Mon expérience avec … Palais des Thés

Enfin un article et mon avis sur la grande maison que j’oublie sans cesse.

Car au tout début de ma vie de buveuse compulsive de thés, j’ai bien davantage avalé de thés Dammann Frères et Mariage Frères que de Palais des Thés. Pourquoi ? Tout simplement parce que leurs thés parfumés ne m’ont jamais transportée. je les trouvais gentillets, biens sous tout rapport « olfacivement » parlant mais décevants en tasse. Et au début, on commence par des thés parfumés… pas de chance.

Bao Zhong Impérial - Le Palais des Thés 5

Pourtant, avec son maillage de boutiques en nom propre et le développement de boutiques franchisées dans toute la France, j’aurais vraiment pu acheter davantage de leurs thés.On retrouve aussi la marque chez des petits détaillants mais plutôt en boîtes. Seules quelques boutiques indépendantes -plus grandes- semblent avoir adopté les grandes jarres de thés en vrac.

Pour connaître l’histoire de PDT, voici les liens vers la page wikipédia (épinglée pour son contenu un peu trop publi-reportage) et celle du site (qui reste assez succinte…enfin moi je reste sur ma faim)

Depuis, je me suis bien rattrapée et ai bu de nombreuses références de la marque que vous pouvez retrouver ici sur le blog.

Ce que j’aime chez Palais des Thés, en vrac

Le choix des thés natures –> bien sûr, nous sommes sur une maison généraliste et fatalement on y trouve de tout : parfumés, natures… je le redis à longueur de billets : j’aime les maisons généralistes pour leur diversité et le respect des goûts de chaque client. Donc j’aime PDT pour cela comme les autres.

Mais chez PDT ce qui est encore plus intéressant, c’est la sélection pointue des thés natures. Il y en a pour toutes les bourses mais surtout pour tous les goûts. Les sélections de thés népalais sont particulièrement bonnes – je ne peux pas dire pour les Darjeeling n’en ayant que peu goûtés chez PDT- tout comme celles des Oolongs ou thés noirs de Chine. Bravo donc pour le choix et la qualité globale des grands crus particulièrement.

La site internet –>  Je n’ai jamais acheté sur le site en ligne et n’émettrai aucun avis sur les « achats en ligne » mais il est d’excellente facture avec des rubriques faciles à identifier, une bonne vitesse de navigation et relativement clair. Il propose des rubriques très détaillées – très bien pensées en terme de marketing (thés de Noël, agrumes, thés du moment, du lieu (bureau) etc…)

Qimen Da Bie - Le Palais des Thés 6

Le site permet de laisser un avis en ligne, rare dans le monde du thé généraliste français (à l’exception de Dammann Frères) mais ne prend en compte que les avis des consommateurs ayant acheté en ligne (afin de certifier l’achat).  Les avis étant surtout dithyrambiques (mais pas que), à voir ce que cela donne en terme de modération.

Il propose aussi de trouver un thé par accord mets thé, une bonne idée qui est à la mode.

Les détails sur les thés –> pour une maison généraliste, on est aux anges ! Plein de détails sont donnés sur l’origine (même si on pourrait pousser encore en termes de géographie), la composition des thés, les conseils d’infusion  mais aussi sur les saveurs des thés d’origine. On a donc un bon aperçu avant d’acheter.

La modernité de l’identité visuelle –> claire nette et précise, épurée, allant à l’essentiel sans chichis. Immédiatement reconnaissable. Parfaite. Et puis j’aime le vert, alors… 🙂

L’accueil en boutique –> le personnel est bien formé et très accueillant.Minuscule bémol, parfois un peu solennel quand on commence à demander un grand cru.

Le partage, via l’existence du Blog –> Le fondateur, François-Xavier Delmas, et son équipe postent des informations et impressions et photos sur le blog « chercheur de thés » et c’est bien sympa pour créer du lien et communiquer.

L’école du Thé –> créée en 1999, une des pionnières, elle est orientée vers la dégustation de thés et l’apprentissage mais s’adresse aux néophytes comme aux amateurs plus avancés ou encore aux professionnels. Même si je n’ai jamais pris de cours (pour une raison simple de choix économique – je préfère acheter plus de thés et accessoires et faire moins d’ateliers, salons de thés etc…), j’aime cette idée de transmission et de partage via ce dispositif.

Sencha Ariake - Le Palais des Thés 2

Ce que je n’aime pas chez Palais des Thés, en vrac

Comme pour les autres maisons il y a quelques points que j’apprécie moins.

La quasi totalité des thés parfumés –> à l’exception de quelques thés comme le Thé du Hammam Black, j’ai souvent été déçue par ma tasse de thé parfumée Palais des Thés. Les bases choisies sont en cause selon moi.

Les Sachets « mousseline » –> qui comme celles de George Cannon ou certains Mariage Frères sont de vulgaires « toiles à beurre ». Impression de tremper un mouchoir dans l’eau. PDT pourrait nous agrémenter de sachets dits cristal quitte à nous demander +1 € la boîte.

Beaucoup de Marketing –> la communication est bien rodée. Trop ? Exemple, le thé Fleur de Geisha « dédié aux femmes de Kyoto »…et fait à base de Sencha chinois et bien ça c’est ce que j’appellerais du marketing limite… même si il est bien écrit « chinois » sous la boîte…

Une certaine froideur des boutiques –> en dépit de la superbe identité visuelle et de l’accueil des équipes, je trouve que les boutiques sont tout de même assez « cliniques » et manquent d’une certaine forme de chaleur. C’est un petit bémol car elles sont aussi bien agencées et pensées.

Les prix des thés natures et des accessoires –> je les trouve un peu excessifs. Comme s’ils compensaient les petits prix des thés parfumés ou le fait de n’avoir pas été achetés en volume. Et c’est dommage au vu de la jolie carte de la maison.

L’impossibilité d’acheter moins de 100 grammes en ligne –> alors qu’en boutique, pour les thés à partir de 15 € cela est possible. Et ce n’est probablement pas si compliqué à développer sur le site.

De même en boutique, cela signifie que la marque préfère vendre un thé parfumé en 100 g à 6 € que 50 grammes de nature à 7 € …incompréhensible pour moi. Et même si on achète pour 60 € de thés au total. Pas beaucoup de souplesse

A la décharge de PDT, ils ne sont pas les seuls. Mais un client qui peut goûter davantage de références, c’est un client qui potentiellement viendra racheter du thé en plus grande quantité.

Shiraore Kuki Hojicha - Le Palais des Thés 4

Pour résumer, Palais des Thés est une maison bien ancrée dans le paysage du thé en France depuis 1986 et qui nous propose une belle carte de thés natures (un peu chers) et de belles découvertes. Aguerrie aux principes efficaces du marketing, elle a su bien faire la balance entre les différents univers du thé – école du thé, blog, ateliers gratuits à certaines périodes, sélections pointues et une grande carte de thés parfumés. Incontournable.

Et vous ? Quelles sont vos opinions et votre expérience concernant Palais des Thés ?

Publicités

20 commentaires sur « Mon expérience avec … Palais des Thés »

  1. Coucou, autre point positif du Palais des Thés, c’est le programme de fidélité. Je ne connais qu’eux qui proposent des réductions si on est clients réguliers ! J’aime aussi qu’on a à faire à des vendeurs formés quand on se déplace en boutique, quoique certains discours sont dit de manière automatique parfois. Comme « Thé XXX, il est boisé et miellé », et les vendeurs disent tous la même chose à la manière d’un texte appris par coeur. Mais certains vendeurs livrent des impressions personnelles et constructives. Pour moi, la force du Palais des thés c’est de s’adresser aux néophytes comme aux amateurs éclairés 🙂

    J'aime

    1. oui ça c’est la force des maisons généralistes et c’est pour ça que je les apprécie. Mais PDT va en effet plus loin sur les thés natures.
      Pour le programme fidélité, ce sont probablement les 1ers à l’avoir fait et en effet les seuls à proposer une réduction systématique.
      Pour Tekoe ou Betjeman on est sur un pallier à atteindre pour obtenir un avantage.

      J'aime

  2. La Palais des Thés et moi, c’est « je t’aime, moi non plus ».. J’ai plus ou moins commencé les thés de meilleure facture avec eux (le Fleur de Geisha, que j’apprécie plutôt pour l’histoire que j’ai avec, et le Genmaicha, que j’ai fini par détester chez eux..) ! Je rejoins ton avis pour les thés parfumés, j’ai eu beaucoup de déceptions, et je ne comprends pas l’engouement qu’il peut y avoir sur des thés comme le Thé des Moines (je préfère largement la version de chez Thés George Cannon, sur une base d’Oolong !)… et puis comme ils se dirigent vers des infusions, je perds en intérêt quant à leur carte de thés parfumés !
    La carte de thé nature est plutôt intéressante, c’est une bonne base pour débuter! Et surtout, dans ma petite ville, je suis contente de pouvoir acheter le Tamaryokucha Impérial quand les stocks de japonais sont vides ^^ Je n’ai pas l’expérience d’une boutique Palais des thés, puisque je suis contrainte d’acheter chez un revendeur qui a peu de références, et dont les conseils restent très laconiques malheureusement ! (et encore, quand on ne me propose pas du thé du Yunnan quand je demande du thé japonais ….). J’espère vraiment qu’un jour ils proposeront les thés nature en 50g, sinon je ne serai jamais vraiment cliente chez eux ^^ (heureusement les copines ou ma soeur peuvent acheter pour moi en boutique !)
    Enfin, il y a quand même deux choses que je déplore : le manque d’attention dans la communication sur internet (beaucoup de mail à but informatif restés sans réponse) et le manque d’informations concrètes quant à la fabrication des thés parfumés. Honnêtement, pour certaines références, je me demande s’il ne s’agit pas d’une commande chez un grossiste…
    Du Je t’aime, non plus, donc ^^ Palais des Thés finit toujours par me décevoir et par me reconquérir ^^
    Ton article était très intéressant, c’est agréable d’avoir ton avis en toute franchise !

    J'aime

    1. merci Émilie 🙂
      Je ne pense pas que PDT ait une usine très franchement ou alors ils ne la mettent vraiment pas en avant.
      Ils font sans doute fabriquer des blends en exclusivité pour eux quelque part (j’ai ma petite idée) et peut être aussi se fournir chez un simple grossiste. Mais pour en avoir le cœur net… je ne sais pas trop comment faire pour avoir les infos ^^

      J'aime

      1. J’avais posé la question au community manager qui m’avait promis une réponse de François-Xavier Delmas, qui n’est jamais arrivée ^^
        J’ai l’impression que le service en boutique est très bien, mais à Laval il faudrait former davantage les revendeurs ! Pour le moment je ne suis allée que dans la boutique de Rennes, où j’ai eu à faire à un conseiller très sympathique et dans l’explication, et un autre plus hautain.. mais ça c’est la façon d’être de la personne malheureusement !

        J'aime

      2. technique d’évitement du CM qui ne peut pas répondre, classique. et j’avais posé une question un peu délicate à DF et MF et eux n’ont rien répondu du tout.

        J'aime

  3. Actuellement, mon expérience du PdT, ce sont surtout les cours de L’école du thé, que j’apprécie énormément. Mais c’est clairement un budget : je dégage 120 € par mois pour 3 cours dans le(s) mois suivant(s). Bon, là, j’ai plus ou moins fini le socle de base et pourrai attaquer les thés par couleur/origine, qui sont des ateliers plus à la carte et plus flexibles.

    Autrement, j’aime beaucoup l’identité visuelle de cette maison, claire et moderne. Alors que les concurrents Mariage et Dammann, je ne suis pas trop sensible à leur packaging et pour le premier, l’ambiance coloniale est un peu pesante à mon avis.

    Pour ce qui est des thés par contre, je ne connais pas énormément de références. J’aime beaucoup leur Sencha Ariake et le fameux Jukro. Mais avec les cours, j’ai pas mal d’échantillons maintenant. En parfumé, le Thé du hammam fut un temps, le Blue of London toujours et le thé marin s’il est bien de chez eux.

    Enfin, dernière anecdote, lorsque j’ai cherché un job d’été, à mes 18 ans, j’ai postulé un peu partout, naïvement, notamment au Palais des thés. Je n’y connaissais strictement rien et buvais de tout sans broncher et sans exception, mais je me rappelle quand même avoir été reçue très gentiment et avec beaucoup d’humanisme. Je ne suis jamais sortie d’un entretien d’embauche négatif avec autant d’optimisme (certes, ce n’était pas l’enjeu du siècle, mais quand même).

    J'aime

    1. c’est un autre très bon point, une entreprise qui respecte les candidats à un emploi 🙂
      Les cours doivent être sympas mais effectivement c’est un gros budget.
      Le thé du Hammam pour les dattes oui et Blue of London est pas mal du tout.
      Faut que je pense à t’apporter des échantillons PDT natures au prochain #TeaAfterWork

      J'aime

  4. Tu connais mon expérience 😃😃😃. Je ne pourrais pas en démentir, j’aime le Palais, c’est ancré 😉. Il faut que tu goûte le Blue of London pour terminer sur les parfumés (si tu n’aime toujours pas, je n’ai pas d’autres solutions 😁)

    J'aime

  5. Je suis assez d’accord avec ce que tu as écrit. Je me réfère souvent à leur site internet pour avoir les détails concernant un thé que je déguste, je les trouve très complets dans leurs descriptifs.
    A Liège, je trouve les employés plutôt passionnés et au courant de leur thés, mais j’ai déjà eu deux discours différents lorsque je demandais pour prendre en 50gr. Une fois on me dit à partir de 15€ et une fois, à partir de 18€. Et quand j’explique au vendeur que je compte en prendre plusieurs, il me dit ok, même si je suis sur des thés de moins de 18€. Mais en emballant ses paquets, il se « trompe » et me dit qu’il vient d’emballer 100 gr! Évidemment, il ne modifie pas son erreur! ^^
    Mais bon, en règle générale, j’apprécie cette boutique car elle reste simple et accessible avec un très beau choix! (Quoique tous les thés du site ne se retrouvent pas en boutique)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s