goût de ce thé est excellent. Il s’agit d’un très bon thé vert végétal, rond en bouche et sans astringence – à peine perceptible lorsqu’il refroidit.

Le côté végétal s’estompe pour mieux laisser la part belle à des notes de fruits à coque et de céréale légère.

Aromatique et prenant, ce thé est une très belle découverte et je l’aime énormément.

Sa longueur en bouche est bonne. La note fruit à coque, noix, reste sur la longueur.

Mode de préparation : mode gong fu cha en infusions courtes et multiples en théière verre.

Température de l’eau : 85° c

Temps d’infusion : 1 minute puis 1 et 1 (3 infusions)

Prix de ce thé :  9,90 € les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Goutte de Thé

Boire du Thé rend- t-il Con ?

Question épineuse ^^ et qui me vient notamment lorsque je m’auto-observe 😀

Au-delà de mon cas pathologique et désespéré, faisons ensemble un tour d’horizon des propriétés prêtées au fameux breuvage ou à certaines marques.

Le thé Pu-erh fait maigrir –> Il suffit de Googler un chouïa et on le retrouve affublé du qualificatif « mange-graisse » et l’on trouve moult Tuocha ou sachets de Pu-erh vendus 5 € les 100 grammes supposés aspirer culotte de cheval et poignées d’amour.

Bon…ça se saurait, non, s’il suffisait de picoler régulièrement du Pu-erh pour fondre comme un sucre ? A titre de comparaison boire un Pu-erh équivaut à environ 0 calories et faire une marche de 30 minutes à 6 km/h en fait dépenser 110. Moralité marchez en emportant un thermos de Pu-erh (et si possible pas ceux mentionnant le fait qu’ils font mincir…)

Le thé vert est anti-oxydants –> hum… mais pas les autres peut-être ? Le thé vert est effectivement le plus riche en polyphénols mais les autres types de thés en possèdent néanmoins.

L’association d’idées vert/jeunes pousses/jeunesse/antioxydant a l’air de bien fonctionner dans l’esprit des marketeurs alors pourquoi s’en priver hein…

car au-delà de la simple caractéristique technique, les anti-oxydants seraient une des clefs de la porte vers la jeunesse indéfectible. Certains n’hésitent pas à le sous-entendre en parlant de « rajeunir le corps » et en appelant leur thé « pure jeunesse » par exemple alors que techniquement les herbes utilisées ne sont pas du camellia sinensis.

Le thé rend beau –> « beautiful tea for beautiful people » est une des dernières lignes de thés noirs de Mariages Frères. Un choix s’impose aux moches :

Cas N°1 –> je suis moche, je passe mon chemin

Cas N° 2 –> je suis moche mais j’ai la foi, boire ce thé me rendra beau/belle # potion magique !

Cas N° 3 –> je suis moche mais je ne peux pas être moche puisque je bois du Mariage Frères en fait ^^

Grâce aux polyphénols du thé, vous resterez jeunes plus longtemps aussi donc beau….bah oui ! ça vous saute pas aux yeux qu’un Michel Simon à 20 ans est plus sexy qu’un Brad Pitt à 50 ? … Après c’est une question de goûts …

Le thé Détox vous détoxifie –> bon…

Les thés sont tous diurétiques, certains davantage (ahhhh le Sencha japonais est à éviter avant 1h30 de transports franciliens sauf à être masochiste en ces temps de plan vigipirate et toilettes condamnées). Et l’adjonction de certains ingrédients au thé va pouvoir accentuer ces capacités naturelles : queues de cerises, genévrier, pissenlit ou citronnelle notamment.

Vous serez surtout bien détoxé de pièces sonnantes et trébuchantes au vu du prix desdits Thés Détox.

Le thé rend intelligent –> oui, c’est notamment la presse féminine qui le dit, c’est dire. L’article de Cosmopolitan est le plus criant de vérité,exceptionnel, expliquant que cela se mesure après l’ingestion d’une tasse de thé vert.

Moralité : gardez l’œil amateurs de thé, on a vite fait de sombrer

Test & Avis – Lane 503 Project Qing Xin Black Tea Lot 530 – Taiwan Tea Crafts

Ce thé est délicieux et je remercie hautement Fabrice sans qui jamais il n’aurait pu atterrir dans ma tasse.

Il s’agit d’un thé de petite altitude – 300 mètres – originaire de la région de Nantou, à Taïwan.

Il appartient au terroir Baguashan et est issu de la récolte de juin 2016.

Il se présente sous la forme de longue feuilles bien oxydées , noires, torsadées et révèle quelques pointes orangées.

J’infuse ce thé à 95° en Gong Fu Cha, environ 50 secondes.

La feuille s’est un peu dépliée mais on sent qu’il lui en reste sous le pied.

On observe en tasse un bel orangé, fluide, peu épais en texture.

A peine les lèvres posées sur ce nectar et c’est l’extase aromatique !

Les notes fruitées sont celles que j’apprécie tant dans les thés noirs taïwanais : de la prune, de la pêche, de l’abricot. Toutes ces notes fruitées sont associées à une note plus soutenue 2 notes de cœur, l’une un peu maltée, l’autre plus céréalière.

Je l’adore et ce d’autant plus qu’il ré-infuse impeccablement au moins 3 fois et que sa palette aromatique reste en bouche bien longtemps après avoir reposé la tasse.

Bravo Philip pour cette sélection et encore merci Fabrice 🙂

Mode de préparation : en Gong Fu Cha, en théière yixing

Température de l’eau : 95° c

Temps d’infusion : 50 secondes puis 1 minute et 1 minute

Prix de ce thé :  11USD les 50 g en vrac

Où  l’acheter: ici chez Taiwan Tea Crafts